Médiaforma

All posts in writer

Les en-têtes et pieds de page sont des zones qui s’affichent respectivement dans la partie supérieure et dans la partie inférieure des pages d’un document. Elles peuvent contenir le nom du document, le nom du chapitre en cours, des images, un numéro de page, etc..

Pour définir un nouvel en-tête, lancez la commande Page dans le menu Format. La boîte de dialogue Style de page s’affiche. Basculez sur l’onglet En-tête et cochez la case Activer l’en-tête :

En utilisant les cases sous Activer l’en-tête, vous pouvez décider si les pages de droite et de gauche ont le même en-tête et si le même en-tête est utilisé sur la première page du document.

La case Marge gauche définit l’écart entre le bord gauche de la page et le bord gauche de l’en-tête. La case Marge droite définit l’écart entre le bord droit de la page et le bord droit de l’en-tête. Sous Espacement, la case Hauteur définit l’épaisseur de l’en-tête. Si vous cochez la case Utiliser l’espacement dynamique, l’en-tête occupe tout l’espace jusqu’au bord supérieur du document. Enfin, si vous cochez la case Adaptation dynamique de la hauteur, la hauteur de l’en-tête s’adapte à son contenu.

Une fois la boîte de dialogue entièrement paramétrée, cliquez sur OK. Il vous suffit maintenant de double-cliquer dans la partie supérieure du document et de définir l’en-tête :

Définir un en-tête différent sur les pages de droite et de gauche

Si vous décochez la case Même contenu sur les pages de droite et de gauche, vous pouvez définir deux en-têtes différents : un pour les pages de gauche et un pour les pages de droite. Simplement en définissant le premier en-tête puis le second. Ici par exemple, le titre et le lien sont inversés sur les pages de gauche et de droite :

Définir un en-tête différent sur la première page

Par défaut, toutes les pages d’un document Writer ont un style de page appelé Style par défaut. Si vous voulez différentier la première page des suivantes, vous devez lui affecter un style de page Première page.

Lancez la commande Styles et formatage dans le menu Affichage ou appuyez sur la touche de fonction F11. Le volet latéral s’affiche, onglet Styles et formatage sélectionné. Cliquez sur l’icône Styles de page dans la partie supérieure du volet (1). Cliquez sur la première page du document et double-cliquez sur le style Première page (2) :

La première page du document a maintenant le style Première page et les autres ont automatiquement le Style par défaut.

La première page n’a plus d’en-tête. Si vous voulez en définir un, cliquez sur la première page, lancez la commande Page dans le menu Format, basculez sur l’onglet En-tête et cochez la case Activer l’en-tête. Il ne vous reste plus qu’à définir l’en-tête comme vous avez appris à le faire…


Les sections de Writer sont différentes des sections de Word. Avec Writer, elles permettent :

  • D’empêcher l’édition de certains passages de texte.
  • D’afficher ou masquer du texte.
  • De réutiliser du texte et des images issus d’autres documents LibreOffice.
  • D’utiliser une mise en page en colonnes différente de celle du style de page actif.

Pour insérer une nouvelle section, sélectionnez le bloc concerné, puis lancez la commande Section dans le menu Insertion. La boîte de dialogue Insérer une section s’affiche :

Par défaut, les sections consécutives seront nommées Section1, Section2, etc. par Writer. Si vous le souhaitez, vous pouvez donner un autre nom à la nouvelle section en modifiant la zone de texte sous Nouvelle section.

Protéger la section

Si vous voulez que la section ne soit pas modifiable, cochez la case Protéger. Si l’utilisateur tente de modifier le texte de la section, une boîte de dialogue lui indique que ce n’est pas possible :

Lorsque la case Protéger est cochée, vous pouvez également cocher la case Avec mot de passe et définir un mot de passe d’au moins cinq caractères. Par la suite, si vous décidez de supprimer la protection en lançant la commande Sections dans le menu Format et en décochant la case Protéger, vous devrez entrer le mot de passe :

Masquer une section

Si vous cochez la case Masquer, la section devient invisible et ne peut pas être imprimée.

La seule façon de voir le contenu de la section consiste à démasquer la section. Lancez la commande Sections dans le menu Format. La boîte de dialogue Editer les sections s’affiche. Décochez la case Masquer pour afficher la section et cliquez sur OK :

Changer le nombre de colonnes ou l’arrière-plan dans une section

Pour terminer, sachez que vous pouvez modifier le nombre de colonnes ou l’arrière-plan dans une section. Dans la boîte de dialogue Insérer une section, basculez sur l’onglet Colonnes et choisissez un nombre de colonnes :

De même, vous pouvez affecter un arrière-plan spécifique à la section. Basculez sur l’onglet Arrière-plan dans la boîte de dialogue Insérer une section. Choisissez un arrière-plan Couleur ou Image dans la liste déroulante Comme. Si vous optez pour un arrière-plan Couleur, il vous suffit de choisir une couleur dans la palette :

Si vous choisissez un arrière-plan Image, vous devez désigner l’image à utiliser et choisir la façon dont elle sera affichée :

Une fois votre choix effectué, cliquez sur Insérer. Ici, la section comporte trois colonnes et un arrière-plan de couleur jaune pâle :

Modifier ou supprimer une section

Pour modifier ou supprimer une section, lancez la commande Sections dans le menu Format. La boîte de dialogue Editer les sections s’affiche :

Sélectionnez une section dans la zone de liste. Si nécessaire, vous pouvez directement modifier les cases à cocher Protégé et Masquer. Vous pouvez également cliquer sur Supprimer pour supprimer la section. Rassurez-vous, le contenu de la section ne sera pas supprimé : c’est juste la section elle-même qui sera supprimée.

Pour modifier le nombre de colonnes ou l’arrière-plan d’une section, cliquez sur Options. La boîte de dialogue Options s’affiche. Sélectionnez l’onglet Colonnes ou Arrière-plan, faites les modifications nécessaires, validez en cliquant sur OK, puis à nouveau sur OK pour appliquer les modifications :


Pour mettre en évidence les différents éléments d’une énumération, rien de tel qu’une liste à puces ou qu’une liste numérotée. Avant toute chose, sélectionnez les paragraphes concernés.

Dans un deuxième temps, cliquez sur la flèche à droite de l’icône Puces dans la barre d’outils Formatage et faites votre choix dans les différents types de puces proposés. Lorsque vous cliquez sur un type de puces, il est appliqué à chacun des paragraphes sélectionnés :

Vous trouvez que les types de puces proposés ne sont pas suffisants ?

Cliquez sur la flèche à droite de l’icône Puces dans la barre d’outils Formatage et cliquez sur Plus de puces. La boîte de dialogue Puces et numérotation s’affiche. Basculez sur l’onglet Image et faites votre choix parmi les nombreuses puces images proposées :

Cliquez sur OK pour utiliser l’image choisie en tant que puce dans les paragraphes sélectionnés :

Si les puces images proposées dans Writer ne vous conviennent pas, vous pouvez utiliser vos propres images. Cliquez sur la flèche à droite de l’icône Puces dans la barre d’outils Formatage et cliquez sur Plus de puces. La boîte de dialogue Puces et numérotation s’affiche. Basculez sur l’onglet Personnaliser, puis sélectionnez Images dans la liste déroulante Nombre. En face du label Images, cliquez sur Sélectionner puis sur A partir d’un fichier et désignez le fichier à utiliser :

Cliquez sur OK pour utiliser l’image choisie en tant que puce dans les paragraphes sélectionnés :

Dans le même ordre d’idées, pour utiliser d’autres styles de numérotations, cliquez sur la flèche à droite de l’icône Numérotation et sélectionnez une des numérotations proposées :

Si les numérotations disponibles ne vous suffisent pas, cliquez sur Plus de numérotation. La boîte de dialogue Puces et numérotation s’affiche. Basculez sur l’onglet Personnaliser et paramétrez cette boîte de dialogue comme vous l’entendez pour obtenir l’effet désiré. Ici par exemple, les numéros sont des lettres minuscules grecques (1), suivies d’un point décimal (2) :


Pour modifier la casse (c’est-à-dire les majuscules et les minuscules) d’un bloc de texte, commencez par le sélectionner, puis appuyez une ou plusieurs fois sur Maj + F3 pour obtenir les caractères désirés.

Attention

Comme vous pouvez le voir, après avoir appuyé trois fois sur Maj + F3, la boucle n’est pas tout à fait bouclée, puisque le paragraphe a perdu toutes les majuscules qu’il avait dans sa version originale. Pour retourner à la version originale, appuyez autant de fois que nécessaire sur Contrôle + Z ou lancez autant de fois que nécessaire la commande Annuler dans le menu Edition.

Si vous préférez, vous pouvez également lancer la commande Caractère dans le menu Format. La boîte de dialogue Caractère s’affiche. Basculez sur l’onglet Effets de caractère, choisissez la casse à appliquer à la sélection dans la liste déroulante Effets et cliquez sur OK pour appliquer la modification :


Pour marquer visuellement le début d’un document ou d’un chapitre, ou pour augmenter l’attrait d’une lettre ou d’une invitation, il peut être intéressant d’utiliser des lettrines. Cliquez dans le paragraphe dont la première lettre doit être remplacée par une lettrine, puis lancez la commande Paragraphe dans le menu Format. La boîte de dialogue Paragraphe s’affiche. Basculez sur l’onglet Lettrine. Cochez la case Afficher des lettrines. La première lettre du paragraphe s’affiche dans la zone de prévisualisation. Le paramétrage proposé par défaut est généralement convenable :

Voici le résultat :

Si nécessaire, vous pouvez cocher la case Mot entier pour que le premier mot du paragraphe soit utilisé en tant que lettrine :

Si les réglages par défaut ne vous conviennent pas, essayez de diminuer ou d’augmenter le nombre de lignes et/ou d’augmenter l’espacement du texte. Ici par exemple, nous limitons la lettrine à deux lignes et nous définissons un espacement de 0,5 cm :


Pour définir un filigrane, lancez la commande Filigrane dans le menu Format. La boîte de dialogue Filigrane s’affiche :

Entrez le texte, la police, l’inclinaison, la transparence et la couleur du texte puis cliquez sur OK. A titre d’exemple, nous allons utiliser le texte Echantillon en police Libération Sans corps 45, transparence 50 et couleur #C0C0C0 :

Voici le résultat :


Pour appliquer une couleur, un dégradé, une image, un motif ou des hachures à l’arrière-plan d’un document, lancez la commande Page dans le menu Format. La boîte de dialogue Style de page s’affiche. Basculez sur l’onglet Arrière-plan :

En cliquant sur les boutons, vous pouvez choisir d’affecter aucun arrière-plan, une couleur uniforme, un dégradé de couleurs, une image, un motif ou des hachures à l’arrière-plan de toutes les pages du document. Cet arrière-plan s’étend également sur les en-têtes et les pieds de page s’ils sont présent, mais il ne couvre pas les marges gauche, droite, supérieure, inférieure et de reliure du document. Voici un exemple dans lequel une image bitmap en mosaïque a été appliquée à l’arrière-plan. Ici, il s’agit d’une image fournie avec Writer, mais bien entendu, vous pouvez utiliser vos propres images pour l’arrière-plan. Comme vous pouvez le constater, l’arrière-plan  s’applique à toute la page, hors marges :

Voici un exemple de paramétrage. Ici, on clique sur le bouton Couleur et on choisit une couleur assez claire pour l’arrière-plan :

Voici le résultat :