Médiaforma

All posts tagged ruban

Pour trouver le raccourci clavier qui correspond à une icône dans le ruban, appuyez puis relâchez la touche Alt. De petites lettres apparaissent dans le ruban. Appuyez sur la touche qui correspond à l’onglet que vous souhaitez sélectionner. En fonction de votre frappe, une ou plusieurs autres lettres apparaissent. Appuyez sur les touches correspondant à la fonction que vous souhaitez atteindre.

Par exemple, pour activer l’icône Centrer, dans le groupe Paragraphe, sous l’onglet Accueil, vous pouvez appuyer et relâcher tour à tour les touches Alt, L, G puis C.


Le ruban est composé de plusieurs onglets. Chacun d’entre eux donne accès à diverses fonctionnalités représentées par des icônes, des zones de texte, des listes déroulantes et d’autres types de contrôles. Dans chaque onglet, les commandes sont regroupées en plusieurs catégories, appelées groupes.

Les onglets affichés par défaut sont les suivants : Fichier, Accueil, Insertion, Création, Disposition, Références, Publipostage, Révision et Affichage :

  • L’onglet Fichier permet d’accéder à la vue Backstage, dans laquelle des fonctions telles que l’ouverture, la fermeture, l’enregistrement, l’impression et le partage du document en cours d’édition sont disponibles.
  • L’onglet Accueil permet d’accéder aux commandes les plus courantes : gestion du presse-papier, polices de caractères, paragraphes et styles de mise en forme, recherche, remplacement et sélection de texte et d’objets, etc.
  • L’onglet Insertion permet d’insérer de nombreux éléments dans un document : pages de garde, tableaux, illustrations, liens, en-têtes et pieds de page, zones de texte, symboles, compléments pour Office, vidéo en ligne, etc.
  • L’onglet Création rassemble des réglages permettant de modifier l’apparence du document. Vous pouvez l’utiliser sur un document vierge ou sur un document existant.
  • L’onglet Disposition contient toutes les commandes nécessaires pour mettre en forme vos documents au niveau Page.
  • L’onglet Références permet d’insérer une table des matières, des notes, des citations, un index, une table des références, des légendes sous les illustrations, etc.
  • L’onglet Publipostage regroupe toutes les commandes nécessaires à la définition d’un publipostage.
  • L’onglet Révision donne accès à des outils de vérification, permet d’ajouter des commentaires dans un document, de travailler avec des marques de révision, de comparer deux documents, et beaucoup d’autres choses complémentaires.
  • Enfin, l’onglet Affichage permet de choisir le mode d’affichage du document ; d’activer ou de désactiver certaines fonctionnalités ; de choisir un niveau de zoom, de gérer les fenêtres de Microsoft Word ouvertes et d’accéder à quelques commandes en rapport avec les macros.

Comme nous le verrons dans une autre rubrique, Word 2016 vous permet également de créer vos propres onglets pour regrouper les commandes les plus fréquemment utilisées dans un seul et même endroit.


La fenêtre de Word affiche une portion du document. La quantité d’informations affichées dépend de la résolution de l’écran et du facteur de zoom dans Word. Vous pouvez régler le zoom en utilisant le curseur Zoom, dans la partie inférieure droite de la fenêtre.

Les barres de défilement verticales et horizontales vous permettent de vous déplacer dans le document. Le point d’insertion est matérialisé par une barre verticale clignotante. Il indique l’emplacement où les caractères tapés au clavier seront insérés. Si le mode d’affichage Brouillon est actif, un caractère de soulignement représente la fin du document. Dans les autres modes d’affichage, cette marque de fin de document n’est pas apparente.

La barre de titre contient le nom du document en cours d’édition.

Dans la partie supérieure de la fenêtre, le ruban donne accès à toutes les commandes de Word.

Les règles permettent de connaitre la position des éléments dans le document. Dans la règle horizontale, deux curseurs permettent d’ajuster les marges gauche et droite du texte sélectionné. Vous utiliserez également la règle horizontale pour définir et modifier des tabulations.

La barre d’état affiche des informations sur le document en cours d’édition. Par exemple :

  • Les numéros de page et de section où se trouve le point d’insertion.
  • Le nombre de pages du document.

D’autres éléments facilitent l’accès à des fonctionnalités avancées, comme le correcteur orthographique, le suivi des modifications et la définition de macros.

Toutes ces informations ne sont pas forcément visibles dans la barre d’état. Pour choisir celles qui seront affichées, cliquez du bouton droit sur la barre d’état et sélectionnez l’entrée appropriée dans le menu contextuel.

Sur le côté droit de la barre d’état, plusieurs icônes permettent de choisir un mode d’affichage : Mode lecture, Page ou Web.


Saviez-vous que les icônes du ruban sont accessibles par l’intermédiaire du clavier ?

Pour trouver le raccourci clavier qui correspond à une icône dans le ruban, appuyez sur la touche Alt. De petites lettres apparaissent dans le ruban.

Appuyez sur la touche qui correspond à l’onglet que vous souhaitez sélectionner. Une ou plusieurs autres lettres apparaissent. Appuyez sur la ou les touches qui correspondent à la fonction que vous souhaitez atteindre.

A titre d’exemple, pour cliquer sur l’icône Images, dans le groupe Images, sous l’onglet Insertion du ruban, vous pouvez appuyer puis relâcher tour à tour les touches Alt, S puis I.

Ou encore, pour accéder au masque des diapositives, vous pouvez appuyer puis relâcher tour à tour les touches Alt, N, M.

Cette technique peut sembler difficile à mettre en œuvre, mais il suffit de retenir les raccourcis correspondant aux icônes du ruban que vous utilisez le plus fréquemment pour apprécier son efficacité.


La fenêtre d’Outlook 2016 est composée des éléments suivants :

  • Une barre d’outils Accès rapide.
  • Un ruban.
  • Plusieurs volets verticaux utilisés pour naviguer à travers les modules Outlook.
  • Une barre de navigation pour basculer rapidement entre les principaux modules d’Outlook.
  • Une barre d’état.

Pour afficher un volet qui est actuellement caché, sélectionnez l’onglet Affichage dans le ruban, cliquez sur l’icône qui correspond au volet à afficher et sélectionnez Normal dans le menu.

Si un volet apparaît dans un état réduit, vous pouvez l’agrandir en cliquant sur son icône Développer. Inversement, cliquez sur son icône Réduire pour minimiser sa taille.


Le ruban est composé de plusieurs onglets qui donnent accès aux commandes les plus pertinentes dans chacun des domaines de travail de l’application. A l’intérieur des différents onglets onglet, les commandes sont regroupées dans plusieurs catégories appelés groupes.

Les onglets par défaut ont pour nom Fichier, Accueil, Envoi/Réception, Dossier et Affichage.

L’onglet Fichier donne accès à la vue Backstage, qui regroupe de nombreuses fonctions telles que le paramétrage des comptes e-mail, la gestion des règles et alertes, l’impression des messages et le paramétrage d’Outlook.

L’onglet Accueil donne accès aux commandes les plus courantes : nouveau message, rendez-vous, réunion, contact ou tâche, actions rapides, déplacements, règles, indicateurs, etc.

L’onglet Envoi/Réception rassemble les commandes liées à l’envoi et la réception d’e-mails.

L’onglet Dossier permet de créer de nouveaux dossiers, mais aussi de copier, nettoyer et supprimer des dossiers existants.

Enfin, l’onglet Affichage permet de personnaliser l’affichage dans la fenêtre d’Outlook.

Comme nous le verrons dans un autre sujet, Outlook 2016 vous permet aussi de créer vos propres onglets afin de regrouper les commandes que vous utilisez le plus fréquemment.


Le ruban est composé de plusieurs onglets thématiques. A l’intérieur de chaque onglet, les commandes sont regroupées en catégories distinctes, appelés Groupes.

Examinons les principaux onglets par défaut.

L’onglet Fichier donne accès à la vue Backstage, qui regroupe de nombreuses fonctions centrées sur les tâches, telles que l’ouverture, la clôture, l’enregistrement, l’impression et le partage de diaporamas.

L’onglet Accueil rassemble les commandes les plus courantes : gestion du presse-papier, des polices, des diapositives, des styles et des outils d’édition.

L’onglet Insertion permet d’insérer différentes informations dans un les diapositives : des tableaux, des illustrations, des graphiques, des liens hypertextes, des zones de texte, etc.

L’onglet Création contient tous les contrôles nécessaires pour mettre en forme vos diapositives : mise en page, styles et arrière-plan.

L’onglet Transitions permet de définir des animations entre les différentes diapositives du diaporama.

L’onglet Animations propose des animations et des transitions pour donner vie aux objets inclus dans vos diapositives.

L’onglet Diaporama permet de configurer et d’exécuter le diaporama en cours d’édition.

L’onglet Révision donne accès à des outils de vérification, permet d’ajouter des commentaires à vos diapositives et de comparer deux diaporamas.

Enfin, l’onglet Affichage permet de choisir le mode d’affichage, d’accéder aux masques de diapositives, de préciser le niveau de zoom, de répartir la zone de travail entre les différents diaporamas ouverts, d’accéder aux macros et bien d’autres choses encore.

Enfin, l’onglet Plans conceptuels permet de transformer vos idées et objectifs en quelque chose de visuel. Pour cela, une galerie de formes est à votre disposition. Vous pouvez utiliser les formes existantes, les compléter avec d’autres formes disponibles en ligne, mais également utiliser les formes de base de PowerPoint, ajouter du texte, des animations et tous les autres objets accessibles dans PowerPoint.

Ces onglets seront utilisés tout au long de cette formation. Si vous n’avez jamais utilisé le ruban, rassurez-vous, sa manipulation deviendra vite instinctive et vous aurez tôt fait d’oublier le système de menus qui avait cours jusqu’à la version 2003 de PowerPoint.