Médiaforma

All posts tagged langage

Il est rare que les pages Web soient entièrement écrites en code PHP. Très souvent, elles consistent en un mélange de HTML, CSS, JavaScript, PHP et MySQL. Très rapidement, cette section va reprendre les fondamentaux des langages HTML5, CSS3 et JavaScript, en guise d’introduction au langage PHP.

Déclaration de type de document

La balise <!DOCTYPE> définit le type du document (HTML 3.2, HTML4 (strict, transitionnel ou frameset), HTML5, …). Dans cette formation, nous utiliserons du code HTML5. Dans cette version du langage, la balise <!DOCTYPE> est très simple :

<!DOCTYPE html>

Jeu de caractères

Les jeux de caractères (charsets) sont associés à la notion de claviers nationaux. Pour indiquer aux navigateurs dans quel jeu de caractères vous travaillez, vous insèrerez une balise <meta charset=> dans l’en-tête de votre document, entre les balises <head> et </head>.

  • <meta charset="ISO-8859-1" /> pour accéder directement à la majorité des caractères des langues occidentales (français, anglais, allemand, espagnol, etc.).
  • <meta charset="UTF-8" /> pour afficher sur une même page des caractères issus de plusieurs langues (français et japonais par exemple).

Dans cette formation, nous utiliserons systématiquement le jeu de caractères UTF-8, dont la portée est bien plus large que celle du jeu de caractères ISO-8859-1, et qui, de plus, est largement adopté par la communauté des développeurs Web à travers le monde.


Commençons par le commencement. HTML est l’acronyme (l’abréviation si vous préférez) de HyperText Markup Language. En français, on pourrait traduire HTML par “langage de marquage hypertexte”. Comme ce nom le laisse supposer, HTML est donc un langage de programmation constitué de marqueurs. Il est particulièrement bien adapté à la manipulation de liens hypertextes.

Allons un peu plus loin. Les “marqueurs” sont aussi appelés “balises”. Ils consistent un ensemble de mots encadrés par les signes “<” et “>”. Ainsi par exemple <html> et <body> sont deux balises HTML. Les balises ouvertes doivent être fermées. Par exemple, la balise <html> définit le début d’un document HTML. Pour la fermer, vous utiliserez la balise </html>.

Faites attention à l’ordre dans lequel vous fermez les balises. Ce code est par exemple incorrect :

<html>
<body>
</html>
</body>

En effet, la balise <body> étant déclarée après la balise <html>, on peut dire qu’elle en “fait partie”. Il faut donc fermer la balise <body> avant la balise <html>. Le code à utiliser est le suivant :

<html>
<body>
</body>
</html>

Un dernier point avant de terminer cette rubrique. Dans l’exemple précédent, la balise <body></body> est imbriquée dans la balise <html></html>. On dira que <body> est l’enfant (ou le descendant) de <html>. Pour matérialiser cela dans le code, les balises <body> et </body> seront décalées (on dit aussi indentées) vers la droite comme ceci :

<html>
    <body>
    </body>
</html>