Médiaforma

All posts tagged commencer

Depuis l’apparition du Web, les pages affichées dans les navigateurs sont écrites en HTML. Petit à petit, ce langage a montré ses faiblesses et plusieurs autres langages sont venus lui prêter main forte :

  • CSS pour la mise en page et la mise en forme des éléments affichés sur l’écran.
  • JavaScript pour l’exécution de scripts côté client.
  • PHP pour l’exécution de scripts côté serveur.
  • MySQL pour l’interfaçage de bases de données côté serveur.

Bien souvent, ces langages ont été améliorés par des bibliothèques pour faciliter et rendre plus rapide l’écriture du code. C’est ainsi que sont apparus :

  • les bibliothèques JavaScript : jQuery, Dojo Toolkit, Mootools, Script.aculou.us, etc.
  • les frameworks pour PHP : Zend Framework, CakePHP, Symphony, Jelix, etc.

Dans cette formation, vous trouverez :

  • Des rappels sur les langages HTML et JavaScript
  • Une base de travail sur les langages PHP et MySQL
  • Une approche de la programmation objet en PHP
  • Des informations sur la programmation structurée selon une architecture MVC.

La fenêtre de Word affiche une portion du document. La quantité d’information affichée dépend de la résolution de l’écran et du facteur de zoom dans Word. Vous pouvez régler le zoom en utilisant le curseur Zoom, dans la partie inférieure droite de la fenêtre.

Les barres de défilement verticales et horizontales vous permettent de vous déplacer dans le document. Le point d’insertion est matérialisé par une barre verticale clignotante. Il indique l’emplacement où les caractères tapés au clavier seront insérés. Si le mode d’affichage Brouillon est actif, un caractère de soulignement représente la fin du document. Dans les autres modes d’affichage, cette marque de fin de document n’est pas apparente.

La barre de titre contient le nom du document en cours d’édition.

Dans la partie supérieure de la fenêtre, le ruban donne accès à toutes les commandes de Word.

Les règles permettent de connaitre la position des éléments dans le document. Dans la règle horizontale, deux curseurs permettent d’ajuster les marges gauche et droite du texte sélectionné. Vous utiliserez également la règle horizontale pour définir et modifier des tabulations.

La barre d’état affiche des informations sur le document en cours d’édition. Par exemple :

  • Les numéros de page et de section où se trouve le point d’insertion.
  • Le nombre de pages du document.
  • Le mode de saisie : Insertion ou Refrappe.

D’autres éléments facilitent l’accès à des fonctionnalités avancées, comme le suivi des modifications et la définition de macros.

Toutes ces informations ne sont pas forcément visibles dans la barre d’état. Pour choisir celles qui seront affichées, cliquez du bouton droit sur la barre d’état et sélectionnez l’entrée appropriée dans le menu contextuel.

Sur le côté droit de la barre d’état, plusieurs icônes permettent de choisir un mode d’affichage : Mode lecture, Page ou Web.


Safari est le navigateur Web livré avec Mavericks. Parfaitement intégré dans le système d’exploitation, il saura vite se montrer incontournable.

Pour ouvrir l’application Safari, cliquez sur l’icône Safari dans le Dock. Pour lancer une recherche, indiquez ce que vous recherchez dans la barre d’adresses et appuyez sur la touche Entrée. Le moteur de recherche Google vous retournera les pages qui correspondent à votre requête.

Si vous connaissez l’adresse URL du site, vous pouvez la saisir dans la barre d’adresses. Au fur et à mesure que vous entrez cette adresse, la fonctionnalité Autocomplete de Safari vous propose plusieurs pages, établies d’après les résultats retournés par Google et par les pages que vous avez précédemment visitées. Vous pouvez cliquer sur l’une de ces propositions ou continuer la saisie.

Pour ouvrir une autre page, deux options s’offrent à vous.

  1. Vous pouvez ouvrir une deuxième fenêtre du navigateur. Cliquez du bouton droit sur l’icône de Safari dans le Dock et choisissez Nouvelle fenêtre dans le menu.
  2. Vous pouvez ouvrir un nouvel onglet dans le navigateur. Cliquez sur l’icône +, dans la partie supérieure droite de la fenêtre. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier Commande + T pour parvenir au même résultat.

Si vous utilisez le même compte Apple sur plusieurs Mac et/ou plusieurs appareils mobiles Apple (iPhone, iPod Touch ou iPad), vous pouvez solliciter iCloud pour accéder aux onglets utilisés sur tous vos appareils. Cliquez simplement sur l’icône iCloud et vous verrez les onglets ouverts, classés par appareils.