Médiaforma

All posts in Word2013

Plusieurs modes d’affichage sont possibles dans Word : Lecture, Page, Web, Plan et Brouillon.

Les modes Lecture, Page et Web sont accessibles en cliquant sur les icônes affichées dans la partie droite de la barre d’état.

Les modes Plan et Brouillon sont accessibles via l’onglet AFFICHAGE du ruban.

Vous pouvez également utiliser des raccourcis clavier pour accéder à trois des cinq modes d’affichage :

  • Alt + Ctrl + N active le mode Brouillon ;
  • Alt + Ctrl + P active le mode Page ;
  • Alt + Ctrl + O active le mode Plan.

Le mode Lecture permet d’optimiser l’expérience de lecture à l’écran. Afin de maximiser l’espace de lecture, toutes les barres d’outils sont masquées.

Le mode Page affiche le document tel qu’il sera imprimé. Très réaliste, il présente cependant un défaut majeur : la zone de style n’est pas visible dans la partie gauche de l’écran.

Word peut enregistrer vos documents au format HTML pour les rendre facile à utiliser sur un intranet ou un site Web. Dans ce cas, pour avoir un aperçu fidèle de votre document, vous utiliserez le mode Web.

Le mode Plan est très pratique pour manipuler de longs documents, tels qu’un mémoire, un livre ou une revue par exemple. Dans ce mode, vous pouvez facilement restreindre l’affichage à un ou plusieurs niveaux de titre ou encore modifier le niveau d’un ou de plusieurs titres. Notez également la présence de la barre de styles, dans la partie gauche du document.

Enfin, le mode Brouillon est le plus rapide. Contrairement aux modes Lecture, Page et Web, il affiche les styles des paragraphes dans la partie gauche du document. Par contre, les images, en-têtes, pieds de page, notes, et multicolonnages ne sont pas affichés.


Comme son prédécesseur, Word 2013 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes:

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.

L’onglet FICHIER donne accès à un écran de paramétrage appelé “mode Backstage”, qui occupe toute la fenêtre de l’application. Par son intermédiaire, vous pourrez accéder à des fonctionnalités telles que l’ouverture, la fermeture, la sauvegarde, l’impression et le partage du document en cours d’édition.

Pour accéder au mode Backstage, il vous suffit de sélectionner l’onglet FICHIER dans le ruban.

Cliquez sur Informations pour afficher des informations sur le document en cours d’édition. Vous pouvez :

  1. Définir qui peut ouvrir, copier et modifier le document.
  2. Définir les informations additionnelles (telles que le nom de l’auteur ou la version du document) incluses dans le document.
  3. Vérifier l’accessibilité du document pour les personnes qui présentent un handicap.
  4. Vérifier la présence de fonctionnalités qui ne seront pas prises en compte dans les versions précédentes de Word.
  5. Récupérer les sauvegardes temporaires du document en cas de “plantage” de l’ordinateur.

La commande Nouveau permet de créer un nouveau document vierge ou basé sur un modèle local ou en ligne.

La commande Ouvrir permet d’ouvrir un document récent, un document stocké dans vos mémoires de masse, dans votre espace SkyDrive ou à un autre emplacement Web. Si nécessaire, vous pouvez mémoriser un nouveau lieu de stockage en cliquant sur Ajouter un lieu. Si la boîte de dialogue Ouvrir semble plus pratique pour vous, appuyez sur Ctrl + F12 au lieu d’utiliser Office Backstage.

Les commandes Enregistrer et Enregistrer sous permettent d’enregistrer le document en cours d’édition sur votre ordinateur, sur SkyDrive ou sur un autre emplacement Web. Ces deux commandes sont équivalentes lorsque le document est sauvegardé pour la première fois. Par contre, si le document a déjà été sauvegardé, la commande Enregistrer met à jour la version enregistrée, et la commande Enregistrer sous permet d’enregistrer le document sous un autre nom.

La commande Imprimer permet de définir les paramètres d’impression et d’imprimer le document en cours.

Vous utiliserez la commande Partager pour partager votre document via SkyDrive, en envoyant un e-mail, en effectuant une présentation en ligne ou en publiant un billet sur un blog. Si vous choisissez Présenter en ligne, Word se connecte au service de présentation dédié et vous donne une URL à partager avec votre public. Ici par exemple, nous copions cette URL dans le presse papier, nous ouvrons Internet Explorer et nous collons l’URL dans la barre d’adresse. Comme vous pouvez le voir, le document est partagé via une page web.

La commande Exporter permet de sauvegarder le document au format PDF ou XPS ou de sauvegarder le document en un autre type de fichier.

Comme vous pouvez le supposer, la commande Fermer permet de fermer le document. Si le document a été modifié depuis la dernière sauvegarde, Word vous propose de le sauvegarder avant de le fermer.

La commande Compte vous permet de modifier :

  • L’arrière-plan d’Office, affiché dans la partie supérieure de la fenêtre ;
  • Le jeu de couleurs utilisé : blanc, gris clair ou gris foncé ;
  • Les services connectés à Word. Cette fonctionnalité vous sera utile si vous voulez obtenir des photos, des vidéos ou des fichiers d’un autre type via Facebook, Flickr, YouTube ou un autre service en ligne.

Enfin, la commande Options permet d’accéder à tous les paramètres de Word.


Le ruban est composé de plusieurs onglets. Chacun d’entre eux donne accès à diverses fonctionnalités représentées par des icônes, des zones de texte, des listes déroulantes et d’autres types de contrôles. Dans chaque onglet, les commandes sont regroupées en plusieurs catégories, appelées groupes.

Les onglets affichés par défaut sont les suivants : FICHIER, ACCUEIL, INSERTION, CRÉATION, MISE EN PAGE, RÉFÉRENCES, PUBLIPOSTAGE, RÉVISION, AFFICHAGE et DÉVELOPPEUR.

  • L’onglet FICHIER permet d’accéder à la vue Backstage, dans laquelle des fonctions telles que l’ouverture, la fermeture, l’enregistrement, l’impression et le partage du document en cours d’édition sont disponibles.
  • L’onglet ACCUEIL permet d’accéder aux commandes les plus courantes : gestion du presse-papier, polices de caractères, paragraphes et styles de mise en forme, recherche, remplacement et sélection de texte et d’objets, etc.
  • l’onglet INSERTION permet d’insérer de nombreux éléments dans un document : pages de garde, tableaux, illustrations, liens, en-têtes et pieds de page, zones de texte, symboles, applications pour Office, vidéo en ligne, etc.
  • L’onglet CRÉATION rassemble des réglages permettant de modifier l’apparence du document. Vous pouvez l’utiliser sur un document vierge ou sur un document existant.
  • L’onglet MISE EN PAGE contient toutes les commandes nécessaires pour mettre en forme vos documents au niveau Page.
  • L’onglet RÉFÉRENCES permet d’insérer une table des matières, des notes, des citations, un index, une table des références, des légendes sous les illustrations, etc.
  • L’onglet PUBLIPOSTAGE regroupe toutes les commandes nécessaires à la définition d’un publipostage.
  • l’onglet RÉVISION donne accès à des outils de vérification, permet d’ajouter des commentaires dans un document, de travailler avec des marques de révision, de comparer deux documents, et beaucoup d’autres choses complémentaires.
  • Enfin, l’onglet AFFICHAGE permet de choisir le mode d’affichage du document ; d’activer ou de désactiver certaines fonctionnalités ; de choisir un niveau de zoom, de gérer les fenêtres de Microsoft Word ouvertes et d’accéder à quelques commandes en rapport avec les macros.

Comme nous le verrons dans une autre rubrique, Word 2013 vous permet également de créer vos propres onglets pour regrouper les commandes les plus fréquemment utilisées dans un seul et même endroit.


La fenêtre de Word affiche une portion du document. La quantité d’information affichée dépend de la résolution de l’écran et du facteur de zoom dans Word. Vous pouvez régler le zoom en utilisant le curseur Zoom, dans la partie inférieure droite de la fenêtre.

Les barres de défilement verticales et horizontales vous permettent de vous déplacer dans le document. Le point d’insertion est matérialisé par une barre verticale clignotante. Il indique l’emplacement où les caractères tapés au clavier seront insérés. Si le mode d’affichage Brouillon est actif, un caractère de soulignement représente la fin du document. Dans les autres modes d’affichage, cette marque de fin de document n’est pas apparente.

La barre de titre contient le nom du document en cours d’édition.

Dans la partie supérieure de la fenêtre, le ruban donne accès à toutes les commandes de Word.

Les règles permettent de connaitre la position des éléments dans le document. Dans la règle horizontale, deux curseurs permettent d’ajuster les marges gauche et droite du texte sélectionné. Vous utiliserez également la règle horizontale pour définir et modifier des tabulations.

La barre d’état affiche des informations sur le document en cours d’édition. Par exemple :

  • Les numéros de page et de section où se trouve le point d’insertion.
  • Le nombre de pages du document.
  • Le mode de saisie : Insertion ou Refrappe.

D’autres éléments facilitent l’accès à des fonctionnalités avancées, comme le suivi des modifications et la définition de macros.

Toutes ces informations ne sont pas forcément visibles dans la barre d’état. Pour choisir celles qui seront affichées, cliquez du bouton droit sur la barre d’état et sélectionnez l’entrée appropriée dans le menu contextuel.

Sur le côté droit de la barre d’état, plusieurs icônes permettent de choisir un mode d’affichage : Mode lecture, Page ou Web.


Pour lancer Word, tapez word dans l’écran d’accueil, puis cliquez sur Word 2013.

Word s’ouvre sur une page particulière. Vous pouvez :

  1. Ouvrir un document utilisé récemment en cliquant sur l’une des entrées énumérées sur la gauche ;
  2. Cliquer sur Ouvrir d’autres documents pour ouvrir un document stocké sur vos unités de masse, le réseau local ou votre espace SkyDrive ;
  3. Créer un nouveau document vierge en cliquant sur Document vierge ;
  4. Créer un nouveau document basé sur un modèle en cliquant sur l’une des icônes affichées dans la partie droite de l’écran.

Ici par exemple, un nouveau document vierge est créé en cliquant sur Document vierge.

Nous reviendrons sur toutes ces options dans les rubriques suivantes.


Word 2013 vous permet de sauvegarder vos documents au format PDF ou XPS, afin de préserver leur mise en forme tout en évitant qu’ils ne soient facilement modifiés par des tiers.

Pour exporter un document dans un de ces deux formats, basculez sur l’onglet FICHIER dans le Ruban puis cliquez sur Enregistrer sous, sur Ordinateur puis sur Parcourir. Cette action provoque l’affichage de la boîte de dialogue Enregistrer sous. Sélectionnez PDF ou Document XPS dans la liste déroulante Type. Choisissez un dossier de sauvegarde et cliquez sur Enregistrer.

Pour votre information, pour afficher un fichier XPS, il vous suffit de double-cliquer dessus. Il sera automatiquement ouvert dans la visionneuse XPS, fournie avec Windows 8 et 7.

D’autre part, pour afficher un fichier PDF, vous devez utiliser une “visionneuse PDF“. Si vous utilisez Windows 7, rendez-vous sur la page http://get.adobe.com/fr/reader/ pour télécharger la visionneuse d’Adobe. Si vous utilisez Windows 8, une visionneuse PDF est déjà installée par défaut. Pour lire un fichier PDF, il vous suffit de double-cliquer dessus pour l’ouvrir.