Médiaforma

All posts tagged démarrage

Si votre clavier est doté d’un pavé numérique, vous voudrez certainement l’activer automatiquement à chaque nouvelle session de Windows. Vous pourrez ainsi l’utiliser directement sans avoir à appuyer au préalable sur la touche Verr Num.

Cliquez sur Démarrer ou appuyez sur la touche Windows du clavier, tapez regedit et cliquez sur regedit, dans la partie supérieure du menu Démarrer. Si le contrôle de compte d’utilisateur se manifeste, validez l’exécution de l’éditeur du Registre en cliquant sur Oui. Dans le volet gauche, développez successivement les dossiers HKEY_USERS, .DEFAULT et Control Panel, puis cliquez sur Keyboard. Dans le volet droit, vous allez vous intéresser à la valeur InitialKeyboardIndicators :

Double-cliquez sur InitialKeyboardIndicators. Tapez 2 dans la zone de texte Données de la valeur et validez en cliquant sur OK :

Vous devez modifier une deuxième valeur dans le Registre.

Dans le volet gauche, développez successivement les dossiers HKEY_CURRENT_USER et Control Panel, puis cliquez sur Keyboard. Dans le volet droit, vous allez vous intéresser à la valeur InitialKeyboardIndicators :

Double-cliquez sur InitialKeyboardIndicators. Tapez 2 dans la zone de texte Données de la valeur et validez en cliquant sur OK :

Redémarrez l’ordinateur. La touche Verr Num devrait maintenant être active par défaut à chaque nouvelle session de Windows.


Cette rubrique va vous montrer comment créer un raccourci qui ouvre directement un dossier de vos unités de masse dans l’Explorateur de fichiers.

Cliquez du bouton droit sur une partie inoccupée du bureau, pointez Nouveau et cliquez sur Raccourci :

Une boîte de dialogue intitulée Créer un raccourci s’affiche. Nous allons supposer que vous voulez accéder au contenu du dossier data du disque F. Complétez la zone de texte Entrez l’emplacement de l’élément comme ceci puis cliquez sur Suivant :

Donnez un nom au raccourci. Par exemple “Dossier data sur disque F” et cliquez sur Terminer :

Une icône de raccourci est créée sur le bureau. Il vous suffit de double-cliquer dessus pour ouvrir le dossier choisi dans le raccourci :

Si vous le souhaitez, il est possible de modifier ce dossier en cliquant du bouton droit sur l’icône de raccourci et en sélectionnant Propriétés dans le menu :

Vous pouvez également épingler cette icône de raccourci au menu Démarrer ou à la barre des tâches. Cliquez du bouton droit sur l’icône de raccourci et choisissez Epingler à l’écran de démarrage ou Epingler à la barre des tâches dans le menu :


Par défaut, la fenêtre de l’Explorateur de fichiers s’ouvre dans une fenêtre non maximisée. Pour forcer son ouverture dans une fenêtre maximisée, cliquez du bouton droit sur l’icône de l’Explorateur de fichiers dans la barre des tâches. Dans le menu qui apparaît, cliquez du bouton droit sur l’Explorateur de fichiers et sélectionnez Propriétés dans le menu :

La boîte de dialogue Propriétés de l’Explorateur de fichiers s’affiche. Sous l’onglet Raccourci, dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, sélectionnez Agrandie dans la liste déroulante Exécuter, puis cliquez sur OK pour valider.

Il ne vous reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur pour prendre en compte le nouveau réglage.


Par défaut, un écran de verrouillage est affiché à chaque démarrage de Windows 10. Pour accéder à l’écran d’identification, vous devez faire défile vers le haut l’écran de verrouillage. Cette rubrique va vous montrer comment ne plus afficher l’écran de verrouillage.

Cliquez sur Démarrer, tapez regedit et cliquez sur regedit dans la partie supérieure du menu. Développez tour à tour les dossiers suivants dans le volet gauche de l’Editeur du Registre : HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Policies, puis Microsoft. Cliquez sur Windows. Si la clé Personnalization n’existe pas sous Windows, lancez la commande Nouveau/Clé dans le menu Edition. Tapez Personnalization et appuyez sur Entrée. Lancez la commande Nouveau/Valeur DWORD 32 bits dans le menu Edition. Donnez la valeur NoLockScreen à la nouvelle valeur.

Double-cliquez sur la valeur NoLockScreen et affectez-lui la donnée 1 :

Cliquez sur OK pour valider et fermez l’Editeur du Registre. Le nouveau réglage prendra effet dès le prochain démarrage de Windows.


Si votre clavier dispose d’un pavé numérique, la touche Verr num définit la fonction des touches du pavé numérique. Si Verr num est inactif, le pavé numérique peut être utilisé pour déplacer le point d’insertion, dans un document texte ou un tableur par exemple. Si Verr num est actif, les touches du pavé numérique donnent accès aux touches 0 à 9, aux opérateurs +, , * et / et à la touche Entrée.

Pour choisir l’état de la touche Verr Num au démarrage de l’ordinateur, le plus simple consiste à utiliser le Registre. Cliquez sur Démarrer, tapez regedit et cliquez sur regedit, dans la partie supérieure du menu. Développez les dossiers HKEY_USERS, .DEFAULT et Control Panel puis cliquez sur Keyboard. Double-cliquez sur InitialKeyboardIndicator. Affectez-lui :

  • 0 pour que la touche Verr Num soit inactive au démarrage ;
  • 2 pour que la touche Verr Num soit active au démarrage.

Puis cliquez sur OK pour confirmer.

Développez les dossiers HKEY_CURRENT_USER, puis Control Panel, puis cliquez sur Keyboard. Double-cliquez sur InitialKeyboardIndicator.

Affectez-lui :

  • 0 pour que la touche Verr Num soit inactive au démarrage ;
  • 2 pour que la touche Verr Num soit inactive au démarrage.

Puis cliquez sur OK pour confirmer.

Il ne vous reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur pour que la modification soit prise en compte.


Au démarrage de l’ordinateur, un écran de connexion s’affiche. Si vous avez opté pour un compte local ou un compte Microsoft lors de l’installation de Windows, entrez le mot de passe correspondant. Appuyez sur la touche Entrée du clavier ou cliquez sur la flèche à droite de la zone de saisie du mot de passe :

Quelques instants plus tard, vous avez accès au bureau de Windows :

Pour faciliter la connexion à Windows, vous pouvez également utiliser :

  • Un mot de passe image ;
  • Un code confidentiel.

Lorsque vous ouvrez une session Windows, l’écran de connexion vous propose d’utiliser l’option de connexion de la session précédente. Si vous voulez en changer, cliquez sur Options de connexion, puis sur une des trois icônes qui s’affichent pour choisir une connexion par un mot de passe image, un compte Microsoft ou un code PIN.


Si vous avez fait une mise à niveau vers Windows 10 depuis Windows 7, vous devez accorder une attention particulière à la façon dont vous vous identifiez au démarrage de l’ordinateur. Depuis la sortie de Windows 8, Microsoft encourage les utilisateurs à se connecter en utilisant un compte Microsoft et non un compte local. Certaines fonctionnalités de Windows 8 et de Windows 10 nécessitent un accès au cloud de Microsoft. Pour profiter de ces fonctionnalités, vous devez vous connecter à Windows en utilisant un compte Microsoft. En particulier, l’accès à OneDrive et au Windows Store n’est possible qu’aux utilisateurs connectés avec un compte Microsoft. D’autre part, pour pouvoir répercuter automatiquement les modifications effectuées dans l’interface de Windows sur tous vos appareils, la seule alternative est l’utilisation d’un compte Microsoft. Ces modifications vont de l’allure et du contenu du menu Démarrer jusqu’aux applications installées via le Windows Store en passant par les paramètres de Windows et des applications installées, et aussi les données manipulées par ces applications si elles ont été stockées dans OneDrive. Enfin, en utilisant un compte Microsoft, vous pouvez le restaurer en ligne.

Certains d’entre vous sont peut-être soucieux de leur intimité sur Internet. Si vous vous connectez à Windows avec un identifiant Microsoft, vous vous connectez également à la solution cloud de Microsoft. Cela signifie donc que le géant de Redmond sait quand vous vous connectez et d’où vous vous connectez. Si cela est vraiment insupportable pour vous, il est possible de créer un compte d’utilisateur local, en définissant un nom d’utilisateur et le mot de passe associé. Si vous optez pour cette alternative, les modifications effectuées dans l’interface de Windows ainsi que vos données personnelles ne seront pas synchronisées sur vos différents matériels. A vous de peser le pour et le contre et de choisir la meilleure solution en ce qui vous concerne …