Médiaforma

All posts tagged extension

La notion de polymorphisme est assez abstraite et peu utile en PHP. Elle découle de la notion d’héritage. Supposons qu’une classe Laser et trois classes dérivées CD, DVD et Blue aient été définies. Les trois classes dérivées ont toutes les caractéristiques de la classe Laser. Ainsi, des objets de type CD, DVD et Blue peuvent être traités comme des objets de type Laser. Cependant, il est possible de surcharger les méthodes d’instance de la classe parente afin d’induire des comportements spécifiques aux classes dérivées.

class Laser {
  public function caracteristiques() {
    echo "Disque laser<br>";
  }
}
class CD extends Laser{
  public function caracteristiques() {
    parent::caracteristiques();
    echo "Capacité : 700 Mo<br>";
  }
}
class DVD extends Laser {
  public function caracteristiques() {
    parent::caracteristiques();
    echo "Capacité : 4,7 Go<br>";
  }
}
class Blue extends Laser {
  public function caracteristiques() {
    parent::caracteristiques();
    echo "Capacité : 25 Go<br>";
  }
}

Sans entrer dans le détail du code, vous pouvez comprendre que les classes héritées CD, DVD et Blue surchargent la méthode publique caracteristiques de la classe parente laser. Elles conservent le comportement de la méthode parente (parent::caracteristiques();) et la complètent avec des informations qui leur sont spécifiques.


Vous avez un fichier dont l’extension vous laisse rêveur. Et vous vous demandez si vous devrez faire l’acquisition d’un logiciel coûteux pour l’ouvrir. Pour en savoir plus, connectez-vous sur le site http://www.openwith.org/ et cliquez sur la première lettre de votre extension, dans la barre verte affichée en haut de la page. Par exemple, si votre fichier a une extension .mac, cliquez sur M, puis sur .MAC. Comme vous pouvez le voir, le programme XnView est en mesure d’ouvrir les fichiers de cette extension.

Si ce programme n’est pas installé sur votre ordinateur, cliquez sur le lien XnView, sur le lien Download XnView, puis sur Exécuter pour l’installer. Une fois l’installation terminée, vous pourrez ouvrir les fichiers d’extension .mac.


Cliquez ici pour accéder à tous les sujets sur Word 2010

Comme son prédécesseur, Microsoft Word 2010 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes:

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.

Si vous voulez avoir un aperçu des éléments stockés dans un fichier docx, il suffit de renommer son extension en .zip et de double-cliquer dessus dans l’Explorateur de fichiers de Windows. Si l’extension des fichiers n’apparaît pas dans l’Explorateur de fichiers, appuyez puis relâchez la touche Alt pour faire apparaître le système de menus, puis lancez la commande Options des dossiers dans le menu Outils. Dans la fenêtre Options des dossiers, basculez sur l’onglet Affichage, décochez la case Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu et validez en cliquant sur OK.