Médiaforma

All posts tagged vitesse

Si vous vous êtes relié à Internet via une ligne ADSL ou une fibre optique, vous vous demandez peut-être quelle est la vitesse réelle de votre connexion. Votre fournisseur d’accès avance des débits théoriques, mais ils ne sont pas forcément ceux que vous avez réellement sur votre ligne. Pour en avoir le cœur net, connectez-vous sur le site http://www.mavitesse.com/.

Cliquez sur le bouton la flèche pour mesurer vos débits descendant (download) et montant (upload). Patientez jusqu’à l’affichage des résultats.

Quelques explications s’imposent :
Le ping (ou temps de latence) désigne le temps de réponse entre votre ordinateur et le serveur qui héberge le test de bande passante. Exprimée en millisecondes, cette valeur est d’autant meilleure qu’elle est faible.
Le jitter (ou gigue) est la variation de la latence. Lorsque la gigue est élevée, les paquets de données peuvent tarder à arriver par intermittence. Plus la gigue est faible, plus votre connexion est stable au niveau du temps de latence.

Voici un exemple de résultat :

Cette connexion fibre donne pratiquement tout son potentiel en débit descendant, mais elle est décevante en débit montant. Le ping et le jitter sont tous deux corrects.


Votre vitesse de connexion à Internet dépend de l’endroit où vous vous trouvez et de l’opérateur Internet choisi. Read more


Si votre ordinateur est équipé de plusieurs unités de masse, vous aimeriez certainement savoir laquelle est la plus rapide. Je vous propose pour cela d’utiliser le programme Parkdale. Read more


De nos jours, la quasi-totalité des processeurs disponibles sur le marché dispose d’au moins deux cœurs. Par défaut, Windows 7 affecte tous les cœurs à chacune des tâches en cours d’exécution, si bien qu’elles se partagent, plus ou moins équitablement, la puissance de calcul disponible. Imaginez que vous désiriez jouer tout en effectuant un encodage vidéo. Si le jeu montre des signes de faiblesse et si votre processeur est doté d’au moins deux cœurs, vous pouvez agir. Read more


Votre PC a trois ou quatre ans et il commence à montrer quelques signes de faiblesse : le démarrage est de plus en plus lent, certains programmes ont du mal à se lancer, le disque dur est proche de l’asphyxie…

Si la bête de course que vous avez achetée s’est transformée en un escargot, il est temps d’intervenir !

Cette vidéo va vous montrer comment redonner du punch à votre ordinateur, de façon logicielle et matérielle.

Pour aller plus loin, cliquez ici pour télécharger le eBook PC Booster maintenant !

 


Windows mémorise le temps de démarrage de l’ordinateur dans l’observateur d’événements. Dans cette rubrique, je vais vous montrer comment accéder à cette information.

Tapez observateur dans l’écran d’accueil, cliquez sur Paramètres puis sur Afficher les journaux d’évènements. Cette action affiche la fenêtre Observateur d’événements. Dans le volet gauche, développez tour à tour les dossiers Journaux des applications et des services, Microsoft, Windows puis Diagnostics-Performance, et cliquez sur Opérationnel. Un grand nombre d’informations est affiché dans la partie centrale de la fenêtre. Pour vous aider à y voir plus clair, cliquez sur Filtrer le journal actuel dans le volet droit. Sous l’onglet Filtrer, cochez la case Avertissement, tapez 100 dans la case où apparaît le texte <Tous les ID d’événements> et validez en cliquant sur OK.

Les éléments affichés dans la partie supérieure de la fenêtre correspondent aux derniers démarrages de l’ordinateur, classés dans un ordre inverse chronologique. Il suffit de cliquer sur le premier avertissement pour connaître le dernier temps de démarrage, en millisecondes. Si ce temps vous semble trop élevé, jetez un œil à la rubrique suivante pour débusquer les applications qui retardent le démarrage.