Médiaforma

All posts tagged pourquoi

Avec l’intérêt toujours croissant porté au HTML dynamique, les frameworks JavaScript n’ont cessé de proliférer depuis quelques années. Certains sont dédiés à un ensemble de tâches spécifiques. D’autres sont plus universels. C’est le cas de jQuery, qui couvre la quasi-totalité des besoins du programmeur Web. Aujourd’hui, plus d’un site sur deux utilise jQuery, aussi bien à titre personnel, dans les petites entreprises ou dans les grandes entreprises.

JavaScript est né en 1995. Son implantation dans les navigateurs s’est faite d’une façon anarchique et très dépendante de chaque navigateur. Une même instruction JavaScript peut être interprétée dans un navigateur et ignorée dans un autre. jQuery est une surcouche de JavaScript. Ce langage limite les différences et uniformise les comportements.

Présentation de jQuery

jQuery est une bibliothèque JavaScript libre qui simplifie la manipulation du code JavaScript côté client. Dans cette formation, vous allez découvrir les multiples aspects de jQuery. Vous saurez notamment :

  • Mettre en forme des contenus en manipulant les propriétés CSS des objets concernés.
  • Définir des effets visuels et des animations.
  • Mettre en place des menus sophistiqués.
  • Réagir aux événements du clavier et de la souris
  • Parcourir, filtrer et manipuler le DOM
  • Etablir des échanges avec un serveur Web via AJAX
  • Traiter les données entrées dans des formulaires
  • Utiliser des plugins

Pourquoi utiliser jQuery ?

Les intérêts de jQuery sont multiples. Voici les principaux :

  • Dynamiser les pages Web afin d’améliorer l’IHM (Interface Home Machine) et rendre la navigation aussi agréable et naturelle que possible.
  • Uniformiser le rendu dans les différents navigateurs disponibles sur le marché.
  • Diminuer les temps de développement en utilisant les fonctionnalités avancées de jQuery
  • Faciliter la maintenance du code (le nombre d’instructions est bien plus limité qu’en JavaScript)
  • Manipuler des ensembles de données, rendant souvent inutile l’utilisation de boucles
  • Chaîner des méthodes pour effectuer plusieurs manipulations en une seule instruction

Cliquez ici pour accéder à tous les sujets sur Word 2010

Lorsque l’on exécute Word 2010 pour la première fois, on se trouve tout de suite en terrain connu (du moins pour ceux et celles qui avaient franchi le pas en installant la version 2007). Si les innovations ne sont pas aussi importantes (et parfois déroutantes !) que dans la génération précédente, un bon lot de nouveautés a cependant vu le jour :

  • Mode Backstage. L’onglet Fichier du Ruban donne accès au mode Backstage, dans lequel sont regroupées toutes les fonctions relatives à la manipulation des documents Word.
  • Effets sur le texte. Quelques clics permettent d’appliquer un effet visuel au texte sélectionné (ombre, lumière, reflet, etc.).
  • Outil de capture d’écran. Le mode capture permet d’insérer une portion de l’écran dans le document en cours d’édition.
  • Insertions automatiques. Abandonnées dans Word 2007, les insertions automatiques refont surface. Par leur intermédiaire vous pourrez sauvegarder puis réutiliser des portions de documents.
  • Volet Sélection. Ce volet facilite l’accès aux images de la page en cours d’édition et permet de les renommer.
  • Amélioration des zones de texte. Les zones de texte sont désormais pourvues d’un bouton de rotation.
  • Volet Navigation. Ce volet permet de naviguer dans le document par titre, page, texte ou objet et d’effectuer des recherches.
  • Effets artistiques sur des images. Permet d’ajouter des effets spéciaux pour qu’une image ressemble à une esquisse, un dessin, etc.
  • Suppression de l’arrière-plan d’une image. Quelques clics souris suffisent pour supprimer l’arrière-plan d’une image.
  • Compression des images pour alléger un document. Si un document contenant des images est trop volumineux, vous pouvez compresser les images pour l’alléger.
  • Traduction à la volée. Si vous travaillez sur des documents écrits en plusieurs langues, le mini-traducteur vous permet de traduire aisément des mots, des phrases ou des passages.
  • Mode protégé. Ce mode accroit la sécurité de l’ordinateur lorsque vous manipulez des fichiers téléchargés sur Internet.
  • Partage de documents. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour partager, voire même pour travailler à plusieurs sur un document Word 2010.

Au fil des pages, vous en saurez plus sur ces innovations et vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir pour bien utiliser Word 2010.