Médiaforma

All posts in calc

Pour enregistrer le classeur en cours d’édition, vous pouvez :

  • Lancer la commande Enregistrer dans le menu Fichier ou appuyer sur Contrôle + S. Si le classeur a déjà été enregistré, il est mis à jour en tenant compte des dernières modifications. S’il n’a jamais été enregistré, la boîte de dialogue Enregistrer sous s’affiche. Choisissez le dossier d’enregistrement, le nom et le type du classeur et cliquez sur Enregistrer.

  • Lancer la commande Enregistrer distant dans le menu Fichier pour accéder à vos clouds ou espaces FTP. La boîte de dialogue Fichiers distants s’affiche. Sélectionnez le service à utiliser dans la liste déroulante Service, désignez le dossier de stockage, le nom du classeur et cliquez sur Enregistrer. Ici par exemple, le classeur sera stocké dans un espace FTP :


Cet article va vous montrer les différentes techniques qui vous permettront d’ouvrir et de fermer un classeur dans LibreOffice Calc.

Avec l’Explorateur de fichiers

Si le classeur à ouvrir se trouve dans les unités de masse de l’ordinateur (les disques durs et SSD locaux), le réseau local ou un espace Cloud accessible dans l’Explorateur de fichiers (OneDrive, Dropbox ou Google Drive par exemple), ouvrez l’Explorateur de fichiers. Déplacez-vous dans le dossier qui contient le classeur. S’il s’agit d’un fichier d’extension ods, double-cliquez dessus pour l’ouvrir dans Calc. Ici par exemple, le classeur est ouvert depuis le dossier Documents de l’espace Cloud Dropbox :

Si vous voulez ouvrir un fichier d’un autre type (xlsx, xls ou csv par exemple) dans Calc, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris, pointez l’entrée Ouvrir avec et sélectionnez LibreOffice Calc dans la liste des applications proposées :

Avec le lanceur d’applications LibreOffice

Le lanceur d’applications LibreOffice peut être utilisé pour ouvrir vos fichiers Calc. Si vous avez installé LibreOffice sur votre ordinateur, cliquez sur Démarrer, tapez libre et cliquez sur LibreOffice dans la partie supérieure du menu Démarrer. Si vous utilisez la version portable de LibreOffice, ouvrez le dossier dans lequel LibreOffice a été décompressé et double-cliquez sur l’icône LibreOfficePortable.exe. Le lanceur d’applications LibreOffice s’affiche. Cliquez sur :

  • Ouvrir un fichier pour ouvrir un fichier sur les unités de masse de votre ordinateur.
  • Fichiers distants pour ouvrir un fichier sur vos services en ligne (clouds, FTP, etc.).
  • Fichiers récents pour accéder aux fichiers que vous avez ouvert récemment dans LibreOffice.

Avec Calc

Si Calc est ouvert, vous pouvez au choix lancez la commande Ouvrir dans le menu Fichier, appuyer simultanément sur les touches Contrôle et O ou cliquer sur l’icône Ouvrir de la barre d’outils Standard :

Si vous voulez ouvrir un fichier depuis un cloud qui n’est pas accessible dans l’Explorateur de fichiers, lancez la commande Ouvrir distant dans le menu Fichier. La boîte de dialogue Fichiers distants s’affiche :

Cliquez sur Ajouter un service. La boîte de dialogue Services de fichiers s’affiche. Choisissez le type du service à interfacer dans la liste déroulante Type :

A titre d’exemple, nous allons interfacer le cloud personnel Google Drive. Nous sélectionnons Google Drive dans la liste déroulante Type et nous complétons la boîte de dialogue Services de fichiers en entrant les informations demandées : le nom d’utilisateur et le mot de passe associé.

Un clic sur OK et Google Drive demande d’entrer le code PIN reçu par SMS :

Un autre clic sur OK et le cloud personnel Google Drive est accessible dans la boîte de dialogue Fichiers distants. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner un classeur et à cliquer sur Ouvrir pour l’ouvrir dans Calc :

Fermer le classeur en cours d’édition

Pour fermer le classeur sur lequel vous êtes en train de travailler, vous pouvez :
• Lancer la commande Fermer dans le menu Fichier.
• Appuyer simultanément sur les touches Contrôle et F4.
• Cliquer sur la case de fermeture du document, dans la partie supérieure droite de Calc :


Pour créer un nouveau classeur, plusieurs techniques sont possibles.

Si Calc n’est pas encore ouvert, vous avez le choix entre deux techniques.

Première technique

Cliquez sur Démarrer, tapez calc et cliquez sur LibreOffice Calc, dans la partie supérieure du menu Démarrer.

Deuxième technique

Cliquez sur Démarrer, tapez libre et cliquez sur LibreOffice dans le menu Démarrer. Cette action affiche le lanceur d’applications LibreOffice. Cliquez sur Classeur Calc sous Créer.

Que vous utilisiez la première ou la deuxième technique, l’application LibreOffice Calc s’ouvre et donne accès à un classeur vierge nommé Sans nom 1 :

Si Calc est déjà ouvert, trois techniques peuvent être utilisées pour ouvrir un nouveau classeur. Vous pouvez :

Première technique

Cliquez sur l’icône Nouveau dans la barre d’outils Standard :

Deuxième technique

Appuyez simultanément sur les touches Contrôle et N du clavier.

Troisième technique

Déroulez le menu Fichier, pointez l’entrée Nouveau et cliquez sur Classeur.


Lorsque vous lancez la commande Enregistrer ou Enregistrer sous dans le menu Fichier, le classeur en cours d’édition est sauvegardé dans un fichier OpenDocument Spreadsheet d’extension .ods :

Il est possible de sauvegarder un classeur Calc dans un autre format. Déroulez la liste Type et faites votre choix dans les formats proposés :

Si vous voulez assurer une compatibilité maximale avec Microsoft Excel, vous pouvez demander à Calc de sauvegarder les documents au format .xlsx par défaut. Pour cela, lancez la commande Options dans le menu Outils ou appuyez sur Alt + F12. La boîte de dialogue des options s’affiche. Développez l’entrée Chargement/enregistrement dans la zone de liste de gauche, puis cliquez sur Général. Dans la partie droite de la boîte de dialogue, choisissez Classeur dans la liste déroulante Type de document et Microsoft Excel 2007-2013 XML dans la liste déroulante Enregistrer systématiquement sous, puis validez en cliquant sur OK :

Les classeurs Writer seront maintenant sauvegardés au format .xlsx par défaut, à moins que vous ne choisissiez un autre format dans la boîte de dialogue Enregistrer sous.


Le volet latéral est affiché dans la partie droite de la fenêtre. Il contient par défaut cinq icônes : Propriétés, Styles et formatage, Galerie, Navigateur et Fonctions :

L’icône Propriétés donne accès à un volet qui regroupe les propriétés de la ou des cellules sélectionnées : style, police et attributs, format numérique, alignement, bordures et arrière-plan :

L’icône Styles et formatage donne accès à de nombreux styles de mise en forme, classés par catégories. Pour appliquer aux cellules sélectionnées, double-cliquez dessus :

L’icône Galerie donne accès à une galerie de cliparts. Pour insérer l’un d’entre eux dans la feuille de calcul, sélectionnez une catégorie dans la première zone de liste, cliquez du bouton droit sur le clipart à insérer dans la seconde et sélectionnez Insérer dans le menu contextuel :

Enfin, l’icône Navigateur vous permet de vous déplacer dans le classeur en cours d’édition via les feuilles de calcul, les plages nommées, de base de données ou liées, les images, les commentaires, etc.. Développez une catégorie et double-cliquez sur l’élément auquel vous voulez accéder. Ici par exemple, la catégorie Images est développée et nous double-cliquons sur Image1 pour accéder à ce titre dans le document :


Deux barres d’outils sont affichées par défaut lorsque vous lancez Writer : Standard et Formatage. Toutes deux facilitent l’accès aux commandes de menu les plus souvent utilisées.

La barre d’outils Standard

La barre d’outils Standard est affichée juste en dessous de la barre de menus. Elle contient les commandes les plus utiles de Calc :

Si vous voulez, vous pouvez transformer la barre d’outils Standard en une palette flottante. Pour cela, pointez les pointillés qui apparaissent à l’extrême gauche de la barre d’outils Standard, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déposez la barre d’outils où bon vous semble :

La barre d’outils se transforme immédiatement en une palette flottante que vous pouvez placer n’importe où sur l’écran en glissant-déposant sa barre de titre. Vous pouvez également la redimensionner pour lui donner des dimensions qui vous conviennent mieux :

Inversement, pour convertir la palette d’outils Standard en la barre d’outils équivalente, il suffit de double-cliquer sur sa barre de titre.

Les icônes de la barre d’outils Standard sont très simples à comprendre. Pour afficher leur intitulé, il suffit de les survoler avec la souris. Pour les utiliser, cliquez dessus avec le bouton gauche de la souris. Vous pourrez entre autres créer un nouveau classeur, ouvrir un classeur existant, sauvegarder le classeur en cours d’édition, imprimer le classeur en cours d’édition, le sauvegarder au format PDF, effectuer des opérations de couper/copier/coller, annuler ou répéter la dernière opération, insérer des lignes et des colonnes, trier et filtrer vos données, insérer une image, un diagramme, une table dynamique, et beaucoup d’autres choses encore.

La barre d’outils Formatage

La barre d’outils Formatage est affichée juste en dessous de la barre d’outils Standard :

Si vous préférez, vous pouvez la transformer en une palette flottante en utilisant la même technique que pour la barre d’outils Standard : pointez les pointillés, maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et déposez la barre d’outils à un autre emplacement pour la transformer en une palette flottante. Inversement, double-cliquez dans sa barre de titre pour la retransformer en une barre d’outils.

Les icônes de la barre d’outils Formatage sont très simples à comprendre. Tout comme pour la barre d’outils Standard, pour afficher leur intitulé, il suffit de les survoler avec la souris. Pour les utiliser, cliquez dessus avec le bouton gauche de la souris. Vous pourrez entre autres modifier le style, la police, le corps, la couleur, l’arrière-plan, les attributs, l’alignement, le format et les bordures des cellules sélectionnées.

Un peu plus loin dans cet ouvrage, vous apprendrez à personnaliser les barres d’outils Standard, Formatage et les autres dont nous n’avons pas encore parlé. Vous pourrez ainsi les limiter aux seules icônes dont vous avez réellement besoin.

Les autres barres d’outils

Il existe de nombreuses autres barres d’outils. Certaines apparaissent lorsqu’un élément est sélectionné dans le classeur (une image ou une forme par exemple). D’autres facilitent l’accès à certaines commandes de menu.

Pour choisir quelles barres d’outils sont affichées, déroulez le menu Affichage, pointez l’entrée Barres d’outils et cliquez sur la barre d’outils que vous voulez afficher ou cacher. Si la barre d’outils n’est pas apparente, elle s’affiche. Si elle est affichée, elle disparait :


La barre de menus donne accès à toutes les commandes et fonctions de Calc. Pour lancer une commande, déroulez le menu où elle se trouve, puis cliquez sur la commande. Par exemple, pour ouvrir un classeur, déroulez le menu Fichier puis cliquez sur Ouvrir. Ou encore, pour afficher ou cacher le volet latéral, déroulez le menu Affichage et cliquez sur Volet latéral.

Examinons les menus mis à votre disposition.

Le menu Fichier est très riche. Il vous permet de créer un nouveau classeur vierge ou basé sur un modèle, d’ouvrir un classeur existant (qu’il se trouve dans vos unités de masse ou dans le cloud), d’enregistrer, d’exporter ou d’imprimer le classeur en cours d’édition, d’ajouter des méta-tags (des informations complémentaires) au document ou encore de quitter LibreOffice Calc.

Le menu Edition est essentiellement utilisé pour effectuer des couper/copier/coller, des recherches et remplacements. Lorsque plusieurs personnes travaillent sur le même classeur, vous pourrez également utiliser le menu Edition pour contrôler le suivi des modifications. Nous y reviendrons dans la suite de la formation.

Le menu Affichage permet de décider quels éléments doivent s’afficher dans la fenêtre de Calc : barres d’outils, barre d’état, barre de formule, volet latéral, mais aussi de choisir le facteur de zoom de la zone de travail.

Comme son nom l’indique, le menu Insertion est utilisé pour insérer des éléments dans un classeur : images, audio, vidéo, scans, formes, FontWork (l’équivalent de WordArt dans Office), zones de texte, sauts de section et sauts de page, champs de formulaires, etc.

Le menu Format contient les commandes de mise en forme des feuilles de calcul. Vous l’utiliserez pour définir le format des cellules (gras, italique, souligné, barré, ombré, etc.), l’alignement dans les cellules, la largeur et la hauteur des cellules, mais aussi pour modifier l’allure des images, diagrammes et objets qui ont été placés dans une feuille de calcul.

Le menu Styles permet d’appliquer à la sélection un des styles prédéfinis de Calc. Mais aussi de définir un nouveau style basé sur la sélection.

Vous utiliserez le menu Feuille pour insérer et supprimer des cellules, des lignes et des colonnes, ou encore pour ajouter une nouvelle feuille au classeur en cours d’édition.

Avec le menu Données, vous pourrez trier et filtrer des données, définir des critères de validité pour les cellules, regrouper des cellules en mode plan, consolider des données ou encore obtenir des statistiques.

Le menu Outils donne accès au correcteur orthographique, à des outils évolués tels que le solveur, l’audit et l’éditeur de scénarios. Il permet également de partager un classeur, de protéger une feuille ou un classeur, d’accéder aux macros, de personnaliser les menus, les barres d’outils et d’une manière générale l’application.

Le menu Fenêtre vous permet de créer une nouvelle fenêtre, de fermer la fenêtre actuelle et de naviguer entre les différentes fenêtres ouvertes.

Enfin, le menu Aide donne accès à l’aide en ligne de Calc.