Médiaforma

All posts in VLC

Si nécessaire, vous pouvez tenter d’améliorer la qualité de la vidéo en cours de lecture. Cliquez sur l’icône Afficher les paramètres étendus dans la barre d’outils de VLC :

La boîte de dialogue Ajustements et effets s’affiche.

Basculez sur l’onglet Effets vidéo. Vous utiliserez essentiellement les sous-onglets Principaux et Avancé pour améliorer la qualité de la vidéo.

Sélectionnez le sous-onglet Principaux. En cochant la case Ajustement d’image, vous pouvez ajuster la teinte, la brillance, le contraste, la saturation et le facteur Gamma de la vidéo. La case Accentuation vous permet de modifier le facteur Sigma pour améliorer le piqué de la vidéo. Vous pouvez également supprimer l’effet de traîne en cochant la case Suppression effet de traîne et modifier le grain en cochant la case Grain du film.

Sélectionnez le sous-onglet Avancé. Ici, vous pouvez modifier plusieurs autres paramètres en ajustant les curseurs correspondants ou en cochant les cases correspondantes. Les effets sont immédiatement répercutés sur la vidéo. Vous pouvez donc faire vos essais jusqu’à ce que vous obteniez le meilleur résultat possible.


Les caméscopes grand public enregistrent généralement deux trames par image. Les deux trames sont entrelacées les unes par rapport aux autres. Cela signifie que les lignes horizontales paires font partie d’une trame et les lignes horizontales impaires font partie de la trame suivante.

Les téléviseurs à tube cathodique affichent une trame après l’autre. Ils sont donc parfaits pour les vidéos entrelacées. Par contre, les téléviseurs à écran plat et les écrans plats d’ordinateurs affichent les deux trames simultanément. Ils ne sont donc pas appropriés pour les vidéos entrelacées.

Lorsqu’une vidéo entrelacée est affichée sur un écran plat, des effets d’entrelacement très désagréables peuvent apparaître lorsque la caméra ou la scène se déplace rapidement. Ceci vient du fait que deux moments distincts dans le temps sont affichés simultanément.

Pour contrer ce problème, VLC est capable de désentrelacer une vidéo lors de sa lecture. Vous pouvez le faire à la volée, sur la vidéo que vous êtes en train de lire ou demander à VLC de désentrelacer les vidéos de façon automatique lorsque cela est nécessaire.

Pour désentrelacer la vidéo en cours de lecture, cliquez du bouton droit sur la vidéo, pointez Vidéo dans le menu qui s’affiche, pointez Désentrelacer dans le sous-menu et cliquez sur Oui :

Pour désentrelacer de façon automatique les vidéos lorsque cela est nécessaire, lancez la commande Préférences dans le menu Outils. La boîte de dialogue Préférences simples s’affiche. Basculez sur l’onglet Vidéo. Dans le groupe d’options Vidéo, sélectionnez Automatique dans la liste déroulante Mode de désentrelacement et Bob dans la liste déroulante Mode :

Validez en cliquant sur Enregistrer. Désormais, les vidéos seront désentrelacées avec un désentrelacement Bob lorsque cela est nécessaire.

Remarque

Le désentrelacement Bob donne généralement de bons résultats, mais vous pouvez essayer les autres modes pour tenter d’améliorer le résultat.


Lorsqu’une vidéo est chapitrée, vous pouvez facilement atteindre les passages charnières. Pour atteindre un chapitre donné, déroulez le menu Lecture, pointez l’entrée Chapitre et choisissez un des chapitres dans la liste :

Lorsqu’une vidéo n’est pas chapitrée, il est possible de définir des signets pour faciliter l’accès à certaines parties de la vidéo. Lancez la commande Signets personnalisés/Gestionnaire dans le menu Lecture ou appuyez sur Contrôle + B. La boîte de dialogue Modifier les signets s’affiche. Déplacez la timeline à l’endroit souhaité puis cliquez sur Créer pour créer un signet. Recommencez autant de fois que nécessaire.

Pour déplacer la timeline sur un des signets enregistrés, il suffit de double-cliquer dessus dans la boîte de dialogue Modifier les signets.

Malheureusement, les signets sont perdus si vous fermez VLC. Mais rassurez-vous, il est possible de les sauvegarder dans une liste de lecture. Une fois tous les signets définis, lancez la commande Enregistrer la liste de lecture dans le menu Média ou appuyez sur Contrôle + Y. Choisissez un dossier et un nom pour la liste de lecture.

Par la suite, pour accéder aux signets, ouvrez la liste de lecture et non le fichier vidéo en double-cliquant dessus. Appuyez sur Contrôle + B. Tous les signets sont accessibles.


Les fichiers de sous-titre sont de simples fichiers textes dont le nom est celui de la vidéo qu’ils accompagnent et l’extension est SRT. Par exemple, si votre vidéo s’appelle stupeur.mp4, le fichier de sous-titres devra s’appeler stupeur.srt.

Voici un exemple de fichier de sous-titres :

1

00:00:10 --> 00:00:15

sous-titre 1

sur deux lignes



2

00:00:22,315 --> 00:00:26

sous-titre 2



3

00:00:35 --> 00:00:40

sous-titre 3

Comme vous le voyez, chaque sous-titre est composé de trois éléments :

  • Son numéro (1, 2, 3, …).
  • Les time codes de début et de fin d’affichage.
  • Le texte du sous-titre sur une ou plusieurs lignes.

D’autre part, chaque sous-titre est séparé du suivant par un saut de ligne.

Une fois le fichier de sous-titre créé et bien nommé, il suffit de le placer dans le dossier qui contient la vidéo pour que VLC puisse l’exploiter. Si nécessaire, lancez la commande Piste de sous-titres dans le menu Sous-titres pour activer ou désactiver le sous-titrage.

Il est possible de personnaliser l’apparence des sous-titres. Lancez la commande Préférences dans le menu Outils ou appuyez sur Contrôle + P. La boîte de dialogue Préférences simples s’affiche. Basculez sur l’onglet Sous-titres / OSD. Pour modifier l’apparence des sous-titres, vous utiliserez le groupe d’options Effets des sous-titres. Vous pouvez choisir la police, la taille, le contour, l’ombrage et le décalage vertical des sous-titres :

Une fois la boîte de dialogue entièrement paramétrée, cliquez sur Enregistrer puis relancez VLC pour prendre en compte le nouveau paramétrage.


Lorsque vous enchaînez la lecture de plusieurs médias dans VLC, il se peut que le niveau sonore doive être ajusté manuellement pour chacun d’entre eux. Pour éviter cette contrainte, vous pouvez demander à VLC de normaliser le volume.

Lancez la commande Préférences dans le menu Outils ou appuyez sur Contrôle + P. La boîte de dialogue Préférences simples s’affiche. Basculez sur l’onglet Audio et choisissez un niveau sonore (entre 0,5 et 10) dans la zone de texte Normaliser le volume à.

Cliquez enfin sur Enregistrer pour prendre en compte le nouveau réglage.


Si une webcam est reliée à votre ordinateur, vous pouvez effectuer vos captures audio/vidéo depuis VLC.

Lancez la commande Convertir / Enregistrer dans le menu Média ou appuyez sur Contrôle + R. La boîte de dialogue Ouvrir un média s’affiche. Basculez sur l’onglet Périphérique de capture. Sélectionnez votre Webcam dans les listes déroulantes Nom du périphérique vidéo et Nom du périphérique audio, puis cliquez sur Convertir / Enregistrer :

Sous Convertir, cochez la case Affiche le flux de sortie, choisissez un format pour le fichier de capture dans la liste déroulante Profil, cliquez sur Parcourir pour choisir le dossier et le fichier de capture puis cliquez sur Démarrer pour démarrer l’enregistrement.

L’enregistrement commence. Cliquez sur Arrêter la lecture pour terminer l’enregistrement.


Pour faciliter la manipulation de vos DVD vidéo, vous voudrez peut-être les “ripper” pour obtenir des fichiers MP4 ou DIVX. Cette opération est possible avec VLC, quoique parfois aléatoire. Plusieurs techniques sont utilisables.

Première technique : rapide mais à l’aveuglette

Insérez le DVD dans le lecteur, puis exécutez VLC. Lancez la commande Convertir / Enregistrer dans le menu Média ou appuyez sur Contrôle + R. La boîte de dialogue Ouvrir un média s’affiche. Basculez sur l’onglet Disque. Sélectionnez l’option DVD. Le DVD vidéo apparaît dans la liste déroulante Périphérique disque.

Le DVD sera ripé en utilisant la langue par défaut. Si plusieurs langues et/ou pistes de sous-titres sont disponibles, vous pouvez les choisir dans le groupe d’options Audio et sous-titres. Malheureusement, les informations apparaissent de façon numérique et il est difficile d’établir des correspondances fiables.

Si les options par défaut ne conviennent pas, vous devrez utiliser la seconde technique. Si les options par défaut conviennent, cliquez sur Convertir / Enregistrer.

Une deuxième boîte de dialogue s’affiche. Choisissez le format du fichier dans la liste déroulante Profil, cliquez sur Parcourir et désignez le dossier dans lequel le fichier sera sauvegardé, puis cliquez sur Démarrer :

VLC n’a plus besoin de vous. Vous pouvez utiliser une ou plusieurs autres applications sur votre ordinateur. Attention toutefois, car le processus de copie est très demandeur au niveau du processeur. Si vous utilisez une autre application qui demande beaucoup de ressources, elle risque d’être ralentie.

Seconde technique : lente mais précise

La première technique ne donne pas toujours les résultats attendus au niveau des pistes audio et des sous-titres. De plus, elle introduit parfois des décalages entre la vidéo et l’audio. Je vous propose une seconde technique, plus lente que la première, mais également plus souple et sans décalage.

Insérez le DVD dans le lecteur, puis exécutez VLC. Si nécessaire, lancez la commande Contrôles avancés dans le menu Vue pour accéder au bouton Enregistrer dans la partie inférieure de la fenêtre :

Lancez la commande Ouvrir un disque dans le menu Média ou appuyez sur Contrôle + D. La boîte de dialogue Ouvrir un média s’affiche, onglet Disque sélectionné. Le DVD vidéo apparaît dans la liste déroulante Périphérique disque. Cliquez sur Lire pour déclencher la lecture du disque. Le menu du DVD s’affiche. Si une option de langue vous est proposée, faites votre choix :

Vous accédez alors au menu général du DVD. Choisissez une piste audio et éventuellement une piste de sous-titres en cliquant sur les menus correspondants :

Déclenchez alors la lecture du DVD en cliquant sur LE FILM (ou équivalent).

Cliquez sur le bouton Enregistrer dans la partie inférieure de la fenêtre pour lancer l’enregistrement de la vidéo. La durée de l’enregistrement est celle du film. Cliquez à nouveau sur le bouton Enregistrer pour stopper l’enregistrement. Le film est enregistré au format MPG. Le fichier obtenu est assez volumineux : environ 3 Go par heure de film.

Pour visionner le film, double-cliquez dessus.

Si vous avez enregistré des sous-titres, vous pouvez les afficher avec la commande Piste de sous-titres dans le menu Sous-titres :

Par la suite, vous souhaiterez transformer le fichier MPG en quelque chose de plus compact. Un fichier MP4 ou WebM par exemple. Pour cela, lancez la commande Convertir / Enregistrer dans le menu Média ou appuyez sur Contrôle + R. Désignez le fichier à convertir dans la boîte de dialogue Ouvrir un média et cliquez sur Convertir / Enregistrer :

Une nouvelle boîte de dialogue s’affiche. Choisissez le format du fichier à obtenir dans la liste déroulante Profil, indiquez le chemin et le nom du fichier converti en cliquant sur Parcourir puis cliquez sur Démarrer pour lancer la conversion :