Médiaforma

All posts tagged créer

Sélectionnez l’onglet Accueil dans le ruban, puis cliquez sur Nouveau message électronique dans le groupe Nouveau. Une fenêtre de création de message est immédiatement affichée. Tapez l’adresse du destinataire dans la zone A, l’objet du message dans la zone Objet et le texte du message dans la section inférieure.

L’adresse dans la zone A peut être saisie manuellement ou choisie dans le module Contacts. Dans ce cas, cliquez sur le bouton A et double-cliquez sur un contact dans la liste.

Si une copie du mail doit être envoyée à une autre personne, entrez son adresse dans le champ Cc (copie carbone). Là encore, vous pouvez taper manuellement l’adresse du correspondant ou cliquer sur le bouton Cc pour choisir l’adresse dans le module Personnes.

Si vous ne voulez pas que le destinataire principal du message soit au courant que d’autres personnes l’ont également reçu, il vous suffit d’inscrire les adresses des destinataires secondaires dans la zone Cci (copie carbone invisible). Si cette zone n’est pas affichée, sélectionnez l’onglet Options dans le ruban, puis cliquez sur l’icône Cci dans le groupe Afficher les champs.

Cliquez sur l’icône Envoyer pour fermer la fenêtre de création de message et placer le message dans la boîte d’envoi, ou l’envoyer immédiatement si ce mode de fonctionnement a été défini dans les options d’Outlook.


Pour créer un nouveau document vierge, le plus simple est d’utiliser le raccourci clavier Ctrl + N.

Si vous voulez créer un nouveau document basé sur un modèle, basculez sur l’onglet Fichier, cliquez sur Nouveau dans la partie gauche de la fenêtre, puis double-cliquez sur un modèle disponible.

Si les modèles proposés par défaut ne vous conviennent pas, vous pouvez accéder à de nombreux autres modèles en ligne. Donnez des précisions sur le modèle recherché dans la zone de texte Rechercher modèles en ligne et appuyez sur la touche Entrée. Ici par exemple, nous voulons écrire un CV. Il suffit de taper CV dans la zone de recherche et d’appuyer sur Entrée. De nombreux modèles de CV sont alors proposés. Il suffit de choisir celui qui correspond le mieux et de le remplir avec vos propres informations.


De nombreux masques sont fournis avec PhotoFiltre, mais vous éprouverez peut-être le besoin de créer vos propres masques. Par exemple pour marquer vos photos. Je vais vous montrer comment procéder dans cette rubrique.

Commencez par créer une nouvelle image avec la commande Nouveau dans le menu Fichier. Définissez une nouvelle image de 1000 pixels sur 1000 en 72 pixels par pouce et choisissez un fond blanc. Pour cela, décochez la case Transparence automatique et choisissez la couleur blanche dans la liste déroulante Fond.

Photofiltre - Créer ses propres masques 1

Je vous propose de créer un cadre à l’intérieur de l’image et d’inscrire votre nom ou votre marque dans la partie inférieure droite du cadre.

Lancez la commande Tout sélectionner dans le menu Sélection ou appuyez sur Ctrl + A. Lancez la commande Contracter dans le menu Sélection et choisissez la distance entre le bord de l’image et l’endroit où sera affiché le cadre.

Photofiltre - Créer ses propres masques 2

Lancez la commande Contour et remplissage dans le menu Edition. La boîte de dialogue Contour et remplissage s’affiche.

Photofiltre - Créer ses propres masques 3

Cochez la case Aperçu direct pour avoir un avant-goût du résultat dans l’image .Cochez la case Contour. Choisissez la couleur noire dans la liste déroulante Couleur. Choisissez la largeur du trait dans la zone de texte Largeur. Lorsque le cadre a l’allure souhaitée, cliquez sur OK pour l’insérer dans l’image.

Déroulez le menu Calque, pointez Nouveau et cliquez sur Texte. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier Ctrl + T ou cliquer sur l’icône Texte de la barre d’outils. La boîte de dialogue Texte s’affiche. Choisissez une police et une taille de caractères. Sélectionnez la couleur noire dans la liste déroulante Couleur et tapez votre signature. Dans cet exemple, nous allons insérer le signe de copyright dans la signature. Pour cela :

  1. Cliquez sur Table des caractères.
  2. Sélectionnez la même police que celle qui a été choisie dans la boîte de dialogue Texte.
  3. Sélectionnez le caractère ©.
  4. Cliquez sur Sélectionner, sur Copier puis fermez la table des caractères.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer dans la zone Saisie et à appuyer sur Ctrl + V pour insérer le signe de copyright. Complétez le texte en utilisant le clavier puis cliquez sur OK pour insérer le texte dans un nouveau calque :

Photofiltre - Créer ses propres masques 4

Déplacez le texte vers la partie inférieure droite de l’image. Basculez sur l’arrière-plan en cliquant sur la vignette Fond. Choisissez l’outil Sélection dans la palette d’outils et la forme Rectangle. Tracez un rectangle autour de la zone à effacer et appuyez sur la touche Suppr du clavier. Le cadre est maintenant brisé. Sélectionnez le calque de texte et déplacez le texte au niveau du cadre.

Enregistrez le masque dans le dossier Masks de Photofiltre. Pour cela, lancez la commande Enregistrer sous dans le menu Fichier. Déplacez-sur le disque où Windows est installé. Double-cliquez sur Program Files (sur un système 32 bits) ou sur Program Files (x86) sur un système 64 bits. Double-cliquez sur PhotoFiltre 7 puis sur Masks. Donnez un nom au masque, cliquez sur Enregistrer puis sur Oui.

Voyons maintenant comment appliquer ce masque à une image. Lancez la commande PhotoMasque dans le menu Filtre. La boîte de dialogue PhotoMasque s’affiche. Cochez la case Aperçu direct. Cliquez sur la zone de texte Masque et sélectionnez le masque que vous venez de créer. Sélectionnez Couleur dans la liste déroulante Mode. Choisissez son opacité et sa couleur en vous aidant de l’aperçu dans l’image.

Photofiltre - Créer ses propres masques 5

Cliquez enfin sur OK pour appliquer le masque à l’image.

Photofiltre - Créer ses propres masques 6


Si les formes proposées par PhotoFiltre ne sont pas suffisantes, vous pouvez facilement en créer d’autres. A titre d’exemple, nous allons créer une forme à partir de cette photo de perroquet.

Photofiltre - Créer une forme 1

Dans un premier temps, nous allons isoler le perroquet du reste de l’image.

Sélectionnez l’outil Baguette magique dans la palette d’outils. Choisissez une tolérance de 100 dans la zone de texte Tolérance. Cliquez dans la zone qui entoure le perroquet. La sélection n’est pas aussi étendue que nous aurions pu l’espérer. Il va falloir la compléter en cliquant sur d’autres endroits dans l’arrière-plan.

Photofiltre - Créer une forme 2

Maintenez la touche Ctrl du clavier enfoncée et cliquez pour compléter la sélection. Maintenant, la sélection est trop étendue.

Photofiltre - Créer une forme 3

Affectez la valeur 50 au paramètre Tolérance. Maintenez la touche Alt du clavier enfoncée et cliquez sur les zones à exclure de la sélection. Lorsque le perroquet est bien détouré, lancez la commande Inverser dans le menu Sélection. Maintenant, le perroquet est détouré :

Il ne vous reste plus qu’à enregistrer la sélection dans le dossier Sélections de PhotoFiltre. Pour cela, lancez la commande Enregistrer la forme dans le menu Sélection. Le dossier Sélections est automatiquement choisi. Donnez un nom à la forme et validez en cliquant sur Enregistrer :

Photofiltre - Créer une forme 4

Vous pouvez utiliser cette forme au même titre que les formes prédéfinies livrées avec PhotoFiltre. Ouvrez une image, lancez la commande Charger une forme dans le menu Sélection, choisissez la forme Perroquet et validez. La forme Perroquet est insérée dans l’image. A vous de lui appliquer le traitement souhaité.

Photofiltre - Créer une forme 5


Nous allons créer un service Web ultra simple qui retourne l’heure UTC.

Dans un premier temps, nous définissons la classe horloge qui contient une seule méthode publique nommée heure(). Cette méthode retourne l’heure au format UTC, en utilisant la fonction date() :

<?php
  class horloge{
    public function heure(){
      return date("e H:i:s");
    }
  }

Le service Web va reposer sur la classe horloge. Pour le mettre en place, quelques instructions PHP suffisent :

try
{
  $server = new SoapServer(null, array('uri' => 'http://localhost/POO/horloge.class.php'));
  $server->setClass("horloge");
  $server->handle();
}
catch(Exception $e)
{
  echo "Exception: " . $e;
}
?>

Dans un premier temps, l’objet SoapServer $server est créé, en précisant l’adresse URI du service :

$server = new SoapServer(null, array(‘uri’ => ‘http://localhost/POO/horloge.class.php’));

La syntaxe de l’instanciation d’un l’objet SoapServer se trouve ici : http://www.php.net/manual/en/soapserver.soapserver.php.

Cinq syntaxes sont possibles. Les quatre premières utilisent un fichier WSDL (Web Service Description Language). La cinquième syntaxe n’utilise pas de fichier WSDL. Elle pointe vers l’URI de la classe utilisée pour définir le service Web. Nous utiliserons cette syntaxe. Ici, la classe est stockée dans le fichier horloge.class.php, qui se trouve dans le dossier POO du serveur Web local.

L’instruction suivante indique au serveur le nom de la classe qui gère les requêtes SOAP :

$server->setClass("horloge");

Enfin, la dernière instruction s’occupe de toutes les tâches nécessaires pour gérer les requêtes SOAP :

$server->handle();

L’instanciation de l’objet SoapServer se fait à l’intérieur d’une instruction try. Si une erreur se produit, elle est capturée par l’instruction catch et affichée sur l’écran avec une instruction echo :

  catch(Exception $e)
  {
    echo "Exception: " . $e;
  }

Le service est entièrement défini. Sauvegardez-le sous le nom horloge.class.php et sauvegardez-le dans le dossier c:\wamp\www\POO\.


Dans cette rubrique, vous allez apprendre à convertir des photos numériques en icônes. Vous pourrez ensuite affecter ces icônes à vos applications préférées, comme indiqué dans la rubrique Modifier l’icône d’un raccourci (https://www.mediaforma.com/modifier-licone-dun-raccourci/).

Rendez-vous sur la page http://www.clubic.com/telecharger-fiche33072-icofx.html, téléchargez et installez l’application IcoFX 1.6.4. Il existe des versions plus récentes, mais elles sont payantes. La version 1.6.4 fera parfaitement l’affaire en ce qui nous concerne.

Une fois l’application installée, cliquez sur Démarrer, tapez icofx dans la zone de texte Rechercher et cliquez sur IcoFX, dans la partie supérieure gauche du menu Démarrer pour lancer l’application. Ouvrez l’image à convertir en icône avec la commande Import Image dans le menu File. Choisissez le nombre de couleurs et la taille de l’icône. Ici par exemple, l’icône utilisera 256 couleurs et aura une taille de 48×48 pixels.

Cliquez sur OK. Plusieurs réglages sont accessibles dans la boîte de dialogue Advanced Import :

  • Le groupe d’options Selection Size détermine la taille de la sélection : l’option Fixed dessine un rectangle de sélection de taille fixe, comprise entre 16×16 pixels et 256×256 pixels. Déplacez ce rectangle sur l’image pour choisir la zone à utiliser. L’option Custom vous permet de choisir la taille de la sélection en agissant sur les poignées de redimensionnement.
  • Le groupe d’options Action indique si l’image doit être redimensionnée ou découpée.
  • Enfin, le groupe Transparency permet de définir une couleur de transparence pour l’icône.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur OK pour obtenir l’icône et à lancer la commande Save As dans le menu File pour sauvegarder l’icône sur votre disque dur.


Les formats d’image GIF et PNG permettent de définir une couleur de transparence. Vous pourrez ainsi superposer deux images en faisant en sorte que celle qui se trouve en avant-plan s’intègre parfaitement à celle qui se trouve en arrière-plan. Dans cette rubrique, je vais vous montrer comment obtenir cet effet :

Si le logiciel Photofiltre n’est pas encore installé sur votre ordinateur, rendez-vous sur la page http://www.photofiltre-studio.com/download.htm et installez-le.

Lancez Photofiltre en tapant photofiltre dans la zone de texte Rechercher du menu Démarrer. Ouvrez le fichier pour lequel vous voulez créer une couleur de transparence. Assurez-vous que ce fichier est au format GIF ou PNG, sans quoi, vous ne pourrez pas définir une couleur de transparence. Sélectionnez l’outil Baguette magique et cliquez sur la zone blanche qui entoure l’image. Cette zone est maintenant sélectionnée. Déroulez le menu Image, pointez Transparence automatique et cliquez sur Région intérieure à la sélection. Cette simple commande rend l’arrière-plan de l’image transparent. Sauvegardez l’image ainsi modifiée en lui donnant un autre nom. Ici, nous choisissons le nom chat-transparent.png.

Il ne reste plus qu’à écrire quelques lignes de HTML pour superposer le chat et l’arrière-plan.

La ligne 8 met en place l’image d’arrière-plan et l’affiche en haut et à gauche de la fenêtre du navigateur.

La ligne 9 affiche le chat au-dessus de l’arrière-plan. Pour ceux qui n’auraient pas suivi les rubriques précédentes, l’attribut z-index définit l’ordre de superposition des éléments. Plus sa valeur est grande, plus l’élément se trouve en avant-plan. Ici, le z-index du chat vaut 2 et celui de l’arrière-plan vaut 1 : le chat se trouve dont devant l’arrière-plan. Les coordonnées top et left sont initialisées à 80px et 40px pour centrer le chat sur l’arrière-plan.