Médiaforma

posts

Vous avez vu dans la section précédente comment tuer un processus en utilisant le Gestionnaire des tâches de Windows. Ici, je vais vous montrer une autre technique, qui consiste à utiliser une fenêtre Invite de commande.

Cliquez sur Démarrer. Tapez cmd, cliquez du bouton droit sur Invite de commandes dans la partie supérieure du menu Démarrer et choisissez Exécuter en tant qu’administrateur dans le menu contextuel. Le contrôle du compte d’utilisateur se manifeste. Cliquez sur Oui pour autoriser l’ouverture de l’invite de commandes en mode administrateur.

Pour savoir quels processus sont en cours d’exécution, tapez tasklist et appuyez sur la touche Entrée.

Les processus peuvent être tués par leur nom ou par le PID (Processus IDentifier, ou identifiant de processus).

Tuer un processus par son nom

Par exemple, pour tuer le processus Total Commander, vous pouvez utiliser la commande

Taskkill /IM TOTALCMD64.exe /F

Tuer un processus par son PID

Nous exécutons à nouveau l’application Total Commander en double-cliquant sur son icône, puis nous lançons à nouveau la commande tasklist pour connaître son identifiant.

Dans cet exemple, le PID de Total Commander est 8932. Vous pouvez tuer ce processus en utilisant la commande suivante :

Taskkill /PID 8932 /F

Il arrive parfois que l’Explorateur (le processus qui gère la barre des tâches et les fenêtres de l’Explorateur de fichiers) se « plante » et refuse de répondre. Dans ce cas, la barre des tâches et/ou les fenêtres de l’Explorateur deviennent inopérantes ou disparaissent de l’écran. Voyons comment récupérer ce problème sans relancer l’ordinateur.

Appuyez simultanément sur les touches ContrôleMajuscule et Echap. Cette action affiche le gestionnaire des tâches.

Sous l’onglet Processus, repérez la section Processus Windows, cliquez sur Explorateur Windows et cliquez sur Redémarrer la tâche :

Après quelques secondes, la barre des tâches et l’explorateur de fichiers devraient à nouveau être fonctionnels.

Votre ordinateur ne répond plus et vous êtes sur le point de débrancher la prise pour reprendre le contrôle ? Lisez la suite avant de passer à l’acte !

Sur la plupart des ordinateurs, une diode signale les accès au disque/SSD. Si elle clignote, ne débranchez surtout pas la prise : vous risqueriez de provoquer des dommages irréversibles sur le disque dur ou le SSD.

Appuyez simultanément sur les touches Contrôle, Alt et Suppr du clavier. Repérez l’icône Arrêter, dans l’angle inférieur droit de l’écran. Maintenez la touche Contrôle du clavier enfoncée et cliquez sur l’icône Arrêter :

Un message d’avertissement s’affiche. Cliquez sur OK pour redémarrer l’ordinateur sans nuire à vos unités de masse :

Vous travaillez sur quelque chose d’important et vous ne souhaitez pas recevoir les mises à jour de Windows via le service de mise à jour automatique Windows Update ? Cette section va vous montrer comment stopper temporairement Windows Update.

Appuyez puis relâchez la touche Windows du clavier, puis tapez update. L’entrée Paramètres de Windows Update est en surbrillance dans la partie supérieure du menu Démarrer. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la fenêtre des paramètres de Windows Update. Choisissez la durée de la suspension dans la liste déroulante Interrompre les mises à jour :

La partie supérieure de la fenêtre indique que les mises à jour sont interrompues jusqu’à la date qui correspond à la durée choisie. Il vous suffit de cliquer sur Reprendre les mises à jour si vous voulez reprendre les mises à jour avant la date programmée :

La gestion des comptes d’utilisateurs se fait dans la fenêtre des paramètres de Windows, en sélectionnant l’onglet Comptes dans le volet gauche :

Mais saviez-vous qu’il est toujours possible d’utiliser le panneau de configuration pour gérer les utilisateurs ? Cette section va rappeler quelques bonnes pratiques et vous montrer comment gérer vos comptes « à l’ancienne », via le panneau de configuration.

Les bonnes pratiques

Devez-vous utiliser un compte administrateur ou standard ?

Vous vous en doutez certainement, un compte administrateur a plus de droits qu’un compte standard.

Comme le dit Microsoft :

« Les comptes standard peuvent utiliser la plupart des logiciels et modifier les paramètres système qui n’affectent pas d’autres utilisateurs ou la sécurité du PC.

Les administrateurs ont un contrôle total du PC. Ils peuvent modifier tous les paramètres et accéder à l’ensemble des fichiers et programmes stockés sur le PC. »

Mais alors, pourquoi se contenter d’un compte standard ?

Eh bien, si vous définissez un compte standard, vous devrez entrer le mot de passe de l’administrateur chaque fois que vous installerez un nouveau logiciel ou un nouveau pilote de périphérique, mais aussi chaque fois que vous désinstallerez une application ou que vous agirez sur votre antivirus. Rien de dégradant à cela ! C’est juste une précaution supplémentaire que vous vous imposez pour ne pas faire de bêtises.

C’est également une protection supplémentaire pour qu’un virus ou un ver ne se propage pas … sans votre accord ! Si vous utilisez un compte standard, le malotru vous demandera en effet votre permission pour se répandre dans les mémoires de votre ordinateur !

Création d’un compte standard/administrateur sous Windows 11

Ces bonnes pratiques rappelées, venons-en au fait : comment créer un compte standard ou administrateur comme vous le faisiez dans les versions précédentes de Windows ? Ou encore, comment changer le compte administrateur qui a été créé lorsque vous avez installé Windows 11 en un compte de simple utilisateur ?

La création d’un compte d’utilisateur a déjà été abordée dans cet article :

https://www.mediaforma.com/windows-11-ajouter-un-compte-dutilisateur/

Voyons comment transformer le compte administrateur en un compte standard.

Appuyez puis relâchez la touche Windows du clavier, puis tapez Panneau. L’entrée Panneau de configuration est en surbrillance dans la partie supérieure du menu Démarrer. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir le panneau de configuration. Le panneau de configuration s’affiche. Cliquez sur Comptes d’utilisateurs, puis à nouveau sur Comptes d’utilisateurs :

Une nouvelle boîte de dialogue s’affiche :

Et là, vous découvrez avec effroi que mon compte est un compte d’administrateur. Après tout ce que je viens de dire un peu plus tôt ! Ne vous emballez pas, c’est juste pour la démonstration !

Pour passer d’un compte administrateur à un compte standard (ou l’inverse), cliquez sur Modifier votre type de compte. Vous vous trouvez alors face à une boîte de dialogue qui vous informe que vous ne pouvez pas changer le type du compte :

Windows 11 doit disposer d’un compte administrateur. Etant donné que mon compte est le seul sur cet ordinateur, je dois en créer un autre pour pouvoir transformer mon compte actuel en un compte standard.

Ne reculant devant aucune difficulté, je vais faire la manipulation devant vous.

Un clic sur le bouton Annuler me ramène à la boîte de dialogue précédente. Je clique alors sur Gérer un autre compte, puis sur Ajouter un autre utilisateur dans les paramètres de l’ordinateur :

Je vous laisse lire cet article pour la suite :

https://www.mediaforma.com/windows-11-ajouter-un-compte-dutilisateur/

Ici par exemple, un compte local (non lié à une adresse Microsoft) a été créé :

Pour modifier le type de ce compte, cliquez sur son icône, puis sur Modifier le type de compte : Vous pourrez choisir s’il doit endosser le rôle d’un administrateur ou celui d’un utilisateur standard :

Faites de même pour le compte principal, mais assurez-vous de toujours conserver un compte d’administrateur sur l’ordinateur.

Dès le mois de Septembre 2024, la reconnaissance vocale de Windows 11 sera remplacée par l’accès vocal. Si vous utilisez la version 22H2 ou supérieure de Windows 11, l’accès vocal est déjà disponible. Par son intermédiaire, vous allez pouvoir interagir avec votre PC par la voix.

Pour activer l’accès vocal, appuyez simultanément sur les touches Windows et I du clavier. La fenêtre des paramètres s’affiche. Sélectionnez l’onglet Accessibilité dans le volet gauche, puis cliquez sur Voix, sous Interaction, dans le volet droit :

La fenêtre Accessibilité/Voix s’affiche. Placez l’interrupteur Accès vocal en position Activé :

Remarquez les cases à cocher Démarrer l’accès vocal avant de vous connecter à votre PC et Démarrer l’accès vocal une fois vous être connecté à votre PC. Cochez la première pour démarrer l’accès vocal avant même d’afficher l’écran d’accueil. Cochez la seconde pour démarrer l’accès vocal une fois que votre ordinateur a démarré.

La barre Accès vocal s’affiche dans la partie supérieure de l’écran :

Cliquez sur J’accepte. Une boîte de dialogue s’affiche. Choisissez le micro à utiliser pour l’accès vocal, puis cliquez sur Suivant :

Une nouvelle boîte de dialogue s’affiche. Cliquez sur Done pour la fermer :

Voici deux raccourcis clavier intéressants :

  • Appuyez simultanément sur les touches Alt, Maj et B pour réveiller ou mettre en veille l’accès vocal.
  • Appuyez simultanément sur les touches Alt, Maj et C pour activer ou désactiver le microphone.

Pour activer l’accès vocal, vous pouvez également dire Activer Voice Access, et pour le désactiver, vous pouvez dire Désactiver Voice Access.

Une fois l’accès vocal sortir de veille, voici ce que vous pouvez dire :

  • Réduire Word pour réduire l’application Word dans la barre des tâches.
  • Maximiser la fenêtre pour maximiser la fenêtre courante.
  • Fermer Word pour fermer l’application Word.
  • Que puis-je dire pour avoir un aperçu des commandes possibles :

En activant les sous-titres en direct de Windows 11, vous afficherez des transcriptions de texte en temps réel pour tous les contenus audio et vidéo.

Appuyez simultanément sur les touches Windows et I pour afficher la fenêtre des paramètres de Windows. Sélectionnez l’onglet Accessibilité dans le volet gauche, puis cliquez sur Sous-titres, sous Audition :

Placez l’interrupteur Sous-titres en direct en position Marche :

Si vous appréciez les raccourcis clavier, vous pouvez également appuyer sur Windows + Contrôle + L pour activer les sous-titres en direct, et ainsi, éviter d’avoir à ouvrir la fenêtre des paramètres de Windows.

Une barre de sous-titrage s’affiche en avant-plan dans la partie supérieure de l’écran. Désormais, les données vocales s’afficheront dans cette barre lorsque vous écouterez un morceau de musique ou que visionnerez une séquence vidéo.

Dans la partie droite de la barre de sous-titrage, une icône en forme d’engrenage donne accès aux paramètres de l’application. Cliquez dessus pour définir la disposition de la barre de sous-titrage, la ou les langues reconnues et les préférences du sous-titrage (filtrage, inclusion de l’audio du microphone, styles des sous-titres) :

Par défaut, seule la langue du système est installée. Pour installer une autre langue, cliquez sur l’icône en forme d’engrenage, dans la partie droite de la barre de sous-titrage, pointez Langue des sous-titres, puis cliquez sur Ajouter une langue. La fenêtre de paramètres Heure et langue/Langue et région s’affiche :

Cliquez sur Ajouter une langue. La boîte de dialogue Choisir une langue à installer s’affiche. Sélectionnez une langue qui prend en charge la reconnaissance vocale (cette information est indiquée dans la partie inférieure de la boîte de dialogue), puis cliquez sur Suivant :

La boîte de dialogue Installer des fonctionnalités linguistiques s’affiche. Sous Fonctionnalités linguistiques facultatives, cochez les modules à installer. Assurez-vous que l’entrée Reconnaissance vocale améliorée est cochée, puis cliquez sur Installer :

Quelques minutes plus tard, la nouvelle langue est installée :

Fermez la fenêtre des paramètres.

Pour choisir la langue du sous-titrage, cliquez sur l’icône en forme d’engrenage dans la partie droite de la barre de sous-titrage, pointez l’entrée Langue des sous-titres, puis choisissez une langue dans le menu :