Médiaforma

All posts in Windows 8.1

Vous savez que votre ordinateur est équipé de ports USB. Mais s’agit-il de ports USB 2.0 ou 3.0 ? Pour le savoir, tapez gestionnaire dans l’écran d’accueil, puis cliquez sur Gestionnaire de périphériques. Développez l’entrée Contrôleurs de bus USB. Lorsqu’un port est compatible USB 3.0, cette information apparaît dans son intitulé. Dans notre exemple, l’ordinateur dispose de ports USB 2.0 et de ports USB 3.0.

Si vous avez la chance de disposer de ports USB 3.0 et de périphériques (disques durs ou clés) compatibles, je vous suggère de les utiliser pour bénéficier immédiatement d’un levier de performances. Si votre ordinateur n’est pas encore équipé de ports USB 3.0, vous pouvez lui ajouter une carte d’extension peu onéreuse. Ouvrez votre navigateur Web et recherchez le terme “carte contrôleur USB 3” dans votre moteur de recherche préféré. Vous trouverez sans peine et à petit prix des cartes d’extension au format PCI, PCI Express ou ExpressCard.

Privilégiez :

  • Le format PCI si votre ordinateur est une tour dont un ou plusieurs emplacements PCI sont disponibles.
  • Le format PCI Express si votre ordinateur est une tour dont le connecteur PCI Express 1X est inutilisé.
  • Le format ExpressCard si votre ordinateur est un portable dont le port ExpressCard est inutilisé.

Par défaut, les onglets des pages ouvertes sont affichés à la suite de la barre d’adresses dans la version Bureau d’Internet Explorer. Dans cette configuration, il est souvent difficile de lire la totalité des adresses URL des pages ouvertes.

Pour détacher les onglets de la barre d’adresses, cliquez du bouton droit sur un onglet et sélectionnez Afficher les onglets sur une ligne séparée dans le menu contextuel.

Une coche est alors affichée devant cette commande. Pour revenir à la configuration par défaut, il suffit de cliquer droit sur un onglet et de sélectionner à nouveau Afficher les onglets sur une ligne séparée dans le menu contextuel.


Il est parfois nécessaire de connaître son adresse IP. Par exemple pour jouer à un jeu en réseau. Le plus simple consiste à utiliser un service en ligne. Ouvrez votre navigateur Web et rendez-vous sur la page http://www.adresseip.com/. L’adresse IP est immédiatement affichée.


Il y a de grandes chances pour qu’une ou plusieurs applications soient exécutées au démarrage de l’ordinateur. Ces applications retardent d’une façon plus ou moins prononcée le démarrage. Pour en savoir plus, cliquez du bouton droit dans la barre des tâches et sélectionnez Gestionnaire des tâches dans le menu. La fenêtre Gestionnaire des tâches s’affiche. Si nécessaire, cliquez sur Plus de détails pour agrandir la fenêtre du Gestionnaire des tâches.

Basculez sur l’onglet Démarrage. Les applications lancées au démarrage apparaissent classées par ordre alphabétique. La colonne Impact du démarrage donne une idée du temps nécessaire à chaque application pour se lancer. Certaines applications peuvent être précédées d’une flèche orientée vers la droite. Cela signifie que plusieurs sous-applications sont lancées. Cliquez sur la flèche pour développer l’entrée correspondante et connaître l’impact de chacune des sous-applications sur le démarrage.

Si une ou plusieurs applications ne vous sont pas utiles, vous pouvez demander à ce qu’elles ne soient pas chargées au démarrage. Pour cela, cliquez du bouton droit sur leur nom et choisissez Désactiver dans le menu.

Vous pouvez fermer le Gestionnaire des tâches. Vos modifications seront prises en compte au prochain démarrage de l’ordinateur.


Vous trouvez que Windows 8.1/8.1 Update démarre vite ? Il est encore possible d’améliorer le temps de démarrage en utilisant l’hibernation système. Ce mode de fonctionnement est désactivé par défaut dans Windows 8.1/8.1 Update. Cette rubrique va vous montrer comment l’activer et comment l’utiliser.

Cliquez du bouton droit sur l’icône de la batterie dans la zone de notification et cliquez sur Options d’alimentation dans le menu. Cette action affiche la boîte de dialogue Options d’alimentation. Cliquez sur le lien Choisir l’action des boutons d’alimentation dans le volet gauche.

Cliquez sur le lien Modifier des paramètres actuellement non disponibles.

Sous Paramètres d’arrêt, cochez la case Veille prolongée. Cliquez sur Enregistrer les modifications puis fermez la boîte de dialogue Options d’alimentation.

Désormais, lorsque vous cliquez sur le bouton Options Marche/Arrêt dans l’écran d’accueil, l’option Mettre en veille prolongée sera accessible :


Basculez sur l’écran d’accueil, cliquez sur l’icône Options Marche/Arrêt, maintenez la touche Maj enfoncée et cliquez sur Redémarrer. Quelques instants plus tard, un menu donne accès à trois ou quatre options :

  • Continuer redémarre l’ordinateur en mode normal.
  • Utiliser un périphérique (lorsque cette option est présente) permet de redémarrer sur un lecteur USB, une connexion réseau ou un DVD de récupération.
  • Dépannage donne accès à un menu de dépannage.
  • Eteindre votre PC arrête l’ordinateur, comme si vous aviez cliqué sur Arrêter.

Cliquez sur Dépannage. Trois options vous sont proposées :

Les deux premières options permettent de redonner vie à un PC qui ne se comporte plus normalement :

  • Actualiser votre PC réactualise les fichiers système de votre PC sans altérer vos données ni vos applications Modern UI. Par contre, toutes les applications de Bureau qui étaient installées devront être réinstallées.
  • Réinitialiser votre PC réinstalle Windows pour lui donner un aspect “sortie d’usine”. Vos applications ainsi que vos données personnelles sont effacées. Vous devrez tout réinstaller.

Cliquez sur Options avancées.

Vous pouvez maintenant :

  • Restaurer le système en utilisant un point de restauration.
  • Récupérer Windows à l’aide d’un fichier image système.
  • Corriger les problèmes qui empêchent le démarrage de Windows.
  • Afficher une fenêtre Invite de commandes.
  • Changer le comportement de Windows au démarrage.

Sélectionnez la dernière option et cliquez sur Redémarrer. Windows redémarre puis affiche un menu de démarrage très complet :

Vous pouvez appuyer sur la touche F10 pour accéder à des options complémentaires :

Vous pouvez également appuyer sur la touche Echap pour démarrer Windows en mode normal.

A vous de trouver l’option qui convient le mieux pour régler le problème auquel vous êtes confronté.


Si vous ne disposez pas de l’édition Pro de Windows 8.1/8.1 Update, vous devrez modifier le Registre pour désactiver l’écran de verrouillage.

Tapez regedit dans l’écran d’accueil et cliquez sur regedit, sous Applications. Développez tour à tour la ruche HKEY_LOCAL_MACHINE, puis les clés Software, Policies, Microsoft et Windows. Vous allez maintenant créer la clé Personnalization. Cliquez du bouton droit sur la clé Windows, pointez Nouveau et cliquez sur Clé. Donnez le nom Personnalization à la nouvelle clé et appuyez sur la touche Entrée pour valider. Pour désactiver l’écran de verrouillage, vous devez créer la valeur DWORD NoScreenLock et lui affecter la donnée 1. Cliquez du bouton droit sur la clé Personnalization, pointez Nouveau et cliquez sur Valeur DWORD 32 bits. Donnez le nom NoScreenLock à la nouvelle valeur et appuyez sur la touche Entrée pour valider. Double-cliquez sur la valeur NoScreenLock, tapez 1 dans la zone de texte Données de la valeur et validez en cliquant sur OK. Vous pouvez refermer l’Editeur du Registre. Désormais, l’écran de verrouillage ne sera plus affiché au démarrage de l’ordinateur.

Si vous avez suivi la rubrique intitulée “Désactiver l’écran de verrouillage sous Windows 8 Pro”, vous avez vu que la manipulation était bien plus simple. C’est là un des (nombreux) avantages de la version Pro par rapport à la version basique de Windows 8. Si vous êtes un “power user“, vous apprécierez la version Pro à sa juste valeur !