Médiaforma

posts

VBA est en mesure d’exécuter une procédure lorsque l’utilisateur appuie sur une touche ou une combinaison de touches. Pour cela, vous utiliserez la procédure Application.OnKey :

Application.OnKey "touche", "proc"

touche est la touche ou la combinaison de touches qui déclenche l’exécution de la procédure proc.

Le tableau ci-après donne un aperçu de la syntaxe à utiliser.

Touche Code de la touche
Majuscule +
Contrôle ^
Alt %
Suppr {DELETE}
Retour Arrière {BACKSPACE}
Verr Num {NUMLOCK}
Verr Maj {CAPSLOCK}
Arrêt Defil {SCROLLLOCK}
Page Suivante {PGDN}
Page précédente {PGUP}
Haut {UP}
Bas {DOWN}
Gauche {LEFT}
Droite {RIGHT}
Origine {HOME}
Fin {END}
F1 à F12 {F1} à {F12}
Entrée {ENTER}
Echap {ESC}
Insertion {INSERT}
Impr écran {PRTSC}
Tabulation {TAB}

 

Vous appellerez la méthode Application.OnKey dans la procédure Workbook_Open().

Ouvrez la fenêtre Microsoft Visual Basic pour Applications du classeur concerné. Double-cliquez sur ThisWorkbook dans la fenêtre Projet (1) et sélectionnez Workbook dans la liste déroulante Objet (2). La procédure Workbook_Open() est automatiquement créée. Il ne vous reste plus qu’à la compléter (3). Ici par exemple, la procédure raccourci() est exécutée lorsque l’utilisateur appuie sur Contrôle + Alt + j :

Voici le code utilisé :

Private Sub Workbook_Open()

  Application.OnKey "^%j", "raccourci"

End Sub

Il ne reste plus qu’à définir la procédure raccourci(). Sous Module, double-cliquez sur Module1 et définissez la procédure raccourci() :

Sub raccourci()

  MsgBox "Vous avez appuyé sur Contrôle + Alt + J"

End Sub

Chaque fois que l’utilisateur appuie simultanément sur les touches Contrôle, Alt et j, une boîte de dialogue s’affiche :

Les messages reçus peuvent être placés automatiquement dans des dossiers spécifiques en fonction de leur expéditeur. Cette technique est très utile si vous recevez beaucoup de messages, ou si vous vous abonnez à une ou plusieurs listes de distribution.

Cliquez du bouton droit sur l’en-tête d’un message que vous voulez rediriger, pointez Règles, puis cliquez sur Créer une règle. Dans cet exemple, nous allons déplacer tous les messages envoyés par l’expéditeur amazon.fr dans le dossier Amazon. Cochez la case De Amazon.com, puis la case Déplacer l’élément vers le dossier. Le dossier Amazon n’existe pas encore. Nous allons donc le créer. Cliquez sur Nouveau. Tapez Amazon dans la zone de texte Nom et validez en cliquant sur OK. Sélectionnez le dossier qui vient d’être créé et cliquez sur OK.

Validez la nouvelle règle en cliquant sur OK. Outlook vous propose de l’appliquer aux messages déjà reçus. Si c’est ce que vous voulez faire, cochez la case Exécuter cette règle maintenant sur les messages qui se trouvent déjà dans le dossier actif puis validez en cliquant sur OK.

A partir de maintenant, tous les e-mails reçus de amazon.com seront redirigés vers le dossier Amazon.

Dans cet exemple, nous allons supposer que la ligne représentant les ventes de Nathalie pour le mois de Mai a été oubliée.

Sélectionnez les cellules au-dessus desquelles doit se faire l’insertion, puis cliquez sur l’icône Insérer dans le groupe Cellules.

Les cellules sélectionnées et celles qui les suivent sont déplacées vers le bas.

Il ne vous reste plus qu’à insérer les données qui représentent les ventes de Nathalie pour le mois de Mai.

Nous allons raisonner sur un exemple simple pour voir comment insérer des formules dans une feuille de calcul. Ici, on connait le prix HT de deux objets et le taux de TVA. Nous allons utiliser des formules pour calculer le prix TTC de ces objets :

Cliquez sur la cellule D2 et tapez =B2*(1+C2). Le signe = indique que la suite est une formule, et les cellules qui entrent dans le calcul sont identifiées par leur numéro de colonne et leur numéro de ligne accolés. Validez la saisie en cliquant sur l’icône Accepter, à gauche de la barre de formule. Le contenu de la cellule est remplacé par le résultat de la formule et la barre de formule affiche (on pouvait s’y attendre) la formule que vous venez de saisir :

Remarque

Pour saisir plus rapidement et sans risque d’erreur de frappe les références aux cellules dans une formule, vous pouvez cliquer sur les cellules concernées au lieu d’entrer leur colonne et leur ligne. Par exemple, plutôt que d’écrire B2 dans une formule, vous pouvez simplement cliquer sur la cellule B2.

Remarque

Bien entendu, vous auriez pu appuyer sur la touche Entrée ou Tabulation pour valider la formule, mais dans ce cas, la cellule active aurait changé, et vous auriez dû cliquer sur la cellule D2 pour voir que la cellule et la barre de formule étaient différentes.

En utilisant la même technique, vous allez calculer le prix TTC dans la cellule D3. La formule à utiliser est =B3*(1.C3). Voici le résultat :

Un peu plus loin dans cette formation, vous verrez comment faciliter la saisie des formules et mettre en forme le résultat. Le but de cette section était de vous montrer comment saisir une formule simple dans une cellule.

Afin de limiter la perte de données en cas de panne de courant électrique ou de “plantage” de l’ordinateur, Writer est en mesure de sauvegarder de façon régulière et entièrement transparente le document en cours d’édition. Pour mettre en œuvre cette fonctionnalité, vous allez utiliser la boîte de dialogue Options.

Lancez la commande Options dans le menu Outils. La boîte de dialogue Options s’affiche. Développez l’entrée Chargement / enregistrement dans la zone de liste de gauche et cliquez sur Général. Vérifiez que la case Enregistrer les informations de récupération automatique toutes les est bien cochée et entrez l’intervalle en minutes entre deux sauvegardes.

Cliquez sur OK pour enregistrer cette nouvelle configuration. Si l’ordinateur se bloque ou si une panne de secteur survient, dans le pire des cas, vous perdrez les modifications effectuées dans le dernier intervalle de temps …

La fusion de formes permet d’assembler plusieurs formes en une seule.

Pour utiliser cette fonctionnalité, commencez par insérer deux formes dans la diapositive en utilisant l’icône Formes de l’onglet Insertion.

Tracez un rectangle autour des formes pour les sélectionner. Basculez sur l’onglet Format dans le ruban. Cliquez sur l’icône Fusionner les formes dans le groupe Insérer des formes et sélectionnez Union dans le menu.

Ajoutez d’autres formes pour compléter votre composition et choisissez une option de fusion dans la liste déroulante Fusionner les formes.

Pour ajouter une touche finale, vous pouvez ajouter des effets prédéfinis ou créer un effet personnel en utilisant les icônes du groupe Styles de formes, sous l’onglet Outils de dessin/Format du ruban.

L’onglet Fichier donne accès à un écran de paramétrage appelé “vue Backstage”, qui occupe toute la fenêtre de l’application. Par son intermédiaire, vous pourrez accéder à des fonctionnalités telles que l’ouverture, la fermeture, la sauvegarde, l’impression et le partage du document en cours d’édition.

Pour accéder au mode Backstage, il vous suffit de sélectionner l’onglet Fichier dans le ruban.

Cliquez sur Informations pour afficher des informations sur le document en cours d’édition. Vous pouvez :

  • Définir qui peut ouvrir, copier et modifier le document.
  • Définir les informations additionnelles (telles que le nom de l’auteur ou la version du document) incluses dans le document.
  • Vérifier l’accessibilité du document pour les personnes qui présentent un handicap.
  • Vérifier la présence de fonctionnalités qui ne seront pas prises en compte dans les versions précédentes de Word.
  • Récupérer les sauvegardes temporaires du document en cas de “plantage” de l’ordinateur.

La commande Nouveau permet de créer un nouveau document vierge ou basé sur un modèle local ou en ligne.

La commande Ouvrir permet d’ouvrir un document récent, un document stocké dans vos mémoires de masse, dans votre espace OneDrive ou à un autre emplacement Web. Si nécessaire, vous pouvez mémoriser un nouveau lieu de stockage en cliquant sur Ajouter un emplacement. Si la boîte de dialogue Ouvrir semble plus pratique pour vous, appuyez sur Ctrl + F12 au lieu d’utiliser la vue Backstage.

Les commandes Enregistrer et Enregistrer sous permettent d’enregistrer le document en cours d’édition sur votre ordinateur, sur OneDrive ou sur un autre emplacement Web. Ces deux commandes sont équivalentes lorsque le document est sauvegardé pour la première fois. Par contre, si le document a déjà été sauvegardé, la commande Enregistrer met à jour la version enregistrée, et la commande Enregistrer sous permet d’enregistrer le document sous un autre nom.

La commande Imprimer permet de définir les paramètres d’impression et d’imprimer le document en cours.

Vous utiliserez la commande Partager pour partager votre document via OneDrive, en envoyant un e-mail, en effectuant une présentation en ligne ou en publiant un article sur un blog. Si vous choisissez Présenter en ligne, Word se connecte au service de présentation dédié et vous donne une URL à partager avec votre public.

La commande Exporter permet de sauvegarder le document au format PDF ou XPS ou de sauvegarder le document en utilisant un autre type de fichier.

Comme vous pouvez le supposer, la commande Fermer permet de fermer le document. Si le document a été modifié depuis la dernière sauvegarde, Word vous propose de le sauvegarder avant de le fermer.

La commande Compte vous permet de modifier :

  • L’arrière-plan d’Office, affiché dans la partie supérieure de la fenêtre.
  • Le jeu de couleurs utilisé dans l’interface de Word, c’est-à-dire dans tous les contrôles qui entourent le document : les barres latérales, le ruban, la barre de titre et la barre d’état. Trois réglages sont possibles: En couleur, Gris foncé ou Blanc.
  • Les services connectés à Word. Cette fonctionnalité vous sera utile si vous voulez obtenir des photos, des vidéos ou des fichiers d’un autre type via Facebook, Flickr, YouTube ou un autre service en ligne.

La partie droite de l’écran affiche le nom de la version d’Office en cours d’utilisation, permet de modifier le mode de mises à jour d’Office et d’obtenir des informations complémentaires sur votre version de Word.

Enfin, la commande Options permet d’accéder à tous les paramètres de Word.