Médiaforma

All posts in Windows 10

Vous avez reçu un mail dans lequel se trouve un lien raccourci du type https://bit.ly ou https://goo.gl par exemple ? Et vous n’osez pas cliquer dessus de peur qu’il n’ouvre une page sur laquelle se trouve un virus ? Cet article va vous montrer comment savoir ce qui se cache derrière les URL raccourcies.

Copiez l’URL raccourcie dont vous voulez connaitre la version in extenso, collez-la dans votre navigateur, ajoutez le signe + à sa droite et appuyez sur la touche Entrée du clavier. La page qui s’affiche contient plusieurs informations sur l’URL raccourcie, dont sa version in extenso :


Les geeks ont souvent recours à la fenêtre Invite de commandes pour lancer des commandes MS-DOS qui leur permettent d’optimiser ou d’interroger le système. Bien souvent, ces commandes doivent être exécutées dans un dossier particulier. Il faut alors avoir recours à une série de commande CD (Change Directory) pour accéder au dossier voulu.

Il y a pourtant bien plus simple !

Ouvrez l’explorateur Windows et déplacez-vous dans le dossier où vous voulez ouvrir une fenêtre Invite de commandes. Ici, dans le dossier data\Photos du disque c:

Cliquez dans la barre d’adresses du navigateur, tapez cmd puis appuyez sur la touche Entrée du clavier. Une fenêtre Invite de commandes s’ouvre dans le dossier courant :


Votre ordinateur est équipé d’une carte graphique HD Intel Graphics ? Vous allez pouvoir modifier la luminosité de l’écran (et d’autres paramètres) via un panneau de configuration dédié.

Si vous ne savez pas quel est la carte graphique utilisée dans votre ordinateur, lisez cet article : Windows 10 – Informations système.

Cliquez sur l’icône Afficher les icônes cachées dans la zone de notification puis sur l’icône Graphique HD Intel :

Un menu s’affiche. Cliquez sur Propriétés graphiques. Quelques instants plus tard, le panneau de configuration des graphiques HD Intel s’affiche :

Cliquez sur l’icône Affichage. L’onglet Paramètres généraux permet de choisir la résolution, la fréquence de rafraîchissement et la rotation de l’image :

Basculez sur l’onglet Paramètres de couleur. Ici, vous pouvez choisir la luminosité, le contraste et le facteur Gamma de l’affichage :

N’oubliez pas de cliquer sur Appliquer pour que vos modifications soient prises en compte.


Vous avez une clé USB ou une autre mémoire Flash inaccessible ? HDD Low Level Format Tool est peut-être votre dernière solution !

Ouvrez votre navigateur Web et allez sur la page http://hddguru.com/software/HDD-LLF-Low-Level-Format-Tool/. Déplacez-vous dans la partie inférieure de la page et cliquez sur le lien HDD Low Level Format Tool ver 4.40 setup :

Téléchargez, installez puis exécutez l’application. La liste des unités de masse de votre ordinateur s’affiche dans la fenêtre de l’application. Sélectionnez la mémoire Flash que vous voulez formater puis cliquez sur Continue :

Une nouvelle fenêtre s’affiche. Basculez sur l’onglet LOW-LEVEL FORMAT, puis cliquez sur FORMAT THIS DEVICE :

Une boîte de dialogue indiquant que toutes les données de la mémoire Flash seront perdues s’affiche. Cliquez sur Oui pour lancer le formatage :

Un curseur montre la progression du formatage :

Il ne vous reste plus qu’à attendre le complet formatage de la mémoire Flash. La fenêtre de l’application ressemblera alors à ceci :

Attention, la mémoire flash n’est pas directement utilisable après un formatage bas niveau : vous devez la formater en cliquant du bouton droit sur son icône et en sélectionnant Formater dans le menu contextuel :

La boîte de dialogue Formater Lecteur USB s’affiche. Choisissez une entrée dans la liste Système de fichiers puis validez en cliquant sur Démarrer :

Une boîte d’avertissement vous informe que toutes les données de la clé seront effacées (cela n’a aucune importance puisqu’un formatage de bas niveau vient d’être effectué sur la mémoire Flash). Validez en cliquant sur OK. A la fin du formatage, vous pourrez utiliser votre mémoire Flash.


Vous avez un ordinateur relié à Internet ? Votre connexion Internet a un débit supérieur ou égal à 6 Mbps (Méga bits par seconde) ? Alors, vous pouvez utiliser le service gratuit TV-Direct pour accéder depuis votre navigateur aux chaînes de télévision de la TNT en direct ou en replay. Et ce n’est pas tout : vous avez également accès aux télévisions du monde entier en streaming, gratuitement et légalement. Vous voulez écouter la radio en travaillant ? C’est également possible sur TV Direct.

Ouvrez votre navigateur Web et allez sur la page https://www.tv-direct.fr/ :

La page principale donne accès :

  • A une sélection de chaînes.
  • Au programme TV de la soirée
  • Aux news concernant la télévision.

Dans la partie supérieure de la page, cliquez sur TV Direct pour accéder aux chaînes de TV par catégories, par pays, par fournisseur d’accès à Internet (FAI)

Par exemple, supposons que vous vouliez voir les TV diffusées au Canada. Cliquez sur TV Direct puis sur Voir tout. Les drapeaux du monde entier s’affichent. Cliquez sur le drapeau du Canada. Les chaînes disponibles en direct sont affichées :

Cliquez sur la chaîne qui vous intéresse. Elle sera accessible directement via votre navigateur ou via une chaîne de la box TV de votre fournisseur d’accès à Internet.

Toujours dans la partie supérieure de la page, cliquez sur TV Replay pour accéder à une sélection de programmes en replay sur les chaînes de la TNT :

D’une façon très classique, le menu Programme TV donne accès au programme de la soirée sur la TNT.

Le menu Sport donne accès au direct de sport :

Le menu Radio donne accès à un grand nombre de radios en direct :

Enfin, le menu Sur mobile donne accès aux applications de TV sur smartphones et tablettes iOS et Android :


Dans deux articles précédents sur le site Mediaforma, vous avez vu qu’il était possible de supprimer une entrée dans le menu contextuel de l’explorateur et d’ajouter un accès à la visionneuse de photos dans le menu contextuel de l’explorateur. Cet article va vous montrer comment ajouter facilement une ou plusieurs entrées dans le menu contextuel de l’explorateur de fichiers et du bureau.

Avant de commencer, rappelons que le menu contextuel de l’explorateur de fichiers est affiché lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur une icône affichée dans l’explorateur de fichiers. Le menu contextuel sera différent selon l’icône cliquée (dossier, fichier, disque ou bibliothèque). Ici par exemple, voici les options affichées lors d’un clic du bouton droit sur une image (les commandes peuvent être différentes chez vous) :

Quant au menu du bureau, il est affiché lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un emplacement non occupé du bureau.

Pour modifier le menu contextuel de l’explorateur et du bureau, je vous suggère de passer par l’utilitaire Context Menu Tuner, accessible sur la page https://winaero.com/download.php?view.62 :

Dézipez le fichier téléchargé et exécutez le programme ContextMenuTuner.exe :

Ajouter des entrées dans les menus contextuels

Pour ajouter une entrée dans un des menus contextuels, sélectionnez une commande dans la zone de liste de gauche, un élément dans la zone de liste de droite, cliquez sur Add>>, puis sur Add to selected item. Ici par exemple, la commande À propos de Windows est ajoutée dans le menu contextuel qui s’affiche lorsque vous cliquez du bouton droit sur le bureau de Windows :

Cliquez du bouton droit sur le bureau. Comme vous pouvez le voir, l’entrée À propos de Windows a été ajoutée dans le menu contextuel :

Si nécessaire, vous pouvez afficher cette commande en première ou en dernière position dans le menu contextuel. Cliquez sur la commande dans la deuxième zone de liste (1) et agissez sur la liste déroulante Position (2):

Remarquez les autres paramètres du groupe d’options Menu Item Options. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un séparateur de part et d’autre de la commande, ou encore n’afficher la commande que si la touche Majuscule est pressée.

Ajouter une entrée non répertoriée dans les menus contextuels

Les commandes disponibles dans la première zone de liste ne vous suffisent pas ? Voyons comment ajouter vos propres commandes. Sélectionnez <Add Custom Item> dans la première zone de liste, sélectionnez une icône dans la deuxième zone de liste, cliquez sur Add >>, puis sur Add to selected item. La boîte de dialogue Create Custom Item s’affiche. Définissez les paramètres suivants :

  • Menu Item Title : texte à afficher dans le menu.
  • Executable File Path : chemin complet du fichier à exécuter.
  • Command Line Arguments : arguments à passer à la commende (%1 représente le fichier ou le dossier sur lequel est exécuté la commande).
  • Select Icon : icône à afficher dans le menu.
  • Menu Item Options : options de la commande.

Voici un exemple de paramétrage :

Affectée à l’entrée Tous les fichiers de la deuxième zone de liste, la commande Ouvrir dans le Bloc-Notes apparaîtra en première position lorsque vous cliquerez avec le bouton droit sur un fichier quelconque dans l’explorateur.

Voici un exemple d’exécution :

Supprimer des entrées dans les menus contextuels

Vous voulez supprimer une commande ajoutée avec Context Menu Tuner ? Rien de plus simple : sélectionnez-la dans la deuxième zone de liste puis cliquez sur <<Remove.


Forcément, un jour ou l’autre, vous avez été victime d’un hoax ! Mais au fait, qu’est-ce qu’un hoax ? Cet anglicisme pourrait se traduire par information fausse, périmée ou invérifiable diffusée sur Internet. Les termes fake et fake news sont également des synonymes acceptables…

Il y a quelques semaines, une amie Facebook m’envoie un message privé qui me demande de faire suivre un message émanent du CHU de Nantes :

Emu par le message, je m’empresse de le partager auprès de mes amis Facebook. Amis qui ne tardent pas à m’indiquer que j’ai été victime d’un hoax !

Pour vous éviter de colporter des informations fantaisistes de tous genres, je vous suggère de visiter les sites http://www.hoaxkiller.fr et http://www.hoaxbuster.com/ avant de partager un message dont vous ne pouvez pas vérifier la fiabilité.

Sur http://www.hoaxkiller.fr, il vous suffit d’entrer quelques mots pour trouver le ou les hoax correspondants. Cliquez sur les liens proposés pour connaitre le détail du hoax :

Sur http://www.hoaxbuster.com/, le principe est le même : entrez quelques mots dans la zone de texte Rechercher, sélectionnez l’option articles ou forums pour faire une recherche dans les articles ou dans le forum de Hoaxbuster, puis cliquez sur la loupe. Si un ou plusieurs résultats sont trouvés, cliquez sur les liens correspondants pour avoir plus de détails :

Maintenant que vous connaissez ces deux sites, j’espère que vous ne vous ferez plus avoir par des hoax ! En ce qui me concerne en tout cas, je vérifie systématiquement (du moins depuis que je me suis fait avoir) une nouvelle avant de la diffuser auprès de mon réseau.