Médiaforma

All posts tagged extensions

Comme ses prédécesseurs, Microsoft Excel 2016 utilise un format de fichier basé sur XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le classeur.

Les extensions de fichiers utilisées sont les suivantes :

  • xlsx pour les classeurs ;
  • xlsm pour les classeurs qui contiennent des macros ;
  • xltx pour les modèles ;
  • xltm pour les modèles qui contiennent des macros.


Comme son prédécesseur, Word 2016 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, afin de séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes :

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.


Les extensions (ou plugins) permettent d’étendre les fonctionnalités de WordPress. Pour savoir quelles extensions sont installées, cliquez sur Extensions. Ici par exemple, deux extensions sont installées.

Dans cet exemple, aucune extension n’est activée. Pour activer une extension, il suffit de cliquer sur le lien Activer correspondant. Ici par exemple, nous activons l’extension Akismet. Lorsqu’une extension est activée, un lien Réglages est généralement accessible. Il suffit de cliquer dessus pour accéder aux paramètres de l’extension. Le lien Modifier donne accès au code de l’extension. A moins que vous ne soyez un expert en programmation PHP, je vous déconseille de modifier le code de vos extensions.

La bande jaune sous l’extension Akismet indique qu’une nouvelle version est disponible. Cliquez sur le lien Afficher les détails de la version pour en savoir plus sur cette nouvelle version. En particulier au niveau des nouvelles fonctionnalités et de la compatibilité avec votre version de WordPress. Cliquez sur le lien Mettez à jour automatiquement pour installer la nouvelle version.

Je vous conseille d’installer les extensions suivantes :

  • Akismet. Cette extension vous protège contre les commentaires et trackbacks indésirables.
  • Google Analytics for WordPress. Cette extension fournit de nombreuses informations sur votre site : l’origine de vos visiteurs, les pages les plus vues, les pages qui convertissent le mieux, les mots-clés utilisés pour accéder à votre site, etc.
  • WordPress.com Stats. Ce plugin donne des statistiques de fréquentation sur votre site : nombres de visites uniques par jour, par semaine et par mois, pages et articles phares, critères de recherche, liens cliqués, etc. C’est un bon complément de l’extension Google Analytics for WordPress.
  • Google XML Sitemaps. Ce plugin génère de façon transparente un fichier XML sitemap et le communique aux moteurs de recherche tels que Google, Bing, Yahoo et Ask.com pour faciliter l’indexation de votre site.
  • WP Super Cache. Ca plugin accélère l’affichage du blog ou du site WordPress en utilisant un cache statique.

A titre d’exemple, nous allons installer l’extension WordPress.com Stats.

Cliquez sur Extensions puis sur Ajouter. Tapez WordPress.com Stats dans la zone de texte Recherche et cliquez sur Chercher parmi les extensions. Quelques instants plus tard, une liste d’extensions est affichée.

Pour installer l’une d’entre elles, il vous suffit de cliquer sur son lien Installer maintenant et de confirmer votre intention en cliquant sur OK. Quelques instants plus tard, WordPress vous informe que l’extension a bien été installée. Cliquez sur Activer l’extension pour la rendre opérationnelle.

Un bandeau de couleur orange vous informe qu’une clé API doit être fournie à l’extension WordPress.com Stats. Pour obtenir cette clé, cliquez sur le lien WordPress.com Stats dans le bandeau orange et suivez les instructions qui vous sont fournies.


Comme son prédécesseur, Word 2013 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes:

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.

Lorsque vous double-cliquez sur un fichier de données dans le Finder, il s’ouvre dans l’application liée à son extension. Par exemple, lorsque vous double-cliquez sur une image JPEG, elle s’ouvre dans l’application Aperçu, ou encore, lorsque vous double-cliquez sur un fichier MP4, il s’ouvre dans QuickTime Player.

Supposons que l’application VLC soit installée sur votre Mac. Pour ouvrir occasionnellement un fichier vidéo au format MOV dans cette application, cliquez du bouton droit sur son icône dans le Finder, pointez Ouvrir avec et cliquez sur VLC.

Supposons maintenant que vous vouliez systématiquement ouvrir tous les fichiers au format MOV dans VLC. Cliquez du bouton droit sur un fichier MOV dans le Finder et cliquez sur Lire les informations dans le menu. Cette action provoque l’affichage de la boîte de dialogue Infos sur. Développez la section Ouvrir avec, choisissez VLC dans la liste déroulante, cliquez sur Tout modifier et confirmez votre intention d’ouvrir systématiquement les fichiers MOV avec VLC en cliquant sur Continuer.

Désormais, tous les fichiers d’extension MOV s’ouvriront systématiquement avec l’application VLC.


Les fonctionnalités de Safari peuvent être étendues à l’infini, en lui ajoutant des extensions. Pour avoir une idée des extensions disponibles, lancez la commande Extensions Safari dans le menu Safari. La page Web http://extensions.apple.com s’affiche. A titre d’exemple, nous allons installer l’application Reload button, qui affiche un bouton de rafraîchissement des pages à gauche de la barre d’adresses. Cliquez simplement sur le lien Install Now de cette extension pour l’installer dans Safari.

Pour avoir une idée des extensions installées dans votre navigateur, lancez la commande Préférences dans le menu Safari et basculez sur l’onglet Extensions. Les extensions installées apparaissent dans la zone de liste de gauche. En cliquant sur l’une d’entre elles, vous pouvez accéder à ses options (si elle en possède), la désactiver ou la désinstaller.