Médiaforma

All posts tagged formats

Comme son prédécesseur, Word 2016 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, afin de séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes :

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.


Pour afficher des images dans un document Web, vous pouvez utiliser trois formats de fichiers : gif, jpg et png.

Le format jpg est bien adapté aux photos. Il peut contenir jusqu’à 16 millions de couleurs. Les images sont compressées avec perte et il est possible de choisir le facteur de compression, et donc, la qualité de l’image.

Le format gif est limité à 256 couleurs. Les images sont compressées sans perte. Les fichiers de ce format sont donc de petite taille, à condition que le nombre de couleurs utilisées ne soit pas trop important. Si nécessaire, il est possible de définir une couleur de transparence.

Le format png peut contenir 16 millions de couleurs. Les images sont compressées sans perte. Tout comme pour le format gif, il est possible de définir une couleur de transparence.

Pour mettre en évidence les performances de chaque format, nous avons sauvegardé un dessin et une photo aux formats jpg, gif et png. A l’œil nu, il n’y a aucune différence entre les différents formats de fichiers. Par contre, le dessin est bien plus léger lorsqu’il est sauvegardé au format gif et la photo lorsqu’elle est sauvegardée au format jpg.

Il est très important que vos pages Web soient aussi légères que possible. Vous devrez donc choisir le format d’image le plus approprié au cas par cas.


N’avez-vous jamais eu envie de convertir des fichiers sans pour cela avoir besoin d’utiliser une application installée sur votre ordinateur ? Le site Web Zamzar est là pour exaucer vos vœux. De nombreux types de fichiers peuvent être convertis : images, documents, musiques, vidéo, ebooks, etc. Une seule contrainte : les fichiers à convertir doivent “peser” moins de 100 Mega-octets.

Connectez-vous sur http://www.zamzar.com/, cliquez sur Parcourir et désignez le fichier que vous voulez convertir. Si vous voulez convertir d’autres fichiers du même type, cliquez sur Parcourir et ajoutez-les à la liste.

Choisissez le format du fichier à obtenir en sortie, entrez votre adresse e-mail et cliquez sur Convert. Une barre de progression vous permet de suivre l’avancement de la conversion. Lorsque le processus est terminé, un e-mail vous est envoyé. Il vous suffit de cliquer sur le lien pour télécharger le fichier converti.


Comme son prédécesseur, Word 2013 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le document.

Les extensions de fichier utilisées sont les suivantes:

  • docx pour les documents ;
  • docm pour les documents qui contiennent des macros ;
  • dotx pour les modèles ;
  • dotm pour les modèles qui contiennent des macros.

Dans la même veine que le programme Free MP3 WMA Converter, vous pouvez utiliser Free Video Converter pour convertir vos fichiers vidéo afin de les rendre compatible avec vos applications et vos appareils mobiles.

Rendez-vous sur la page http://www.koyotesoft.com/video-software/free-video-converter.html, téléchargez puis installez le programme Free Video Converter.

Une fois ce programme installé sur votre ordinateur, cliquez sur Démarrer, tapez video dans la zone de texte Rechercher et cliquez sur Free Video Converter dans la partie supérieure du menu Démarrer. Cliquez sur l’icône Ajouter fichiers et choisissez le ou les fichiers à convertir. Cliquez sur l’un des fichiers sélectionnés. Ses caractéristiques apparaissent dans la partie droite de la fenêtre.

Si nécessaire, vous pouvez couper le début et/ou la fin de la vidéo en utilisant les contrôles affichés sous la vignette qui représente la vidéo.

Sous l’onglet Format de sortie, choisissez le format du fichier à obtenir. Si nécessaire, paramétrez plus finement la vidéo et l’audio en choisissant les paramètres appropriés.

Sous l’onglet Chemin de sortie, définissez le dossier dans lequel seront enregistrés le ou les fichiers résultant de la conversion. Le plus simple consiste à cocher la case Enregistrer le fichier dans le répertoire du fichier source pour que le fichier source et le fichier converti se trouvent dans le même dossier.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur Convertir et à patienter jusqu’à la fin de la conversion. Armez-vous de patience. Le processus est souvent très long…


Cliquez ici pour accéder à tous les sujets sur Excel 2010

Comme son prédécesseur, Microsoft Excel 2010 utilise un format de fichier basé sur le langage XML. Ce format offre deux principaux avantages :

  • Les fichiers sont automatiquement compressés et peuvent être réduits de 25% à 75% de leur taille initiale, et ce, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.
  • Les fichiers sont structurés de façon modulaire, de façon à séparer leurs différentes composantes (textes, images, illustrations, éléments dessinés, etc.). Si une ou plusieurs de ces composantes viennent à être endommagées, il est très souvent possible de passer outre et d’ouvrir le classeur.

Les extensions de fichiers utilisées sont les suivantes:

  • xlsx pour les classeurs ;
  • xlsm pour les classeurs qui contiennent des macros ;
  • xltx pour les modèles ;
  • xltm pour les modèles qui contiennent des macros.

Si vous voulez avoir un aperçu des éléments stockés dans un fichier xlsx, il suffit de renommer son extension en .zip et de double-cliquer dessus dans l’Explorateur de fichiers de Windows. Si l’extension des fichiers n’apparaît pas dans l’Explorateur de fichiers, appuyez puis relâchez la touche Alt pour faire apparaître le système de menus, puis lancez la commande Options des dossiers dans le menu Outils. Dans la fenêtre Options des dossiers, basculez sur l’onglet Affichage, décochez la case Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu et validez en cliquant sur OK.