Médiaforma

posts

PowerPoint 2016 est entièrement compatible avec PowerPoint 2013, 2010 et 2007, et partiellement compatible avec les versions précédentes de l’application. Lorsque vous ouvrez une présentation créée dans PowerPoint 2003, XP, 2000 ou 97, le mode de compatibilité est activé, comme en atteste le titre affiché dans la barre supérieure.

Ce mode spécial veille à ce qu’aucune fonctionnalité propre à PowerPoint 2016 ne soit rendue disponible pendant que vous travaillez avec cette présentation.

Inversement, vous pouvez convertir une présentation PowerPoint 2016 existante de façon à la rendre compatible avec une version antérieure de PowerPoint. Sélectionnez l’onglet Fichier dans le ruban, cliquez sur Enregistrer sous, puis double-cliquez sur Ce PC. La boîte de dialogue Enregistrer sous s’affiche. Choisissez Présentation PowerPoint 97-2003 dans la liste déroulante Type, donnez un nom à la présentation et cliquez sur Enregistrer. Le fichier ainsi créé pourra être lu dans PowerPoint 97 à 2016.

Voici l’effet recherché :

Photofiltre - Un texte avec un contour coloré 1

Pour arriver à ce résultat, créez une nouvelle image avec fond blanc d’environ 600 pixels sur 300. Cliquez sur l’icône Texte dans la barre d’outils. La boîte de dialogue Texte s’affiche. Choisissez une police, une taille de caractères, et éventuellement un ou plusieurs attributs de texte. Tapez quelques lettres dans la zone Saisie et cliquez sur Transformer en sélection.

Photofiltre - Un texte avec un contour coloré 2

Le texte est inséré dans l’image sous la forme d’une sélection. Cliquez du bouton droit sur ce texte et choisissez Contour et remplissage dans le menu.

Photofiltre - Un texte avec un contour coloré 3

La boîte de dialogue Contour et remplissage s’affiche. Cochez les cases Contour et Aperçu direct. Choisissez la couleur et l’épaisseur du contour et validez en cliquant sur le bouton OK.

Photofiltre - Un texte avec un contour coloré 4

Appuyez enfin sur la touche Echap du clavier pour désélectionner le texte. Le résultat est bien celui qui était annoncé au début de la rubrique.

Photofiltre - Un texte avec un contour coloré 5

Il est parfois nécessaire de transposer des données, c’est-à-dire de convertir une plage horizontale en une plage verticale, et vice-versa.

Sélectionnez la plage de données à transposer. Basculez sur l’onglet Accueil du ruban puis cliquez sur l’icône Copier dans le groupe Presse-papiers. Sélectionnez une cellule libre dans la feuille de calcul. Cliquez sur la flèche située sous l’icône Coller et choisissez Collage spécial dans le menu. Sélectionnez l’option Tout sous Coller, l’option Aucune sous Opération et cochez la case Transposé dans la boîte de dialogue Collage spécial. Cliquez enfin sur OK.

Voici un exemple de transposition :

Attention : lorsque vous transposez des données, vous devez vous assurer que cela n’affecte pas les formules dans le reste de la feuille de calcul.

En utilisant une signature, vous pouvez insérer automatiquement des informations (vos coordonnées, votre site Web, un proverbe, etc.) à la fin de chaque message e-mail.

Pour créer une signature, commencez par créer un nouveau message. Basculez sur l’onglet Message. Cliquez sur Une signature, puis sur Signatures dans le groupe Inclure. Une boîte de dialogue intitulée Signatures et thème est affichée. Cliquez sur Nouveau. Donnez un nom à la signature puis saisissez son contenu.

Utilisez les listes déroulantes Nouveaux messages et Réponses/transferts pour définir si votre signature doit être ajoutée par défaut aux nouveaux messages et/ou aux réponses et aux transferts.

Cliquez sur OK pour enregistrer vos paramètres et fermer la boîte de dialogue Signatures et thème.

Si vous avez choisi la valeur Aucune dans les listes déroulantes Nouveaux messages et Réponses/transferts, il est possible d’insérer une signature ponctuellement, lorsque cela est nécessaire. Sélectionnez l’onglet Message dans le ruban, cliquez sur l’icône Une signature dans l’onglet Inclure et sélectionnez la signature à insérer.

Cliquez sur l’image pour la sélectionner. Huit poignées de redimensionnement entourent l’image. Pointez-cliquez-glissez l’une d’entre elles pour obtenir le redimensionnement souhaité.

Pour faire pivoter une image, pointez la poignée de rotation, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et faites tourner l’image dans le sens et selon l’angle désiré.

Pour réduire la taille de l’image, vous pouvez aussi la rogner, c’est-à-dire raccourcir un ou plusieurs de ses côtés. Sous l’onglet Format, dans le groupe Taille, cliquez sur l’icône Rogner.

Pour rogner un côté, faites glisser une poignée de rognage de côté vers l’intérieur de l’image.

Pour rogner deux côtés opposés conjointement, appuyez et maintenez la touche Ctrl enfoncée et faites glisser une poignée de rognage de côté vers l’intérieur.

Pour rogner les quatre côtés de façon conjointe, appuyez et maintenez la touche Ctrl enfoncée pendant que vous faites glisser une poignée de rognage d’angle vers l’intérieur. Appuyez sur la touche Entrée pour valider les modifications.

VLC permet de capturer l’écran de l’ordinateur en vidéo. Vous pourrez ainsi créer un tutoriel vidéo comme celui que vous êtes en train de visionner, ou encore prouver vos prouesses dans un jeu vidéo.

Pour lancer une capture vidéo, lancez la commande Convertir / Enregistrer dans le menu Média, ou appuyez simultanément sur les touches Contrôle et R. La boîte de dialogue Ouvrir un média s’affiche. Basculez sur l’onglet Périphérique de capture. Choisissez Bureau dans la liste déroulante Mode de capture (pour capturer l’écran) et 25 dans la zone de texte Débit d’images pour la capture (pour choisir le nombre d’images capturées par seconde) :

Remarque

Si votre ordinateur a du mal à capturer 25 images par seconde, essayez de capturer 15 images par seconde seulement. Cela est largement suffisant dans la plupart des cas.

Cliquez sur Convertir / Enregistrer dans la partie inférieure de la fenêtre. Une nouvelle boîte de dialogue intitulée Convertir s’affiche :

Choisissez un format d’enregistrement dans la liste déroulante Profil en fonction du type de fichier que vous voulez obtenir. Par exemple Théora + Vorbis (OGG) qui est peu gourmand en ressources système.

Cliquez sur Parcourir et définissez le dossier de sauvegarde et le nom du fichier dans lequel sera sauvegardé la vidéo de capture :

Lorsque vous êtes prêt à commencer la capture vidéo, cliquez sur Démarrer. La fenêtre de VLC reste ouverte. Vous pouvez la replier pour capturer l’écran de l’ordinateur. Lorsque vous voudrez arrêter la capture, cliquez sur l’icône de VLC dans la barre des tâches, puis cliquez sur le bouton Arrêter la lecture dans la partie inférieure gauche de la fenêtre :

Remarque

Si VLC se plante lorsque vous démarrez la capture, je vous conseille d’installer une ancienne version du logiciel. Par exemple, la version 2.1.3 qui a été utilisée dans ce tutoriel. Pour cela, rendez-vous sur http://download.videolan.org/pub/videolan/vlc/2.1.3/ et choisissez la version qui correspond à votre système.

Un tableau est une variable qui peut contenir plusieurs valeurs. Les différentes valeurs mémorisées sont accédées par leur indice.

Pour déclarer un tableau, vous utiliserez le mot-clé Dim. Ici par exemple, nous définissons un tableau d’entiers T qui peut contenir 26 valeurs, accessibles par les indices 0 à 25 :

Dim T(25) As Integer

Remarque

Si vous avez du mal avec l’indice des tableaux qui commence à 0, vous pouvez déclarer l’instruction suivante au début du module pour que l’indice du premier élément de tous les tableaux définis dans le module soit toujours 1 :

Option Base 1

Pour affecter la valeur 5 à la première case du tableau, vous utiliserez cette instruction :

T(0) = 5

Pour afficher dans la cellule C2 le contenu de la première case du tableau, vous utiliserez cette instruction :

Cells(2,3) = T(0)

La cellule C2 affichera donc la valeur 5.

Définition et remplissage d’un tableau

Vous pouvez définir le contenu des cases d’un tableau avec la fonction Array(). Pour pouvoir utiliser cette fonction, le tableau doit avoir au préalable été déclaré de type Variant.

Par exemple, pour définir le tableau Prenom et lui affecter les trois prénoms suivants : Lio, Eric et Kévin, vous utiliserez les instructions suivantes :

Dim Prenom As Variant

Prenom = Array("Lio", "Eric", "Kévin")

Redimensionnement d’un tableau

Il est toujours possible de redimensionner un tableau en utilisant le mot-clé Redim.

Supposons que nous voulions ajouter une case au tableau Prenom précédent. Ce tableau comporte 3 cases. L’instruction à utiliser sera donc la suivante :

Redim Prenom(4)

Par défaut, le redimensionnement d’un tableau entraine la perte des données qui y étaient stockées. Pour éviter de perdre les trois prénoms du tableau Prenom, vous utiliserez le mot-clé Preserve :

Redim Preserve Prenom(3)

Vous pourrez alors ajouter un quatrième prénom au tableau :

Prenom(3) = "Michel"

Affichez les quatre prénoms pour vous assurer que le redimensionnement n’a rien écrasé :

Cells(1,1) = Prenom(0)

Cells(1,2) = Prenom(1)

Cells(1,3) = Prenom(2)

Cells(1,4) = Prenom(3)

Voici le résultat :

Tableaux multidimensionnels

Pour en terminer avec les tableaux, sachez qu’il est possible de définir des tableaux multidimensionnels. Pour cela, il suffit de définir les indices maximaux de chaque dimension lors de la définition du tableau. Ici par exemple, nous définissons un tableau à 3 dimensions :

Dim T(2,3,5) As Integer

Ce tableau contient 2*3*5 cases, soit 30 cases. Par exemple, pour affecter la valeur 12 à la première case du tableau, vous utiliserez cette instruction :

T(0,0,0) = 12