Médiaforma

All posts tagged gestionnaire des tâches

Dans les versions précédentes de Windows, le Gestionnaire des tâches était essentiellement utilisé pour mettre fin à une application qui ne répondait pas. Comme nous allons le voir, le Gestionnaire des tâches de Windows 8 va bien plus loin.

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il n’y a non plus un mais deux Gestionnaires de tâches : un pour les utilisateurs débutants et un autre pour les utilisateurs aguerris.

La version simplifiée du Gestionnaire des tâches est affichée lorsque vous appuyez simultanément sur les touches Ctrl, Alt et Suppr et que vous sélectionnez Gestionnaire des tâches dans le menu. Très simple, elle répertorie les tâches Modern UI et Bureau en cours d’exécution.

Pour donner le focus à l’une des tâches listées, double-cliquez sur son nom. Pour fermer une des tâches listées, cliquez sur son nom puis cliquez sur Fin de tâche. Attention : la tâche est fermée sans aucune demande de confirmation. Si elle manipule un fichier de données qui n’a pas été sauvegardé, vous risquez de perdre une partie ou la totalité de son contenu.

Si vous vous sentez frustré par tant de simplicité, cliquez sur Plus de détails. La version avancée du Gestionnaire des tâches est alors affichée.

L’onglet Processus est sélectionné par défaut.

Les noms des processus sont explicites et ils apparaissent en clair, contrairement à ce qui se faisait dans les versions précédentes du Gestionnaires des tâches.

Une “carte thermique” vous permet d’identifier les applications qui demandent le plus de ressources système. Les zones sombres correspondent aux gros consommateurs et les zones claires aux petits consommateurs. Ici, par exemple, il est facile d’identifier quelle application utilise la plus grande quantité de mémoire et quelle application sollicite le plus le processeur. Si nécessaire, vous pouvez cliquer sur l’en-tête des différentes colonnes pour classer alternativement par ordre croissant et par ordre décroissant les consommations correspondantes.

Sous l’onglet Performance sont rassemblées des informations détaillées concernant  les processeurs, la mémoire, les unités de masse et le réseau. Cliquez sur l’un de ces éléments pour obtenir une représentation graphique dans le temps et des informations chiffrées complémentaires. A titre d’exemple, si vous cliquez sur Processeur, vous obtenez des informations sur la vitesse du processeur, sur le nombre de processeurs physiques et logiques, sur les mémoires caches, sur la virtualisation, etc.

L’onglet Historique des applications donne des informations sur la « consommation » de vos applications en termes de temps processeur et de réseau. Cet onglet est utile si vous voulez savoir d’un simple coup d’œil quelle application sollicite le plus votre ordinateur. Tout comme l’onglet Processus, cet onglet utilise une carte thermique pour vous permettre de repérer rapidement les “gros consommateurs”.


Il arrive parfois qu’une application se bloque. Dans ce cas, il est impossible de travailler avec elle. Cette rubrique va vous montrer comment mettre fin à l’application bloquée. Mais attention, les données en cours d’édition seront certainement perdues par cette opération. Par exemple, si vous étiez en train de modifier un fichier texte dans Word ou une image dans PhotoShop  et qu’une de ces deux applications se bloque, tout ce qui a été fait depuis la dernière sauvegarde a toutes les chances d’être perdu.

Appuyez simultanément sur les touches Ctrl, Alt et Suppr.  Un écran de couleur verte s’affiche. Cliquez sur Gestionnaire des tâches.

Remarque :

Si vous avez du mal à appuyer simultanément sur ces trois touches, vous pouvez également cliquer du bouton droit sur le bouton Démarrer et sélectionner Gestionnaire des tâches dans le menu.

Quelle que soit la technique utilisée, une boîte de dialogue intitulée Gestionnaire des tâches s’affiche.  Si plusieurs onglets sont affichés dans la partie supérieure de la boîte de dialogue, cliquez sur Moins de détails pour simplifier l’affichage. Cliquez alors sur l’application qui ne répond plus puis sur Fin de tâche.

L’application est immédiatement fermée. Il ne vous reste plus qu’à la rouvrir et à reprendre votre travail là où la dernière sauvegarde a été effectuée.


Dans Windows 7 et les versions précédentes, le Gestionnaire des tâches était essentiellement utilisé pour mettre fin à une application qui ne répondait pas. Comme nous allons le voir, le Gestionnaire des tâches de Windows 10 va bien plus loin.

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il n’y a non plus un mais deux Gestionnaires de tâches : un pour les utilisateurs débutants et un autre pour les utilisateurs aguerris.

La version simplifiée du Gestionnaire des tâches est affichée lorsque vous appuyez simultanément sur les touches Ctrl, Alt et Suppr et que vous sélectionnez Gestionnaire des tâches dans le menu. Très simple, elle répertorie les tâches en cours d’exécution.

Pour donner le focus à l’une des tâches listées, double-cliquez sur son nom. Pour fermer une des tâches listées, cliquez sur son nom puis cliquez sur Fin de tâche. Attention : la tâche est fermée sans aucune demande de confirmation. Si elle manipule un fichier de données qui n’a pas été sauvegardé, vous risquez de perdre une partie ou la totalité de son contenu.

Si vous vous sentez frustré par tant de simplicité, cliquez sur Plus de détails. La version avancée du Gestionnaire des tâches est alors affichée.

L’onglet Processus est sélectionné par défaut.

Les noms des processus sont explicites et ils apparaissent en clair, contrairement à ce qui se faisait dans les versions précédentes du Gestionnaire des tâches.

Une « carte thermique » vous permet d’identifier les applications qui demandent le plus de ressources système. Les zones sombres correspondent aux gros consommateurs et les zones claires aux petits consommateurs. Ici, par exemple, il est facile d’identifier quelle application utilise la plus grande quantité de mémoire et quelle application sollicite le plus le processeur. Si nécessaire, vous pouvez cliquer sur l’en-tête des différentes colonnes pour classer alternativement par ordre croissant et par ordre décroissant les consommations correspondantes.

Sous l’onglet Performance sont rassemblées des informations détaillées concernant les processeurs, la mémoire, les unités de masse et le réseau. Cliquez sur l’un de ces éléments pour obtenir une représentation graphique dans le temps et des informations chiffrées complémentaires. A titre d’exemple, si vous cliquez sur Processeur, vous obtenez des informations sur la vitesse du processeur, sur le nombre de processeurs physiques et logiques, sur les mémoires caches, sur la virtualisation, etc.

L’onglet Historique des applications donne des informations sur la « consommation » de vos applications en termes de temps processeur et de réseau. Cet onglet est utile si vous voulez savoir d’un simple coup d’œil quelle application sollicite le plus votre ordinateur. Tout comme l’onglet Processus, cet onglet utilise une carte thermique pour vous permettre de repérer rapidement les gros consommateurs.


Cliquez du bouton droit sur le bouton Démarrer. Un menu donnant accès aux outils d’administration apparaît.

Voici quelques informations sur ces outils :

  • Programmes et fonctionnalités permet de désinstaller et de modifier les applications et les fonctionnalités Windows installées.
  • Options d’alimentation permet de choisir ou de personnaliser la gestion de l’alimentation.
  • Observateur d’événements permet d’analyser les événements qui se produisent sur votre ordinateur. Vous utiliserez cet outil pour identifier les problèmes ou les avertissements liés au matériel, aux applications et au système.
  • Système affiche la boîte de dialogue Système, d’où vous aurez une vue d’ensemble de votre ordinateur.
  • Gestionnaire de périphériques donne accès à la boîte de dialogue Gestionnaire de périphériques.
  • Connexions réseau donne accès à une boîte de dialogue dans laquelle vous pourrez gérer vos connexions Ethernet et Wi-Fi.
  • Gestion du disque affiche la configuration de vos unités de masse. Vous utiliserez cette application pour créer, formater et supprimer des partitions.
  • Gestion de l’ordinateur donne accès à un ensemble d’utilitaires, tels que le Planificateur de tâches, l’Analyseur de performances et l’observateur d’événements.
  • Invite de commandes affiche une fenêtre Invite de commandes, pour exécuter des commandes MS-DOS.
  • Invite de commandes (admin) affiche une fenêtre Invite de commandes avec des droits d’administrateur.
  • Gestionnaire des tâches donne des informations sur les tâches en cours d’exécution et les ressources qu’elles utilisent, et permet de mettre fin aux tâches qui ne répondent plus.
  • Panneau de configuration permet de personnaliser l’apparence et le comportement de votre ordinateur.
  • Explorateur de fichiers donne accès aux unités de masse de l’ordinateur et aux ressources partagées du réseau local.
  • Rechercher équivaut à un clic sur la zone de recherche de Cortana.
  • Rechercher affiche le talisman Rechercher.
  • Exécuter affiche la boîte de dialogue Exécuter. Vous l’utiliserez pour lancer un programme ou ouvrir un dossier en tapant son nom.
  • Arrêter ou se déconnecter donne accès aux commandes Se déconnecter, Mettre en veille, Arrêter et Redémarrer.
  • Bureau replie toutes les fenêtres ouvertes et affiche le Bureau.


Dans les versions précédentes de Windows, le Gestionnaire des tâches était essentiellement utilisé pour mettre fin à une application qui ne répondait pas. Comme nous allons le voir, le Gestionnaire des tâches de Windows 8 va bien plus loin.

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il n’y a non plus un mais deux Gestionnaires de tâches : un pour les utilisateurs débutants et un autre pour les utilisateurs aguerris.

La version simplifiée du Gestionnaire des tâches est affichée lorsque vous appuyez simultanément sur les touches Ctrl, Alt et Suppr et que vous sélectionnez Gestionnaire des tâches dans le menu. Très simple, elle répertorie les tâches Modern UI et Bureau en cours d’exécution.

Pour donner le focus à l’une des tâches listées, double-cliquez sur son nom. Pour fermer une des tâches listées, cliquez sur son nom puis cliquez sur Fin de tâche. Attention : la tâche est fermée sans aucune demande de confirmation. Si elle manipule un fichier de données qui n’a pas été sauvegardé, vous risquez de perdre une partie ou la totalité de son contenu.

Si vous vous sentez frustré par tant de simplicité, cliquez sur Plus de détails. La version avancée du Gestionnaire des tâches est alors affichée.

L’onglet Processus est sélectionné par défaut.

Les processus en cours d’exécution sont regroupés par types : les applications, les processus qui s’exécutent en arrière-plan, et les processus système. Notez que les noms des processus sont explicites et qu’ils apparaissent en clair, contrairement à ce qui se faisait dans les versions précédentes du Gestionnaires des tâches.

Une “carte thermique” vous permet d’identifier les applications qui demandent le plus de ressources système. Les zones sombres correspondent aux gros consommateurs et les zones claires aux petits consommateurs. Ici, par exemple, il est facile d’identifier quelle application utilise la plus grande quantité de mémoire et quelle application sollicite le plus le processeur. Si nécessaire, vous pouvez cliquer sur l’en-tête des différentes colonnes pour classer alternativement par ordre croissant et par ordre décroissant les consommations correspondantes.

Sous l’onglet Performance sont rassemblées des informations détaillées concernant  les processeurs, la mémoire, les unités de masse et le réseau. Cliquez sur l’un de ces éléments pour obtenir une représentation graphique dans le temps et des informations chiffrées complémentaires. A titre d’exemple, si vous cliquez sur Processeur, vous obtenez des informations sur la vitesse du processeur, sur le nombre de processeurs physiques et logiques, sur les mémoires caches, sur la virtualisation, etc.

L’onglet Historique des applications donne des informations sur la consommation de vos applications en termes de temps processeur et de réseau. Cet onglet est utile si vous voulez savoir d’un simple coup d’œil quelle application sollicite le plus votre ordinateur. Tout comme l’onglet Processus, cet onglet utilise une carte thermique pour vous permettre de repérer rapidement les “gros consommateurs”.

Si vous avez Windows 8, vous pouvez cliquer sur cette icône pour accéder à la formation vidéo complète de Mediaforma (100 vidéos) :


Déplacez la souris dans l’angle inférieur gauche de l’écran et cliquez du bouton droit. Un menu donnant accès aux outils d’administration apparaît.

Voici quelques informations sur ces outils :

  • Programmes et fonctionnalités permet de désinstaller et de modifier les applications et les fonctionnalités Windows installées.
  • Options d’alimentation permet de choisir ou de personnaliser la gestion de l’alimentation.
  • Observateur d’événements permet d’analyser les événements qui se produisent sur votre ordinateur. Vous utiliserez cet outil pour identifier les problèmes ou les avertissements liés au matériel, aux applications et au système.
  • Système affiche la boîte de dialogue Système, d’où vous aurez une vue d’ensemble de votre ordinateur.
  • Gestionnaire de périphériques donne accès à la boîte de dialogue Gestionnaire de périphériques.
  • Gestion des disques affiche la configuration de vos unités de masse. Vous utiliserez cette application pour créer, formater et supprimer des partitions.
  • Gestion de l’ordinateur donne accès à un ensemble d’utilitaires, tels que le Planificateur de tâches, l’Analyseur de performances et l’observateur d’événements.
  • Invite de commandes affiche une fenêtre Invite de commandes, pour exécuter des commandes MS-DOS.
  • Invite de commandes (admin) affiche une fenêtre Invite de commandes avec des droits d’administrateur.
  • Gestionnaire des tâches donne des informations sur les tâches en cours d’exécution et les ressources qu’elles utilisent, et permet de mettre fin aux tâches qui ne répondent plus.
  • Panneau de configuration permet de personnaliser l’apparence et le comportement de votre ordinateur ;
  • Explorateur de fichiers donne accès aux unités de masse de l’ordinateur et aux ressources partagées du réseau local.
  • Rechercher affiche le talisman Rechercher.
  • Exécuter affiche la boîte de dialogue Exécuter. Vous l’utiliserez pour lancer un programme ou ouvrir un dossier en tapant son nom.
  • Bureau replie toutes les fenêtres ouvertes et affiche le Bureau.

Si vous avez Windows 8, vous pouvez cliquer sur cette icône pour accéder à la formation vidéo complète de Mediaforma (100 vidéos) :


Dans les premières versions de Windows, le Gestionnaire des tâches était utilisé pour fermer et de basculer entre les différents programmes en cours d’exécution. Le Gestionnaire des tâches de Windows 8 est bien plus évolué. Il est disponible en deux versions : une pour les non-techniciens et l’autre pour les power-users.

La version simplifiée est directement accessible lorsque vous appuyez simultanément sur les touches Ctrl, Alt et Suppr et que vous sélectionnez Gestionnaire des tâches dans le menu. La fenêtre affichée est simplifiée à l’extrême. Elle se contente d’afficher les tâches Metro et Bureau en cours d’exécution. Pour donner la main à l’une des tâches listées, il suffit de double-cliquer sur son nom. Pour “tuer” l’une des tâches listées, cliquez sur son nom, puis cliquez sur Fin de tâche.

Attention : aucune confirmation ne vous sera demandée.

Frustré par tant de simplicité ? Vous en voulez plus ? Cliquez sur Plus de détails pour obtenir la version avancée du Gestionnaire des tâches.

L’onglet Processus est sélectionné par défaut.

Comme vous pouvez le voir, les processus sont regroupés dans différentes catégories : Applications, Processus en arrière-plan et Processus Windows. Notez également que les noms des processus sont bien plus conviviaux que dans les versions précédentes du Gestionnaire des tâches, où ils apparaissaient souvent sous la forme d’abréviations incompréhensibles pour un public non initié.

Une “carte thermique” vous permet d’identifier les applications qui consomment le plus de ressources système. Plus la couleur est foncée, plus grands sont les besoins de l’application dans la ressource correspondante. Ici, par exemple, il est facile d’identifier l’application qui utilise le plus de puissance CPU : il s’agit du Gestionnaire des tâches.

L’onglet Performances donne des informations détaillées sur le processeur, la mémoire, les disques, et le réseau. En dessous de la représentation graphique, des données chiffrées complémentaires sont affichées. Ici par exemple, il s’agit des informations concernant le réseau Ethernet :

L’onglet Historique des applications dresse la liste des consommations processeur, réseau et mise à jour de vos applications. Cet onglet est très utile si vous voulez savoir d’un simple coup d’œil quelles applications sont les plus consommatrices de ressources.

L’onglet Démarrage dresse la liste des applications lancées au démarrage de Windows et indique leur impact sur le temps de démarrage.

L’onglet Utilisateurs dresse la liste alphabétique des processus exécutés par chaque utilisateur et indique les ressources processeur, mémoire, disque et réseau utilisées par chacune d’entre elles.

L’onglet Détails recense les processus en cours d’exécution, donne leur état et la mémoire qu’ils utilisent. Enfin, l’onglet Services dresse la liste les services utilisés et indique leur état.

Ce sujet est disponible en vidéo

Vous voulez tester Windows 8 ?
Il existe un pack Mediaforma pour vous assister