Médiaforma

All posts in photofiltre7

La fenêtre de PhotoFiltre est très classique. Elle est composée d’un système de menus, d’une barre d’outils, d’une palette d’outils, d’une barre d’état et d’une zone de travail centrale.

La fenêtre de Photofiltre 1

La barre d’outils est affichée en permanence à l’extrémité supérieure de la fenêtre, juste en dessous du système de menus. Elle contient des raccourcis vers les fonctions les plus courantes : Nouveau, Ouvrir, Enregistrer, Imprimer, Numériser une image (si un scanner compatible TWAIN est connecté à votre ordinateur), Défaire et Refaire pour annuler et pour répéter la dernière action. Nous reviendrons sur les nombreuses autres icônes de la barre d’outils dans les autres rubriques de cette formation.

La fenêtre de Photofiltre 2

La palette d’outils est ancrée au bord droit de la fenêtre. Elle se divise en trois zones.

La fenêtre de Photofiltre 3

La zone supérieure permet de sélectionner les couleurs affectées aux boutons gauche et droit de la souris. Ces couleurs peuvent être inversées en cliquant sur la flèche à double extrémités. Pour affecter une autre couleur à un des boutons de la souris, il vous suffit de cliquer avec ce bouton sur le nuancier ou sur la palette prédéfinie. Si nécessaire, vous pouvez remplacer la palette par un nuancier pour accéder à un plus grand nombre de couleurs. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur les boutons Précédent et Suivant affichés sous le nuancier.

La fenêtre de Photofiltre 4

Enfin, vous pouvez également cliquer sur les carrés qui représentent les deux boutons de la souris pour accéder à un nuancier donnant accès à 16 millions de couleurs. Choisissez une couleur dans le nuancier et ajustez la quantité de blanc ou de noir dans la couleur en ajustant le curseur. Si vous les connaissez, vous pouvez également entrer la teinte, la saturation et la luminance de la couleur ou ses composantes Rouge, Vert et Bleu. Enfin, pour retrouver facilement une couleur, vous pouvez la mémoriser dans la palette de couleurs personnalisées en cliquant sur Ajouter aux couleurs personnalisées.

La fenêtre de Photofiltre 5

La partie centrale de la palette d’outils donne accès aux outils de travail. Nous y reviendrons en détail dans les autres rubriques de cette formation.

Enfin, la partie inférieure de la palette d’outils donne accès aux options de l’outil de travail sélectionné. Par exemple, si vous choisissez l’outil Sélection, vous pouvez définir la forme de la sélection : rectangulaire, elliptique, rectangulaire à coins arrondis, losange, etc.

La zone de travail peut contenir plusieurs images, mais une seule est active à un moment donné. On dit qu’elle a “le focus”. C’est sur elle que seront appliquées les actions effectuées avec les outils de la palette d’outils, les raccourcis de la barre d’outils et les commandes de menu.

Enfin, la barre d’état affiche des informations textuelles liées à l’image qui a le focus : sa taille, le nombre de couleurs accessibles (ici 16 millions) ainsi que les coordonnées du pointeur de la souris. Le point en haut et à gauche de l’image a pour coordonnées 0, 0 et le point en bas à droite a pour coordonnées la largeur de l’image moins un et la hauteur de l’image moins un.

La fenêtre de Photofiltre 6


PhotoFiltre 7 est librement téléchargeable sur le site http://www.photofiltre-studio.com/pf7.htm. Choisissez la dernière version en date avec installeur et demandez l’exécution du programme. Ici, la manipulation est effectuée dans le navigateur Internet Explorer 10 sous Windows 8, mais tous les autres navigateurs offrent (à quelques détails près) les mêmes possibilités.

Une fois l’analyse de sécurité terminée, l’Assistant d’installation se lance. Cliquez sur Suivant, lisez et acceptez les termes de la licence d’utilisation de PhotoFiltre et cliquez sur Suivant. Choisissez le dossier d’installation de l’application (le dossier proposé par défaut est généralement convenable). Cliquez sur Suivant. Si votre ordinateur fonctionne sous Windows 8, l’écran suivant ne vous concerne pas car le menu Démarrer n’existe plus. Par contre, si votre ordinateur fonctionne sous Windows 7, Vista ou XP, choisissez le dossier dans lequel apparaitra l’application dans le menu Démarrer, puis cliquez sur Suivant.

Dans la prochaine étape, l’Assistant vous propose d’installer la barre d’outils Ask dans votre navigateur. Je vous conseille de refuser cette installation, qui ne ferait que ralentir votre navigateur. Décochez la case Installez la barre d’outils Ask et faites d’Ask votre moteur de recherche puis cliquez sur Suivant.

Télécharger et installer Photofiltre 7

Laissez la case Créer un lien PhotoFiltre sur le bureau cochée puis cliquez sur Installer. Quelques instants plus tard, PhotoFiltre est installé sur votre ordinateur. Cliquez sur Fermer pour y accéder.


PhotoFiltre est un logiciel de retouche d’images très complet. Il est proposé en Freeware pour une utilisation privée à but non lucratif. Si vous en faites une utilisation professionnelle, vous devez faire l’acquisition d’une licence de PhotoFiltre Studio. Cette version est plus évoluée que PhotoFiltre 7, mais tout ce qui sera dit dans cette formation s’y applique également.

PhotoFiltre 7 gère les calques, la transparence de la couche alpha, donne accès à des pinceaux personnalisables, à un module d’automatisation et permet d’appliquer des filtres prédéfinis à vos images. Très simple à utiliser, il s’adresse à un public qui va du parfait débutant à l’amateur éclairé. Quel que soit votre niveau dans le traitement d’images et de photos, vous apprécierez sans nul doute PhotoFiltre 7…


Comment installer des plugins dans PhotoFiltre ?

Vous avez vu dans cette formation qu’il était possible d’installer des plugins pour compléter les fonctions de base de PhotoFiltre. Tous les plugins n’ont pas été abordés. Si vous voulez en essayer d’autres, il vous suffit d’aller sur la page http://www.photofiltre-studio.com/plugins/plugins.htm :

La technique à utiliser est toujours la même : cliquez sur le nom d’un plugin pour télécharger le fichier ZIP correspondant. Dézipez-le, copiez le fichier pfl dans le sous-dossier Plugins du dossier dans lequel PhotoFiltre a été installé. Par défaut, il s’agit du dossier c:\Program Files (x86)\PhotoFiltre 7\Plugins. Redémarrez PhotoFiltre pour prendre en compte le nouveau filtre.

Faciliter l’accès aux plugins dans PhotoFiltre

Si vous avez installé plusieurs plugins dans PhotoFiltre, vous pouvez faciliter leur accès en affichant la barre des modules. Dans un premier temps, lancez la commande Préférences dans le menu Outils. La boîte de dialogue Préférences s’affiche. Sélectionnez Barre de modules externes dans la liste déroulante supérieure et cochez les cases des modules que vous voulez rendre accessibles dans la barre des modules. Cliquez alors sur OK pour valider votre choix :

Fermez puis redémarrez PhotoFiltre. Lancez la commande Barre des modules dans le menu Affichage, de telle sorte qu’une marque de sélection s’affiche devant l’entrée Barre des modules :

Créez une nouvelle image ou ouvrez une image existante. Comme vous pouvez le constater, les plugins sélectionnés dans la boîte de dialogue des préférences sont maintenant accessibles dans la barre des modules, affichée dans la partie gauche de la fenêtre :


En photographie, on dit qu’il y a « contre-jour » lorsque la lumière qui éclaire le sujet se trouve derrière-lui. Si le contre-jour est total, le sujet est entièrement sombre et il n’y a rien à faire pour améliorer la photo. Par contre, si le contre-jour n’est pas trop marqué, vous allez pouvoir utiliser PhotoFiltre pour retrouver quelques détails dans la zone sombre.

Nous allons partir d’un paysage éclairé par un soleil couchant :

Commencez par dupliquer le calque avec la commande Dupliquer dans le menu Calque. Le calque 1 est automatiquement sélectionné.

Le ciel étant quasiment uniforme, vous allez utiliser l’outil Baguette magique pour le sélectionner. Cliquez sur Baguette magique dans la palette d’outils. Sélectionnez une tolérance élevée (80 par exemple), puis cliquez sur le ciel. Appuyez sur la touche Suppr du clavier pour supprimer le ciel dans le calque 1.

Sélectionnez l’outil Gestionnaire de calques dans la palette d’outils, puis choisissez Superposition dans la liste Mode de la palette d’outils. L’amélioration des détails est immédiate :

Si un halo blanc apparaît autour des arbres, vous pouvez le diminuer en agissant sur l’opacité du calque 1 :


Cette section va vous montrer comment insérer un filigrane sur une photo pour indiquer sa provenance. Vous pouvez pour cela utiliser un texte ou une image quelconque. A titre d’exemple, nous allons utiliser une marque de copyright texte.

Ouvrez la photo que vous voulez marquer. Cliquez sur l’outil Texte dans la barre d’outils supérieure. La boîte de dialogue Texte s’affiche. Définissez le texte de copyright dans la zone Saisie. Si nécessaire, cliquez sur Table des caractères pour accéder à des caractères qui ne se trouvent pas sur le clavier. La boîte de dialogue Table des caractères s’affiche. Ici par exemple, nous double-cliquons sur le signe Copyright puis sur le bouton Copier pour placer ce caractère dans le presse-papiers :

Le caractère Copyright est inséré dans la zone de texte Saisie par le raccourci clavier Contrôle + V. Il est complété par un peu de texte.

Définissez les caractéristiques du texte : police, taille, attributs, couleur et angle. Ici, le texte utilisera la police Arial gras 70 points et sera affiché en blanc.

Cliquez sur OK pour insérer le texte dans l’image. Sélectionnez l’outil Gestionnaire de calques dans la palette d’outils et définissez l’opacité du calque : 20% par exemple. Il ne vous reste plus qu’à positionner le filigrane sur l’image à l’aide de la souris, en maintenant le bouton gauche enfoncé.

Lancez la commande Enregistrer dans le menu Fichier ou appuyez sur Contrôle + S. Une boîte de dialogue indique que le format de l’image (ici jpg) ne gère pas les calques. Cliquez sur Oui pour continuer. L’image sera automatiquement aplatie :

Une autre boîte de dialogue vous demande de choisir les paramètres de l’image jpg : compression, format, niveaux de gris, etc.. Faites votre choix et cliquez sur OK pour enregistrer la photo.


Cette section va vous montrer comment créer une planche contact des images contenues dans un dossier quelconque.

Téléchargez le fichier http://www.photofiltre-studio.com/plugins/plugins/ContactSheet.zip.

Dézipez ce fichier et copiez le fichier ContactSheet.pfl dans le sous-dossier Plugins du dossier dans lequel PhotoFiltre a été installé. Par défaut, il s’agit du dossier c:\Program Files (x86)\PhotoFiltre 7\Plugins. Redémarrez PhotoFiltre pour prendre en compte le nouveau filtre.

Déroulez le menu Outils, pointez l’entrée Module externe et cliquez sur Planche contact. La boîte de dialogue Planche contact s’affiche :

Désignez le dossier dans lequel se trouvent les images dans la zone de texte Dossier. Par défaut, toutes les images de ce dossier seront insérées dans la planche contact. Cependant, vous pouvez demander que seules les photos d’un certain type soient utilisées à l’aide de la liste déroulante Format. Vous pouvez également cocher la case Sélection personnalisée. Dans ce cas, maintenez la touche Contrôle du clavier enfoncée et sélectionnez les images à insérer dans la planche contact en cliquant autant de fois que nécessaire sur les fichiers listés dans la zone de liste Images.

Indiquez le nombre de lignes et de colonnes de la planche contact, choisissez une couleur de fond et un style de planche contact.

Définissez les dimensions des vignettes et les informations que vous voulez afficher sous chacune d’entre elles.

Définissez les caractéristiques du texte : police, taille et couleur. Et enfin, si cela vous est nécessaire, définissez le texte qui s’affichera dans la partie supérieure et/ou inférieure des pages de la planche contact.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur OK pour créer la planche contact :

La planche contact peut alors être sauvegardée sous la forme d’une image avec la commande Enregistrer dans le menu Fichier ou imprimée avec la commande Imprimer dans le menu Fichier.