Médiaforma

Navigateur Web et carte graphique

Print Friendly

Dans cette vidéo, je vous propose de découvrir si votre navigateur Web utilise la puissance de la carte graphique. Pour cela, vous allez télécharger puis installer le programme Process Explorer de Mark Russinovich.

Rendez-vous sur la page http://technet.microsoft.com/fr-fr/sysinternals/bb896653 et cliquez sur Download Process Explorer. Le fichier téléchargé est au format ZIP. Rendez-vous dans le dossier de téléchargement, puis cliquez sur Extraire tous les fichiers. Choisissez un dossier pour l’extraction et validez. Double-cliquez enfin sur procexp.exe pour lancer Process Explorer.

La fenêtre principale de Process Explorer dresse la liste des processus exécutés sur l’ordinateur. Ces informations sont certes intéressantes, mais elles ne concernent pas le sujet qui nous intéresse ici. Nous y reviendrons dans une autre rubrique.

Lancez la commande System Information dans le menu View de Process Explorer. Une nouvelle fenêtre est affichée. Nous allons nous intéresser aux onglets CPU (c’est-à-dire processeur) et GPU (c’est-à-dire carte graphique).

Pour mettre à rude épreuve le ou les navigateurs installés sur votre ordinateur, rendez-vous sur la page http://ie.microsoft.com/testdrive/Performance/ParticleAcceleration/.

Ici par exemple, nous utilisons Internet Explorer 9. La puissance CPU est modérée et la puissance GPU est mise à contribution.

Affichons cette même page dans Chrome (ici, il s’agit de la version 14). La puissance CPU est supérieure et la puissance GPU pratiquement pas utilisée, et la fluidité de l’animation est moindre.

Réitérons ce test dans Firefox. Ici, il s’agit de la version 6.0.2. Même constat que pour Chrome : le GPU n’est pratiquement pas mis à contribution, contrairement au CPU, et la fluidité de l’animation n’est pas au mieux de sa forme.

Ce test n’est … qu’un test. A vous de comparer vos navigateurs sur d’autres pages fortement graphiques et d’en tirer vos propres conclusions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos réseaux...
 
Comments

No comments yet.

Leave a Reply