Médiaforma

All posts tagged affichage

Le ruban est composé de plusieurs onglets qui donnent accès aux commandes les plus pertinentes dans chacun des domaines de travail de l’application. A l’intérieur des différents onglets onglet, les commandes sont regroupées dans plusieurs catégories appelés groupes.

Les onglets par défaut ont pour nom Fichier, Accueil, Envoi/Réception, Dossier et Affichage.

L’onglet Fichier donne accès à la vue Backstage, qui regroupe de nombreuses fonctions telles que le paramétrage des comptes e-mail, la gestion des règles et alertes, l’impression des messages et le paramétrage d’Outlook.

L’onglet Accueil donne accès aux commandes les plus courantes : nouveau message, rendez-vous, réunion, contact ou tâche, actions rapides, déplacements, règles, indicateurs, etc.

L’onglet Envoi/Réception rassemble les commandes liées à l’envoi et la réception d’e-mails.

L’onglet Dossier permet de créer de nouveaux dossiers, mais aussi de copier, nettoyer et supprimer des dossiers existants.

Enfin, l’onglet Affichage permet de personnaliser l’affichage dans la fenêtre d’Outlook.

Comme nous le verrons dans un autre sujet, Outlook 2016 vous permet aussi de créer vos propres onglets afin de regrouper les commandes que vous utilisez le plus fréquemment.


Le ruban est composé de plusieurs onglets qui permettent d’accéder aux commandes les plus pertinentes dans chacun des domaines de travail de l’application. Dans chaque onglet, les commandes sont regroupées dans différentes catégories appelés groupes.

Les onglets par défaut ont pour nom Fichier, Accueil, Insertion, Mise en page, Formules, Données, Révision, Affichage et Équipe.

L’onglet Fichier donne accès à la vue Backstage, qui regroupe de nombreuses fonctions telles que l’ouverture, la clôture, l’enregistrement, l’impression et le partage de classeurs.

L’onglet Accueil rassemble les commandes les plus courantes : gestion du presse-papier, des polices, de l’alignement, des nombres, de la mise en forme des cellules, des styles et des outils d’édition.

L’onglet Insertion permet d’insérer différents éléments dans un classeur : des tableaux, des illustrations, des graphiques, des liens hypertextes, des zones de texte, etc.

L’onglet Mise en page contient tous les contrôles nécessaires pour mettre en forme vos feuilles de calcul.

L’onglet Formules donne accès à tout ce dont vous avez besoin pour créer des formules : une bibliothèque de fonctions, un gestionnaire de noms et un outil d’audit de formules.

L’onglet Données permet d’utiliser, de trier, de filtrer, de valider, de grouper et de dissocier des données provenant de sources externes.

L’onglet Révision est utilisé dans le cadre d’un travail en équipe. Il donne accès à des outils de vérification, permet d’ajouter des commentaires, de limiter l’accès à certaines cellules et bien d’autres choses encore.

Enfin, l’onglet Affichage permet de choisir le mode d’affichage du classeur, d’afficher ou de cacher la barre de formules, le quadrillage et les en-têtes, de choisir un niveau de zoom et de gérer les fenêtres ouvertes.

Comme nous le verrons dans une autre rubrique, Excel 2016 permet de créer vos propres onglets pour regrouper les commandes les plus fréquemment utilisées en un seul emplacement.


Lorsque vous cliquez sur une cellule qui contient une formule, cette dernière apparaît en clair dans la barre de formule. Dans certains cas, il peut être utile de ne pas afficher la formule dans la barre de formule. Pour ce faire :

  1. Sélectionnez la cellule qui contient la formule à dissimuler.
  2. Basculez sur l’onglet Accueil dans le ruban.
  3. Cliquez sur l’icône Format dans le groupe Cellules, puis choisissez Format de cellule dans le menu.
  4. Sélectionnez l’onglet Protection dans la boîte de dialogue Format de cellule.
  5. Cochez la case Masquée puis cliquez sur OK.
  6. Cliquez sur l’icône Format et choisissez Protéger la feuille dans le menu.
  7. Assurez-vous que la case Protéger la feuille et le contenu des cellules verrouillées est cochée puis cliquez sur OK.

A partir de maintenant, la formule n’est plus affichée dans la barre de formule.

Si vous décidez de réafficher la formule, cliquez sur l’icône Format dans le groupe Cellules et sélectionnez Ôter la protection de la feuille dans le menu. Vous pouvez également enlever le masque sur la cellule. Cliquez sur l’icône Format dans le groupe Cellules, puis choisissez Format de cellule dans le menu. Sélectionnez l’onglet Protection dans la boîte de dialogue Format de cellule, décochez la case Masquée puis cliquez sur OK.


La fonction printf() permet d’afficher des données mises en forme :

printf(format, el1, el2, …, elN);

Où :

  • format est une chaîne qui contient une ou plusieurs directives de mise en forme, comme indiqué dans le tableau ci-après
  • les elI sont les éléments qui doivent être mis en forme par les directives données dans le premier paramètre.

Voici les principales directives de mise en forme utilisables.

Directive de mise en forme Effet
%b L’argument est traité comme un entier et affiché en binaire
%c L’argument est traité comme un entier et affiché en tant que code ASCII
%d L’argument est traité comme un entier et affiché en entier base 10 signé
%e L’argument est traité comme une notation scientifique
%E Identique à %e, mais affiché en majuscules
%u L’argument est traité comme un entier et affiché en entier base 10 non signé
%f L’argument est traité comme un nombre à virgule flottante (type float) et affiché comme tel, en tenant compte de la locale
%F L’argument est traité comme un nombre à virgule flottante (type float) et affiché comme tel, sans tenir compte de la locale
%g Equivalent à %e et %f
%G Equivalent à %E et %F
%o L’argument est traité comme un entier et affiché en octal
%s L’argument est traité et affiché comme une chaîne de caractères
%x L’argument est traité comme un entier et affiché en hexadécimal, avec les lettres en minuscules
%X L’argument est traité comme un entier et affiché en hexadécimal, avec les lettres en majuscules

 

Voyons quelques exemples de code.

<?php
  $entier = 125;
  $flottant = 12.45;
  $chaine = "Ceci est une chaîne";

  printf("125 affiché en binaire : %b<br>",$entier);
  printf("125 interprété comme un code ASCII : %c<br>",$entier);
  printf("125 affiché en octal : %o<br>",$entier);
  printf("125 affiché en hexadécimal : %x<br>",$entier);
  printf("12.45 affiché en notation scientifique : %e<br>",$flottant);
  printf("12.45 affiché en nombre à virgule flottante : %f<br>",$flottant);
?>

Exécutons ce code dans WampServer. Voici le résultat :


Pour modifier la résolution de l’écran et/ou la taille des éléments affichés sur l’écran, cliquez du bouton droit sur une zone inutilisée du Bureau et sélectionnez Résolution d’écran dans le menu. Si deux ou plusieurs écrans sont connectés à votre ordinateur, sélectionnez celui qui doit être paramétré.

Choisissez la résolution dans la liste déroulante Résolution.

Si nécessaire, cliquez sur Rendre le texte et d’autres éléments plus petits ou plus grands afin de modifier la taille des éléments qui sont affichés sur l’écran. Sous Modifier la taille de tous les éléments, utilisez le curseur pour choisir la taille des éléments affichés sur l’écran.

Si les réglages proposés ne sont pas suffisants, cochez la case Me laisser choisir un niveau de mise à l’échelle pour tous mes affichages, puis cliquez sur Options de dimensionnement personnalisé. Vous pourrez ainsi définir vos propres réglages.

Si vous le souhaitez, les modifications de taille peuvent ne concerner que le texte. Décochez la case Me laisser choisir un niveau de mise à l’échelle pour tous mes affichages, puis utilisez les deux listes déroulantes sous Modifier uniquement la taille du texte pour ajuster la taille du texte dans les barres de titre, les menus, les boîtes de message, etc.

Cliquez sur Appliquer pour prendre en compte les modifications. Ces dernières s’appliqueront aux deux interfaces de Windows 8.


Par défaut, l’écran d’accueil donne accès à un groupe restreint d’applications Modern UI. Pour afficher les icônes de toutes les applications (Modern UI et bureau), rendez-vous sur le bureau, cliquez du bouton droit sur la barre des tâches et sélectionnez Propriétés dans le menu. La boîte de dialogue Propriétés de la barre des tâches et de la navigation s’affiche. Basculez sur l’onglet Navigation, cochez la case Montrer automatiquement l’affichage Applications lorsque j’accède à l’accueil et validez en cliquant sur OK.

Maintenant, toutes les applications sont directement accessibles dans l’écran d’accueil. A vous de choisir le mode d’affichage avec lequel vous êtes le plus à l’aise :


ClearType est une technique mise au point par Microsoft qui vise à l’amélioration de l’affichage du texte sur l’écran. Elle permet en particulier d’obtenir sur les écrans plats une netteté proche de celle de l’impression sur papier.

Pour savoir si cette fonctionnalité est activée sur votre ordinateur et si nécessaire, pour l’activer, cliquez sur Démarrer, tapez cleartype et cliquez sur Ajuster le texte ClearType. La boîte de dialogue Optimiseur d’affichage du texte ClearType s’affiche :

Si la case Activer ClearType est cochée, cela signifie que cette fonctionnalité est active. Cependant, vous pouvez peut-être améliorer son efficacité. Cliquez sur Suivant. Si plusieurs écrans sont reliés à l’ordinateur, vous pouvez ajuster la fonctionnalité sur chacun ou sur un seul d’entre eux :

Le cas échéant, choisissez une option et cliquez sur Suivant.

Dans les écrans suivants, vous devrez choisir le texte qui, selon vous est le plus lisible :

Une fois tous les écrans de paramétrages passés en revue et ajustés à votre convenance, vous devriez constater une amélioration immédiate de la lisibilité du texte sur vos écrans.