Médiaforma

posts

Cette section va vous montrer comment créer des textes animés en utilisant PhotoFiltre. En plus de PhotoFiltre 7, vous aurez besoin :

  • Du plugin Importation de GIF animés.
  • Du programme Unfreez.

Le plugin Importation de GIF animés permettra d’ouvrir des images GIF animées dans PhotoFiltre et le programme Unfreez d’assembler plusieurs images pour fabriquer un GIF animé.

Première étape – Recherche d’une texture animée

Ouvrez votre navigateur Web et recherchez une texture animée en tapant « texture gif animé » dans votre moteur de recherche par défaut. Sauvegardez l’image au format GIF correspondante.

Deuxième étape – Téléchargement, installation et utilisation du plugin Importation de GIF animés

Téléchargez le fichier http://www.photofiltre-studio.com/plugins/plugins/ImpGifAnim.zip.

Dézipez ce fichier et copiez le fichier ImpGifAnim.pfl dans le sous-dossier Plugins du dossier dans lequel PhotoFiltre a été installé. Par défaut, il s’agit du dossier c:\Program Files (x86)\PhotoFiltre 7\Plugins. Redémarrez PhotoFiltre pour prendre en compte le nouveau filtre. Ouvrez l’image GIF animée que vous voulez utiliser pour votre texte avec la commande Importation/GIF animé dans le menu Fichier :

Chacune des images qui compose le GIF animé est alors ouverte séparément dans PhotoFiltre. Sauvegardez une à une toutes ces images au format JPG par exemple sous le nom 01.jpg, 02.jpg, 03.jpg, etc..

Troisième étape – Création des images du texte animé

Lancez la commande Nouveau dans le menu Fichier ou appuyez sur Contrôle + N. Ici, le fichier animé aura une taille de 782 x 145 pixels en résolution 72dpi.

Cliquez sur l’icône Texte dans la palette d’outils ou appuyez sur Contrôle + T. La boîte de dialogue Texte s’affiche. Sous l’onglet Texte, saisissez le texte que vous voulez animer dans la zone de texte Saisie :

Basculez sur l’onglet Effets, cochez la case Motif de remplissage et désignez la première image issue du fond animé. Validez en cliquant sur OK :

Vous obtenez quelque chose comme ceci :

Sauvegardez cette première image au format gif. Par exemple, sous le nom t01.gif.

Lancez la commande Défaire dans le menu Edition ou appuyez sur Contrôle + Z pour supprimer le texte de l’image. Cliquez sur l’icône Texte dans la palette d’outils ou appuyez sur Contrôle + T. La boîte de dialogue Texte s’affiche. L’onglet Texte contient le texte que vous avez tapé à l’étape précédente. Basculez sur l’onglet Effets et désignez la deuxième image extraite du fond gif animé :

Validez en cliquant sur OK et sauvegardez cette deuxième image sous le nom t02.gif.

Recommencez pour sauvegarder les autres images. En ce qui nous concerne, le fond animé comporte 16 images. Nous devrons donc créer les images t01.gif à t16.gif.

Quatrième étape – Création du texte animé

Téléchargez le programme Unfreez ici : http://www.whitsoftdev.com/files/unfreez.zip.

Dézipez ce fichier, puis exécutez le programme UnFREEz.exe. Glissez-déposez les images GIF créées à l’étape précédente sur la zone Frames, cochez la case Loop animation, choisissez la durée d’affichage de chaque image en secondes dans la zone de texte Frame delay et cliquez sur Make animated GIF.

Quelques instants plus tard, le texte animé est créé et utilisable dans toute application capable de lire les GIF animés :

Des erreurs peuvent parfois apparaître lors de l’exécution d’un code VBA. Si vous ne mettez pas en place un gestionnaire d’erreur, une boîte de dialogue peu esthétique stoppera net le fonctionnement du programme.

Mise en place d’un gestionnaire d’erreurs

Pour définir un gestionnaire d’erreurs dans une procédure, vous utiliserez une instruction On Error GoTo. Voici un exemple de code :

Sub uneProcedure()

  On Error GoTo gestionErreurs

  Dim a As Integer

  a = 1 / 0

gestionErreurs:

  MsgBox "Erreur n° " & Err.Number & vbLf & Err.Description

End Sub

Et voici le résultat :

Ici, on tente d’affecter la valeur 1/0 à la variable Integer a. Ce qui produit une erreur 11 : Division par zéro.

Annulation du gestionnaire d’erreurs

A tout moment, vous pouvez désactiver le gestionnaire d’erreur mis en place par une instruction On Error GoTo. Pour cela, il suffit d’utiliser cette instruction :

On Error GoTo 0

Examinez ce code :

Sub uneProcedure()

  On Error GoTo gestionErreurs

  Dim a As Integer

  a = 1 / 0

gestionErreurs:

  MsgBox "Erreur n° " & Err.Number & vbLf & Err.Description

  On Error GoTo 0

  a = 2 / 0

End Sub

La première division par zéro provoque l’exécution du gestionnaire d’erreurs. Ce dernier :

  • affiche un message d’erreur ;
  • désactive le gestionnaire d’erreur ;
  • lance intentionnellement une instruction qui provoque une erreur.

Voici le résultat :

Le deuxième message d’erreur est beaucoup moins engageant que le premier !

Reprise de l’exécution

Placée dans le gestionnaire d’erreurs, l’instruction Resume reprend l’exécution sur l’instruction qui a provoqué une erreur.

Examinez ce code :

Sub uneProcedure()

  On Error GoTo gestionErreurs

  Dim a As Integer

  a = InputBox("Entrez un entier")

  End

gestionErreurs:

  MsgBox "Vous devez saisir un entier"

  Resume

End Sub

Ici, la saisie de l’utilisateur est affectée à une variable de type Integer. Si l’utilisateur n’entre pas un nombre entier, une erreur se produira, et le gestionnaire d’erreurs sera exécuté.

Dans ce cas, un message d’erreur demandant à l’utilisateur de saisir un entier sera affiché et l’instruction Resume provoquera la réexécution de la ligne :

a = InputBox("Entrez un entier")

Si l’utilisateur entre un nombre entier, l’instruction qui suit le InputBox() sera exécutée et la procédure se terminera.

Poursuite de l’exécution

Plutôt que d’indiquer un gestionnaire d’erreurs dans l’instruction On Error GoTo, vous pouvez demander d’ignorer l’erreur et d’exécuter la ligne suivante :

On Error Resume Next

Par exemple, pour tester si la feuille “F3” existe dans le classeur courant, vous pourriez utiliser ce code :

Sub uneProcedure()

  Dim feuille As Worksheet

  On Error Resume Next

  Set feuille = Worksheets("F3")

  If feuille Is Nothing Then

    MsgBox "La feuille ""F3"" n'existe pas"

  Else

    MsgBox "La feuille ""F3"" existe"

  End If

End Sub

L’instruction

On Error Resume Next

fait en sorte que le code ne s’arrête pas sur une erreur d’exécution. L’erreur est purement et simplement ignorée et l’exécution se poursuit sur la ligne suivante.

L’instruction

Set feuille = Worksheets("F3")

tente d’affecter à la variable feuille la feuille F3. Si cette feuille n’existe pas, l’erreur est ignorée (grâce à l’instruction On Error Resume Next) et l’instructions suivante s’exécute.

Ici, on teste si la variable feuille fait ou ne fait pas référence à une feuille :

If feuille Is Nothing Then

Else

End If

Selon le résultat du test, un message ou un autre est affiché avec une instruction MsgBox().

La météo locale est affichée dans la partie supérieure du module Calendrier. Cette information peut être utile pour planifier vos réunions et événements.

Si vous ne travaillez pas dans la ville sélectionnée par défaut, il est très facile d’en changer. Cliquez sur la flèche qui suit le nom de la ville et choisissez Ajouter un emplacement dans le menu. Tapez un nom de ville, puis appuyez sur la touche Entrée. Si plusieurs villes portent le même nom, précisez celle qui vous correspond.

La météo locale est immédiatement affichée.

Pour obtenir des informations météo complémentaires, il vous suffit de pointer un des jours listés.

Si les informations affichées ne sont pas suffisantes, cliquez sur Plus d’informations en ligne. Votre navigateur par défaut s’ouvre et le service météo de MSN y affiche des prévisions bien plus détaillées.

Il est parfois nécessaire d’extraire le texte d’une image scannée. Si vous possédez un logiciel de reconnaissance de caractères, il suffit de l’utiliser. Dans le cas contraire, je vais vous montrer comment vous en passer.
Dans cet article, nous allons extraire le texte d’un document publicitaire sur le vieux Lille :

Ouvrez votre navigateur Web et connectez-vous sur la page http://www.free-ocr.com/ :

Cliquez sur Parcourir et désignez le fichier dont vous voulez extraire le texte. Sous Language, nous cochons les cases French et English car le document utilise ces deux langues. Cliquez sur Start pour lancer la reconnaissance.
Lorsque la reconnaissance est terminée, le texte est directement accessible dans une zone de liste et sous la forme d’un document texte téléchargeable :

Ce texte peut alors être copié/collé depuis le navigateur Web dans une application quelconque. Ici, le texte est collé dans Word 2016. Pas si mal pour un service gratuit :

   

Dans cet exemple, vous allez centrer le titre de la feuille de calcul dans les colonnes B à E.

Pour ce faire :

  • Sélectionnez les cellules B1 à E1.
  • Basculez sur l’onglet Accueil dans le ruban.
  • Cliquez sur l’icône Format dans le groupe Cellules.
  • Sélectionnez Format de cellule dans le menu.
  • Sélectionnez l’onglet Alignement dans la boîte de dialogue Format de cellule.
  • Choisissez Centré sur plusieurs colonnes dans la liste déroulante Horizontal.
  • Validez en cliquant sur OK.

Le titre est maintenant centré sur les colonnes B à E.

La section précédente vous a montré comment insérer des tableaux complexes en incorporant une feuille de calcul Excel dans une diapositive et en travaillant sous PowerPoint comme si vous étiez sous Excel. Si le tableau à utiliser se trouve dans un classeur Excel enregistré dans les unités de masse de l’ordinateur, une autre possibilité s’offre à vous :

  1. Sélectionnez l’onglet Insertion dans le ruban.
  2. Cliquez sur l’icône Objet dans le groupe Texte.
  3. Dans la boîte de dialogue Insérer un objet, sélectionnez l’option A partir d’un fichier, cliquez sur Parcourir et désignez le fichier Excel à utiliser.
  4. Cochez la case Liaison pour créer une liaison avec le classeur original, puis cliquez sur OK pour incorporer le tableau dans la diapositive courante.

Le tableau Excel est incorporé dans la diapositive :

Pour modifier le tableau, double-cliquez dessus. Excel se lance et le classeur correspondant est ouvert.

Faites les modifications nécessaires et fermez le classeur en enregistrant les modifications. Bien entendu, les modifications sont reportées dans PowerPoint.

La fenêtre de Word affiche une portion du document. La quantité d’informations affichées dépend de la résolution de l’écran et du facteur de zoom dans Word. Vous pouvez régler le zoom en utilisant le curseur Zoom, dans la partie inférieure droite de la fenêtre.

Les barres de défilement verticales et horizontales vous permettent de vous déplacer dans le document. Le point d’insertion est matérialisé par une barre verticale clignotante. Il indique l’emplacement où les caractères tapés au clavier seront insérés. Si le mode d’affichage Brouillon est actif, un caractère de soulignement représente la fin du document. Dans les autres modes d’affichage, cette marque de fin de document n’est pas apparente.

La barre de titre contient le nom du document en cours d’édition.

Dans la partie supérieure de la fenêtre, le ruban donne accès à toutes les commandes de Word.

Les règles permettent de connaitre la position des éléments dans le document. Dans la règle horizontale, deux curseurs permettent d’ajuster les marges gauche et droite du texte sélectionné. Vous utiliserez également la règle horizontale pour définir et modifier des tabulations.

La barre d’état affiche des informations sur le document en cours d’édition. Par exemple :

  • Les numéros de page et de section où se trouve le point d’insertion.
  • Le nombre de pages du document.

D’autres éléments facilitent l’accès à des fonctionnalités avancées, comme le correcteur orthographique, le suivi des modifications et la définition de macros.

Toutes ces informations ne sont pas forcément visibles dans la barre d’état. Pour choisir celles qui seront affichées, cliquez du bouton droit sur la barre d’état et sélectionnez l’entrée appropriée dans le menu contextuel.

Sur le côté droit de la barre d’état, plusieurs icônes permettent de choisir un mode d’affichage : Mode lecture, Page ou Web.