Médiaforma

All posts in writer

Les documents LibreOffice Writer sont organisés selon quatre niveaux hiérarchiques : caractère, paragraphe, page et section :

  • Le niveau caractère correspond aux caractères et aux mots contenus dans le document. C’est le plus bas niveau hiérarchique.
  • Les paragraphes sont constitués d’une ou de plusieurs phrases. Ils se terminent toujours par un passage à la ligne volontaire, c’est-à-dire par un appui sur la touche Entrée du clavier.
  • Le niveau page permet de définir les marges et la taille des pages du document.
  • Une section peut être composée d’un ou de plusieurs caractères, paragraphes et/ou pages. Chaque section peut avoir sa propre mise en forme au niveau page. Ainsi par exemple, il est possible de définir un multicolonnage sur une section alors que le document est bâti sur une seule colonne.

En utilisant le mode curseur direct, vous pouvez insérer rapidement du texte, des graphiques ou tout autre élément dans une partie quelconque d’un document.

Pour activer le mode curseur direct, lancez la commande Mode curseur direct dans le menu Edition. Cette commande est un interrupteur. Si vous la lancez une deuxième fois, le mode curseur direct sera désactivé. Pour vous assurer que le mode curseur direct est bien actif, déroulez le menu Edition. L’icône qui précède la commande Mode curseur direct doit être encadrée en bleu :

Si vous placez le point d’insertion dans la partie gauche, centrale ou droite de la page, un signe apparaît :

Cliquez pour positionner le point d’insertion sur le signe :

  • Si vous cliquez sur la marque de gauche, le texte tapé ou l’élément inséré sera positionné à l’endroit du clic et aligné à gauche.
  • Si vous cliquez sur la marque centrale, le texte tapé ou l’élément inséré sera positionné à l’endroit du clic et centré.
  • Si vous cliquez sur la marque de droite, le texte tapé ou l’élément inséré sera positionné à l’endroit du clic et aligné à droite.

Pour voir comment ce tour de magie est possible, cliquez sur l’icône Activer les marques de formatage, dans la barre d’outils Standard :

Comme vous pouvez le voir, des sauts de lignes ont été insérés automatiquement pour que l’insertion se fasse à l’endroit où vous avez cliqué :


Comme nous l’avons vu, le correcteur grammatical n’est pas installé par défaut. Pour combler cette lacune, vous allez installer l’extension Grammalecte. Allez sur la page https://www.dicollecte.org/, puis cliquez sur LibreOffice sous Télécharger :

Sauvegardez le fichier d’extension oxt dans un dossier quelconque.

Une fois le fichier téléchargé, vous allez l’installer dans Writer. Lancez la commande Gestionnaire des extensions dans le menu Outils. La boîte de dialogue Gestionnaire des extensions s’affiche :

Cliquez sur Ajouter et désignez le fichier oxt que vous venez de télécharger. Quelques instants plus tard, l’extension est installée :

Vous pouvez fermer la boîte de dialogue Gestionnaire des extensions en cliquant sur Fermer. Comme vous pouvez le remarquer, certains éléments textuels sont maintenant soulignés avec des traits ondulés de couleur bleue :

Ces traits symbolisent les erreurs grammaticales identifiées par Grammalecte.

Pour corriger une erreur grammaticale, cliquez du bouton droit sur le mot souligné en bleu et choisissez un des mots de remplacement proposés par Writer. Le mot est immédiatement corrigé dans le document :

Attention

Grammalecte ne fonctionne pas parfaitement avec la boîte de dialogue Orthographe et grammaire. Je vous conseille de repérer les mots soulignés en bleu, de cliquer dessus avec le bouton droit de la souris et de choisir la correction.


Writer est livré avec un correcteur orthographique très performant. Lorsqu’une erreur est identifiée, le mot ou groupe de mots en question est souligné d’une ligne ondulée de couleur rouge :

Remarque

Comme vous pouvez le voir, aucune correction grammaticale n’est active par défaut. Le paragraphe analysé comporte effectivement une erreur de grammaire sur le mot textes (“un textes”) mais rien ne l’indique. Cela vient du fait que, par défaut, aucun correcteur grammatical n’est installé. Nous y reviendrons dans un autre article.

Correction d’un mot

Pour corriger un mot mal orthographié, cliquez du bouton droit sur ce mot et choisissez un des mots de remplacement proposés par Writer. Le mot mal orthographié est immédiatement corrigé dans le document.

Quand un mot correctement orthographié est souligné d’une ligne ondulée rouge, cela signifie qu’il ne figure pas dans le dictionnaire de Word. Pour l’y ajouter, cliquez du bouton droit sur ce mot et sélectionnez Ajouter au dictionnaire dans le menu contextuel.

Correction du document

Pour corriger un document, déplacez le point d’insertion au début du document. En effet, la correction se fait du point d’insertion à la fin du document. Pour déplacer rapidement le point d’insertion au début du document, rien de tel qu’un raccourci clavier : appuyez simultanément sur les touches Contrôle et Origine. Lancez alors la commande Orthographe et grammaire dans le menu Outils, ou appuyez sur la touche de fonction F7. La boîte de dialogue Orthographe et grammaire s’affiche. Lorsqu’un mot mal orthographié est identifié, il apparaît en rouge dans la zone Absent du dictionnaire (1). Une ou plusieurs suggestions s’affichent sous Suggestions (2). Utilisez les boutons de droite pour (respectivement) ignorer le mot mal orthographié une fois, ou chaque fois qu’il apparaît dans le document, pour ajouter ce mot au dictionnaire, pour remplacer le mot par la suggestion en surbrillance ou toutes les occurrences du mot mal orthographié par la suggestion en surbrillance (3).


Peu importe dans quels dossiers vos fichiers sont stockés : vous pouvez utiliser les informations complémentaires qui leur ont été associées dans la boîte de dialogue Informations ou directement dans l’explorateur de fichiers. Mais attention, pour que les informations complémentaires puissent devenir des critères de recherche de vos documents, vous devez faire vos sauvegardes dans des dossiers indexés par Windows 10. Si vous ne savez pas comment faire, je vous suggère de lire cet article : Windows 10 – Accélérer les recherches de fichiers.

Une fois vos documents stockés dans des dossiers indexés par Windows 10, ouvrez l’Explorateur de fichiers, puis tapez une des informations complémentaires dans la zone de texte Rechercher. La liste des fichiers est filtrée pour ne laisser apparaître que ceux apparentés aux mots saisis dans la zone de texte Rechercher. Ces mots peuvent se trouver dans le titre ou dans les informations complémentaires associées aux documents.

Ici par exemple, trois documents correspondent au terme “premiers pas”. Le nom du premier document contient ce terme. Quant aux deux autres, le terme recherché fait partie des informations complémentaires qui leur ont été associées :


Pour retrouver facilement vos documents sous Windows 10, vous pouvez leur associer des informations complémentaires. Ainsi par exemple, il sera facile de retrouver tous les documents associés à un même projet.

Lancez la commande Propriétés dans le menu Fichier. La boîte de dialogue Propriétés s’affiche. Basculez sur l’onglet Description et remplissez les zones de texte Titre, Sujet et Mots-clés. Tous les termes entrés dans ces trois cases vous permettront de retrouver facilement vos documents. Ici par exemple, nous définissons le titre du document et nous lui affectons les mots-clés débutant et facile :

Cliquez sur OK pour associer les informations complémentaires au document.

Si vous sauvegardez vos documents Writer au format docx, vous pouvez leur associer des informations complémentaires en utilisant l’Explorateur de fichiers de Windows. Ouvrez le dossier dans lequel le document est stocké. Si le volet des détails n’est pas affiché, basculez sur l’onglet Affichage et cliquez sur Volet des détails dans le groupe Volets :

Cliquez sur le fichier auquel vous voulez associer des informations son nom et utilisez les zones de texte affichées dans le volet des détails pour associer un titre, un nom d’auteur ou des mots-clés au document :


Afin de limiter la perte de données en cas de panne de courant électrique ou de “plantage” de l’ordinateur, Writer est en mesure de sauvegarder de façon régulière et entièrement transparente le document en cours d’édition. Pour mettre en œuvre cette fonctionnalité, vous allez utiliser la boîte de dialogue Options.

Lancez la commande Options dans le menu Outils. La boîte de dialogue Options s’affiche. Développez l’entrée Chargement / enregistrement dans la zone de liste de gauche et cliquez sur Général. Vérifiez que la case Enregistrer les informations de récupération automatique toutes les est bien cochée et entrez l’intervalle en minutes entre deux sauvegardes.

Cliquez sur OK pour enregistrer cette nouvelle configuration. Si l’ordinateur se bloque ou si une panne de secteur survient, dans le pire des cas, vous perdrez les modifications effectuées dans le dernier intervalle de temps …