Médiaforma

All posts tagged modèle

Parfois, il peut être nécessaire de modifier un modèle pour altérer toutes les diapositives (ou une partie seulement). Pour ce faire, vous devez agir sur le masque des diapositives.

Sélectionnez l’onglet Affichage dans le ruban, puis cliquez sur l’icône Masque des diapositives dans le groupe Modes Masque. Dans ce mode d’affichage, vous pouvez modifier la taille et la disposition des objets qui composent chacun des différents modèles de diapositives de contenu, et, si nécessaire, leur ajouter un ou plusieurs objets quelconques.

Pointez une diapositive de masque dans le volet gauche, puis apportez les modifications souhaitées. Ces modifications seront répercutées sur toutes les nouvelles diapositives de la présentation qui l’utiliseront. A titre d’exemple, nous modifions la police utilisée dans le masque Titre et contenu :

Pour vérifier que la modification a bien été prise en compte, cliquez sur l’icône Désactiver le mode Masque, sous l’onglet Masque des diapositives. Définissez une nouvelle diapositive basée sur le modèle Titre et contenu. Comme vous pouvez le constater, le titre de cette nouvelle diapositive est affiché en police Algerian.

Retournez dans le masque des diapositives. Pour cela, sélectionnez l’onglet Affichage dans le ruban et cliquez sur l’icône Masque des diapositives dans le groupe Modes Masque.

Tous les masques de diapositives ont un parent commun. Si vous le modifiez, toutes les diapositives de masque et donc toutes les diapositives de la présentation seront affectées. Ce masque “parent” se trouve tout en haut du volet des miniatures. A titre d’exemple, nous allons ajouter un logo dans ce masque. Pour cela, basculez sur l’onglet Insertion du ruban, cliquez sur l’icône Images dans le groupe Images et insérez un logo. Comme vous pouvez le constater, ce logo est affiché dans toutes les diapositives de masque.

Pour vérifier que la modification a bien été prise en compte, cliquez sur l’icône Désactiver le mode Masque, sous l’onglet Masque des diapositives. Le logo est bien affiché dans toutes les diapositives de la présentation.


La partie modèle du projet va récupérer les données dans la base de données MySQL et les retourner au contrôleur. Définissez le fichier trier.php dans le dossier MVC\modèle et insérez les instructions suivantes dans ce fichier.

<?php
  function trier($champ) {
    $nomchamp=array("OrderID", "Customer", "Employee", "OrderDate", "RequiredDate", "ShippedDate", "ShipVia", "Freight", "ShipName", "ShipAddress", "ShipCity", "ShipPostalCode", "ShipCountry");
    try {
      $base = new PDO('mysql:host=localhost; dbname=northwind', 'root', '');
    }
    catch(exception $e) {
      die('Erreur '.$e->getMessage());
    }
    $base->exec("SET CHARACTER SET utf8");
    $retour = $base->query("SELECT * FROM orders ORDER BY ".$nomchamp[$champ]);
    $data = $retour->fetchAll();
    return $data;
  }
?>

Comme vous pouvez le voir, le fichier trier.php contient une seule fonction nommée trier(). Cette fonction admet un paramètre : l’index du champ sur lequel les données doivent être triées.

Le code est extrêmement simple.

Dans un premier temps, on définit le tableau $nomchamp qui contient le nom des champs de la table orders. Cette étape est nécessaire, car il faudra spécifier le nom du champ selon lequel les données doivent être triées dans la requête SQL.

Le code définit alors un accès PDO à la base de données northwind :

$base = new PDO('mysql:host=localhost; dbname=northwind', 'root', '');

Les données sont lues selon l’encodage UTF-8 :

$base->exec("SET CHARACTER SET utf8");

La requête SQL obtient toutes les données de la table orders, classées selon le champ passé en paramètre de la fonction :

$retour = $base->query("SELECT * FROM orders ORDER BY ".$nomchamp[$champ]);

Le résultat de la requête est stocké dans le tableau $data et retourné à l’appelant :

$data = $retour->fetchAll();
return $data;

A titre d’exemple, vous allez développer un projet qui interroge de façon paramétrable la table orders de la base de données northwind. Le but recherché est d’afficher le contenu de la table orders, classée selon un de ses champs, en fonction du paramètre passé dans l’URL :

  • index.php?tri=0 classe les données par ordre alphabétique sur le premier champ ;
  • index.php?tri=1 classe les données par ordre alphabétique sur le deuxième champ ;
  • etc.

Création de l’arborescence

Commencez par créer un dossier intitulé MVC dans le dossier c:\wamp\www. Définissez les sous-dossiers modele, vue et controleur dans le dossier MVC :


Dans des projets de grande envergure, il est important de bien structurer le code PHP pour faciliter sa maintenabilité. L’architecture MVC apporte une réponse élégante à cette problématique.

Qu’est-ce que MVC et pourquoi l’utiliser ?

MVC est un design pattern (un modèle de conception) qui permet d’organiser son code selon trois parties bien précises : Modèle, Vue et Contrôleur. En suivant les directives du modèle MVC, vous saurez quels fichiers créer et quels rôles leur donner :

  • Modèle : Cette partie gère les données du site. Elle récupère les données dans la base de données (via des requêtes SQL) et les met en forme pour qu’elles puissent être traitées par la partie Contrôleur.
  • Vue : Cette partie est dédiée à l’affichage sur l’écran. Elle est généralement composée d’un mélange de code HTML et PHP.
  • Contrôleur : Cette partie contient la portion “intelligente” du code. Elle reçoit les données du visiteur, demande au Modèle de trouver les données correspondantes dans la base de données, analyse les données fournies par le Modèle et décide ce qui doit être affiché par la partie Vue.


Pour créer un nouveau document vierge, le plus simple est d’utiliser le raccourci clavier Ctrl + N.

Si vous voulez créer un nouveau document basé sur un modèle, basculez sur l’onglet FICHIER, cliquez sur Nouveau dans la partie gauche de la fenêtre, puis double-cliquez sur un modèle disponible.

Si les modèles proposés par défaut ne vous conviennent pas, vous pouvez accéder à de nombreux autres modèles en ligne. Donnez des précisions sur le modèle recherché dans la zone de texte Rechercher modèles en ligne et appuyez sur la touche Entrée. Ici par exemple, nous voulons écrire un CV. Il suffit de taper CV dans la zone de recherche et d’appuyer sur Entrée. De nombreux modèles de CV sont alors proposés. Il suffit de choisir celui qui correspond le mieux et de le remplir avec vos propres informations.


Les modèles de conception ne sont nullement figés ! Parfois, il peut être nécessaire de modifier un modèle pour altérer toutes les diapositives d’une présentation (ou une partie seulement). Pour ce faire, il vous suffit d’agir sur le « masque des diapositives ».

Sélectionnez l’onglet Affichage dans le Ruban, puis cliquez sur l’icône Masque des diapositives dans le groupe Modes Masque. Dans ce mode d’affichage, vous pouvez modifier la taille et la disposition des objets qui composent chacun des modèles de diapositives de contenu, et, si nécessaire, leur ajouter un ou plusieurs objets quelconques.

Pointez une diapositive de masque dans le volet gauche pour savoir par quelle(s) diapositive(s) elle est utilisée, puis apportez les modifications souhaitées.

Les modifications apportées dans une diapositive de masque sont répercutées sur toutes les diapositives de la présentation qui l’utilisent. En utilisant cette technique, il est très simple de définir un nouveau modèle de conception à partir d’un modèle existant.

Bannière PowerPoint 2010