Médiaforma

All posts in writer

Que diriez-vous d’une suite bureautique comparable à Microsoft Office et totalement gratuite ? Impossible ? Mais si, c’est tout à fait possible avec LibreOffice. C’est ce que je vais vous montrer dans un ensemble d’articles qui traiteront des équivalents de Word, Excel et PowerPoint. A savoir (respectivement) Writer, Calc et Impress.

Les documents manipulés par ces trois applications pourront être ouverts dans Microsoft Office et inversement. De plus, si vous connaissez la suite Office, vous n’aurez pas beaucoup de difficultés à vous adapter à LibreOffice…

A très bientôt pour le premier article sur OpenOffice. Je vous dirai comment télécharger LibreOffice, quelle version préférer et comment l’installer si vous avez choisi une version installable.


Pour choisir quelles barres d’outils sont visibles, déroulez le menu Affichage, pointez l’entrée Barres d’outils et cliquez sur les commandes qui correspondent aux barres d’outils que vous voulez afficher ou cacher. Lorsque vous cliquez sur une entrée qui est précédée d’une coche, la barre d’outils correspondante disparaît. Inversement, lorsque vous cliquez sur une entrée qui n’est pas précédée d’une coche, la barre d’outils correspondante est affichée :

Les barres d’outils peuvent être ancrées dans la partie supérieure, inférieure, gauche ou droite de la fenêtre de Writer ou être transformées en des palettes flottantes, librement déplaçables sur l’écran.

Pour transformer une barre d’outils en une palette flottante, pointez les pointillés qui apparaissent à l’extrême gauche de la barre d’outils, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déplacez la barre d’outils ou bon vous semble. La transformation s’effectue au relâchement du bouton gauche de la souris :

Pour ancrer une barre d’outils dans la partie supérieure, inférieure, gauche ou droite de la fenêtre de Writer, pointez les pointillés qui apparaissent à l’extrême gauche de la barre d’outils, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déplacez la barre d’outils vers un de ses points d’ancrage. Ici par exemple dans la partie gauche de la fenêtre. Le déplacement s’effectue au relâchement du bouton gauche de la souris :

Enfin, pour transformer une palette flottante en une barre d’outils, il suffit de double-cliquer dans sa barre de titre.

Non content de pouvoir être déplacées ou transformées en palettes flottantes, les barres d’outils sont également personnalisables. Lancez la commande Personnaliser dans le menu Outils. La boîte de dialogue Personnaliser s’affiche. Basculez sur l’onglet Barres d’outils. La boîte de dialogue est assez similaire à celle de l’onglet Menus.

Sélectionnez LibreOffice Writer ou votre document dans la liste déroulante supérieure droite (1) selon si vous voulez impacter tous les documents ou seulement le document en cours d’édition. Choisissez la barre d’outils que vous voulez modifier dans la deuxième liste déroulante (2).

La zone de liste inférieure (6) dresse la liste des icônes qui peuvent apparaître dans la barre d’outils sélectionnée. Cochez la case qui précède une icône pour la faire apparaître, décochez-la pour la cacher.

Si les icônes proposées par défaut ne sont pas suffisantes, vous pouvez en ajouter d’autres. Assurez-vous que l’entrée Toutes les commandes est sélectionnée dans la liste déroulante Catégorie (4). Sélectionnez l’icône que vous voulez ajouter dans la zone de liste Fonction (5) et cliquez sur la flèche orientée vers la droite (6). L’entrée sélectionnée se retrouve dans la zone de liste de droite (3). Ici par exemple, nous insérons l’icône 100% dans la barre d’outils Standard. Utilisez les flèches vers le haut ou vers le bas pour la positionner à l’endroit souhaité puis cliquez sur OK.

Désormais, l’icône 100% fait partie de la barre d’outils Standard :


Lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un texte, une image, un tableau, une forme ou un autre objet, un menu contextuel adapté à l’élément cliqué s’affiche. Cette section va vous montrer comment modifier les commandes qui apparaissent dans les différents menus contextuels de Writer.

Lancez la commande Personnaliser dans le menu Outils. La boîte de dialogue Personnaliser s’affiche. Basculez sur l’onglet Menus contextuels. La boîte de dialogue est assez similaire à celle de l’onglet Menus.

A titre d’exemple, nous allons ajouter la commande Bordures au menu contextuel qui apparait lorsque vous cliquez du bouton droit sur du texte.

Sélectionnez LibreOffice Writer ou votre document dans la liste déroulante supérieure droite (1) selon si vous voulez impacter tous les documents ou seulement le document en cours d’édition. Choisissez Texte dans la deuxième liste déroulante (2). Assurez-vous que l’entrée Toutes les commandes est sélectionnée dans la liste déroulante Catégorie (4). Sélectionnez Bordures dans la zone de liste Fonction (5) et cliquez sur la flèche orientée vers la droite (6). L’entrée Bordures se retrouve dans la zone de liste de droite (3). Utilisez les flèches vers le haut ou vers le bas pour la positionner à l’endroit souhaité puis cliquez sur OK.

L’entrée Bordures est désormais disponible lorsque vous cliquez avec le bouton droit de la souris sur un bloc de texte :


Vous utilisez tous les jours le système de menus de Writer. Mais saviez-vous qu’il est possible de le personnaliser ? En quelques clics souris, vous pouvez réorganiser les commandes, en ajouter ou en supprimer. Voyons comment procéder.

Lancez la commande Personnaliser dans le menu Outils. La boîte de dialogue Personnaliser s’affiche. Si nécessaire, basculez sur l’onglet Menus.

La liste déroulante supérieure droite (1) est initialisée par défaut à LibreOffice Writer. Elle indique la portée de vos modifications. Si vous choisissez LibreOffice Writer dans la liste, la personnalisation du système de menus sera répercutée dans tous vos documents. Par contre, si vous choisissez votre document dans la liste, la personnalisation du système de menus ne concernera que ce document.

La liste déroulante suivante (2) donne accès à toutes les commandes principales et secondaires du système de menus. Pour agir sur un menu ou un sous-menu, sélectionnez-le dans cette liste. A titre d’exemple, nous allons ajouter la commande Personnaliser dans le menu Fichier.

Assurez-vous que l’entrée Toutes les commandes est sélectionnée dans la liste déroulante Catégorie (4) et recherchez la commande Personnaliser dans la zone de liste Fonction (5). Cliquez dessus puis cliquez sur le bouton qui représente une flèche orientée vers la droite (6). La commande Personnaliser est insérée dans la zone de liste de droite (3). Si son emplacement ne vous convient pas, vous pouvez la déplacer en cliquant sur les flèches orientées vers le haut ou vers le bas (7).

Pour terminer :

  • Le bouton Insérer a deux fonctions. Il permet d’insérer un séparateur après l’entrée sélectionnée dans la zone de liste de droite. Mais également d’insérer une commande de menu qui donne accès à un sous-menu.
  • Le bouton Modifier permet de renommer la commande sélectionnée dans la zone de liste de droite.
  • Le bouton +, à droite de la liste déroulante qui contient les commandes de menu (2) permet de définir un nouveau menu, et le bouton X de supprimer un menu inséré avec le bouton +.
  • Pour supprimer un séparateur ou une commande de menu, cliquez dessus dans la zone de liste de droite et appuyez sur la touche Suppr du clavier.
  • Enfin, pour retrouver le système de menus par défaut, il vous suffit de cliquer sur le bouton Réinitialiser.

Si vous devez exécuter à plusieurs reprises une macro, je vous conseille de lui affecter un raccourci clavier. Déroulez le menu Outils, pointez successivement les entrées Macros et Gérer les macros puis cliquez sur LibreOffice Basic. La boîte de dialogue Macros LibreOffice Basic s’affiche. Sous Macros de, développez les entrées Mes macros et Standard, puis cliquez sur Module1. La macro GrasItaliqueSouligne apparaît dans la zone de liste Macros existantes dans Module1. Cliquez dessus puis cliquez sur Assigner. La boîte de dialogue Personnaliser s’affiche. Dans la partie inférieure de cette boîte de dialogue, sous Catégorie, développez les entrées Macros LibreOffice, Mes macros et Standard, puis cliquez sur Module1 (1). La macro GrasItaliqueSouligne apparaît dans la zone de liste Fonction. Cliquez dessus (2). Dans la zone de liste Raccourcis clavier, trouvez un raccourci qui n’est pas utilisé, c’est-à-dire en face duquel aucun texte n’est affiché. Ici par exemple, nous choisissons le raccourci clavier Alt + 0. Cliquez sur ce raccourci (3). Cliquez enfin sur Modifier (4). Le raccourci clavier s’affiche dans la zone de liste Touches. Validez en cliquant sur OK (5) puis fermez la boîte de dialogue Macros LibreOffice Basic en cliquant sur Fermer.

Pour utiliser la macro GrasItaliqueSouligne, il suffit désormais de sélectionner un bloc de texte et d’appuyer sur Alt + 0.


Ouvrez le document dans lequel vous voulez enregistrer une macro. Déroulez le menu Outils, pointez l’entrée Macros et cliquez sur Enregistrer une macro. Si cette commande est grisée, c’est parce que l’enregistrement des macros est désactivé. Lancez la commande Options dans le menu Outils. La boîte de dialogue Options s’affiche. Développez l’entrée LibreOffice dans la zone de liste de gauche et cliquez sur Avancé. Sous Fonctionnalités optionnelles, cochez la case Activer l’enregistreur de macros et validez en cliquant sur OK :

A titre d’exemple, nous allons définir une macro qui affecte les attributs gras, italique et souligné à la sélection :

  • Assurez-vous qu’un bloc de texte est sélectionné.
  • Lancez la commande Macros/Enregistrer une macro dans le menu Outils. La palette flottante Enregistrer une macro s’affiche sur l’écran. Vous l’utiliserez pour mettre fin à l’enregistrement de la macro :
  • Cliquez successivement sur les icônes Gras, Italique et Soulignage, dans la barre d’outils Standard.
  • Cliquez sur Terminer l’enregistrement dans la palette Enregistrer une macro pour arrêter l’enregistrement de la macro. La boîte de dialogue Macros LibreOffice Basic s’affiche. Donnez un nom à la macro, puis cliquez sur Enregistrer:

Attention :

  • Le nom de la macro ne doit comporter aucun espace ni aucun caractère spécial (caractère accentué, cédille, signe).
  • Plusieurs actions ne sont pas mémorisées par l’enregistreur de macros : l’ouverture d’une fenêtre, le changement de fenêtre, les actions réalisées dans une autre fenêtre, les actions indépendantes du contenu du document, les sélections effectuées avec la souris.

Pour exécuter la macro, sélectionnez un bloc de texte, déroulez le menu Outils, pointez successivement les entrées Macros et Gérer les macros puis cliquez sur LibreOffice Basic. La boîte de dialogue Macros LibreOffice Basic s’affiche. Sous Macros de, développez les entrées Mes macros et Standard, puis cliquez sur Module1. La macro GrasItaliqueSouligne apparaît dans la zone de liste Macros existantes dans Module1. Cliquez dessus, puis cliquez sur Exécuter :

La boîte de dialogue Macros LibreOffice Basic se ferme et la macro s’exécute.


Lorsque deux ou plusieurs personnes travaillent sur un même document, il peut être intéressant d’utiliser des marques de révision pour mettre en évidence les modifications apportées par chacune d’entre elles.

Pour activer le suivi des modifications, déroulez le menu Edition, pointez l’entrée Suivi des modifications et cliquez sur Enregistrer. Si vous préférez, appuyez sur Contrôle + Maj + E pour parvenir au même résultat.

Vous pouvez apporter vos modifications au document. Le texte ajouté est souligné et de couleur beige. Le texte supprimé est barré et de couleur beige :

Si vous placez le pointeur sur une modification, le nom de la personne qui a apporté la modification ainsi que la date et l’heure de la modification apparaissent dans une infobulle.

Il est possible d’associer un commentaire à une modification. Pour cela, cliquez sur une modification, déroulez le menu Edition, pointez l’entrée Suivi des modifications et cliquez sur Commentaire. La boîte de dialogue Commentaire s’affiche. Entrez un commentaire et validez en cliquant sur OK :

Pour passer en revue chacune des modifications, le plus simple consiste à utiliser la barre d’outils Suivi des modifications. Déroulez le menu Affichage, pointez l’entrée Barre d’outils et cliquez sur Suivi des modifications. La barre d’outils Suivi des modifications s’affiche dans la partie inférieure de la fenêtre. Pour plus de souplesse, vous pouvez la transformer en une palette flottante en la déplaçant sur le document :

Vous utiliserez essentiellement les premières icônes de la barre d’outils ou de la palette Suivi des modifications :

  • Afficher les modifications pour afficher ou cacher les modifications dans le document.
  • Enregistrer les modifications pour activer ou désactiver le suivi des modifications.
  • Modification précédente pour passer à la modification précédente dans le document.
  • Modification suivante pour passer à la modification suivante dans le document.
  • Accepter la modification pour accepter la modification courante.
  • Rejeter la modification pour rejeter la modification courante.
  • Gérer les modifications pour afficher la boîte de dialogue Gérer les modifications, dans laquelle vous pouvez passer en revue les modifications, les accepter et les rejeter individuellement ou globalement :
  • Insérer un commentaire pour insérer un commentaire sur une modification, sous la forme d’un post-it dans la marge droite du document.
  • Insérer un commentaire de suivi de modification pour insérer un commentaire qui apparaîtra dans la boîte de dialogue Gérer les modifications.

Pour modifier les paramètres de suivi de modification, lancez la commande Options dans le menu Outils. La boîte de dialogue Options s’affiche. Développez l’entrée LibreOffice Writer dans la zone de liste de gauche et cliquez sur Modifications. Ici, vous pouvez modifier la mise en forme des insertions, des suppressions, des modifications d’attributs et indiquer si une marque colorée doit apparaître en face des paragraphes modifiés :